RECO DE PRO

Improviser sa prise de parole en public

0

Sir Winston Churchill a dit un jour « un discours improvisé a été réécrit trois fois ». Autrement dit, l’improvisation ne s’improvise pas. Comme pour tout art, l’excellence n’est atteinte que par l’exercice constant. Ci-après quelques conseils pour vous aider à devenir de meilleur dans vos discours improvisés.

Soyez toujours prêt à prendre la parole à l’improviste

Ne pas se laisser surprendre, telle est la première précaution à prendre pour réussir une improvisation, car savoir improviser, c’est justement savoir prévoir. Anticipez ou déterminez le périmètre  des occasions ou circonstances au cours desquelles vous pourriez être amené à prononcer un discours.

Par exemple, le chef d’entreprise doit savoir (ou prévoir) qu’à l’occasion du départ à la retraite d’un employé, il est bienséant et fort probable qu’il prononce un discours. Si vous êtes désigné meilleur employé du mois, ne soyez pas surpris qu’au cours de la cérémonie de distinction, vous soyez appelé au lutrin. Si vous conduisez une délégation, ne soyez pas surpris d’en être le porte-parole. Anticipez et préparez-vous en conséquence.

 Organisez vos idées

Une fois que vous avez anticipé l’occasion qui peut vous conduire au lutrin, il convient de structurer vos propos. Une bonne organisation de votre discours (message) est indispensable pour permettre à votre auditoire de suivre et comprendre votre présentation. Prenez donc le temps d’organiser vos idées. Connaître des plans et structures type de discours peut vous y aider.

Un exemple pratique. Vous êtes Directeur de publication d’un célèbre magazine et l’un de vos collaborateurs décroche le prix Ebony 2018. Vous êtes invité à porter un toast lors de la soirée de distinction. Vous pourriez dire ceci : « Mesdames et Messieurs, distingués invités, je vous invite à vous joindre à moi pour porter un toast à la victoire de l’un des nôtres aux Ebony 2018. En décrochant la première place, Théodore Wisdom illumine davantage notre prestigieux Magazine. Par cette distinction, il nous a tous distingués. Levons donc nos verres et buvons à la santé, à la célébrité de notre lauréat, à l’honneur de chaque employé de Strat’Marques et au brillant avenir qui s’annonce pour tous. A Théodore Wisdom et à Strat’Marques! »

 Vous remarquerez que ce discours est construit à partir de quatre idées :

  1. l’invitation des convives à porter un toast et l’intention / occasion pour laquelle le celui-ci est porté ;
  2. la présentation de l’exploit ou le mérite qui est célébré ;
  3. l’invitation à lever les verres et les bons vœux ;
  4. la formule du toast (Appel à l’action).

A chaque fois que vous serez invités à porter un toast, vous pouvez vous servir de ce schéma. L’expérience vous enseignera des structures ou tournures encore plus élégantes. Résistez cependant à la tentation d’être loquace. Parlez peu, juste et utile.

Choisissez bien vos mots et expressions

Les mots sont puissants. Ils transmettent votre message, influencent l’auditoire et la façon dont il vous perçoit. Le choix des mots et leur organisation requièrent le même soin que la structure et l’objectif du discours. Choisissez des mots faciles à comprendre, précis, descriptifs et courts qui transmettront au mieux vos idées et travaillez-les en soignant le style et la correction grammaticale.

Chaque mot employé doit apporter une valeur, une signification et un impact au discours. Evitez les mots inutiles, employez le mot juste et simplifier votre expression. Eliminez des expressions rébarbatives au profit d’expressions élégantes. Par exemple, Je vous présente Yolande mon épouse est préférable à je vous présente Yolande, ma femme.

Donnez du caractère à votre voix

C’est votre voix qui vous permet de faire le plus d’effet sur votre auditoire. Une voix animée et agréable capte et retient l’attention des auditeurs. Lorsque vous prononcez un discours, votre voix doit être agréable, naturelle, énergique, expressive et facilement audible. Vous en ferez varier le volume ; le ton, le débit et la qualité, vous ménagerez des pauses au bon moment pour mieux exprimer votre message.

 Souvenez-vous, chaque geste est parole

Le langage corporel est une partie importante du discours, car il accentue votre message et vous rend plus crédibles. Votre attitude, vos mouvements, vos gestes les expressions de votre visage et le contact visuel avec votre auditoire vous aideront à mieux faire passer votre message et à atteindre l’objectif de votre discours. Votre langage corporel doit être sans à-coups et naturel, il doit refléter précisément le message que vos auditeurs entendent.

Chers lecteurs de Strat’Marques, la crédibilité de ce que vous avez lu ne repose que sur l’expérience pratique de son auteur. En matière d’art oratoire, rien ne remplace ni ne vaut la pratique.

 

Dieudonné LOBA

Distingué Toast Master

 

Contact Expo Africa: la CNPS innove avec le e-CNPS

Article précédent

SITA 2019 : L’autre face du salon

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans RECO DE PRO