Dossier

Idée d’affaires : Opérateurs de télécom, faites exploser vos chiffres !

0

Ouverture-Universitecdy-12

L’information mais surtout des analyses pour orienter au mieux ses lecteurs. Stratmarques s’inscrit particulièrement dans ce canevas. Le chiffre d’affaires des opérateurs du mobil et de l’Internet progresse  au fil des ans.  MTN, MOOV, ORANGE… Une idée pour gagner gros !

En Côte d’Ivoire, ORANGE reste la plus opulente du secteur. +324 milliards de FCFA, c’est le poids que pèse l’opérateur français. Du moins, la dernière fois que le colosse est monté sur la bascule (2015).  Son challenger MTN,  n’est pas non plus moins luxuriant. Le chiffre d’affaires du Sud Africain culminait les 280 milliards l’an dernier. Quand MOOV affichait environ 118 milliards de CFA.

A lire: Sogepay, un service de paiement mobile qui se veut unique

Facteurs boostant, les services de l’internet et du mobil en pleine évolution, suscitent de la créativité dans les différents starting blocks. Car à ce niveau de la compétition, la créativité se présente comme la mine d’or par excellence.

numarul-utilizatorilor-de-internet-mobil-a-sarit-de-un-15-miliarde-e461e_article-main-image

Ainsi que l’exige le business, les entreprises de télécommunication font tourner de façon permanente la matière grise à l’effet d’embellir  leur santé  financière en satisfaisant le consommateur final.  Alors nous-nous proposons d’apporter de quoi lubrifier la machine économique.

Et si l’on se tournait concrètement vers le monde éducatif ?

Nous estimons que l’opérateur qui aura réussi à capter les nouveaux bacheliers, pour ne prendre que ce segment, se démarquerait définitivement. Pour ainsi dire, il s’agira soit pour MTN, ORANGE, MOOV (ces trois survivants de la razzia 4G) d’approcher les Universités publiques et privées de Côte d’Ivoire afin de permettre aux étudiants de repartir avec un téléphone portable alimenté d’une carte Sim, à l’inscription.

A lire: Affaire « Retrait de licence à GREENN et COMIUM » : trop de confusion!

En un mot ou en mille,  selon la convention que l’opérateur aura arrêté avec les pilotes du système éducatif, les frais d’inscription peuvent connaitre une légère hausse. Mais dans les limites de l’acceptable. Par exemple, 35 000 FCFA pour le 1er  cycle universitaire en lieu et place des 30 000 F fixés.

uni

Des voix pourraient s’élever pour prédire une très courte espérance de vie, voire l’évaporation d’un tel projet. Le sujet des inscriptions étant déjà problématique, pourraient-ils prétexter. Mais nous pensons que tout dépend de l’approche des porteurs.

Que gagne l’étudiant ?

En règle générale, les cartes SIM promotionnelles sont rangées au placard une fois le crédit téléphonique épuisé. Parce que très souvent, l’usager possède un seul téléphone portable déjà fourni en puces.  L’avantage avec cette opération est que le bénéficiaire reçoit un téléphone.

En outre, pour rencontrer l’assentiment de la cible, la maison de téléphonie devra songer aux ‘’puces flotte’’. Ainsi non seulement dès l’activation le client jouit d’un bonus, il part avec un téléphone avec lequel il pourra communiquer aisément avec ses condisciples.

A lire: Téléphonie : MTN s’allie à Eto’o Fils pour sauver des vies

Il faut dire que rares sont les nouveaux bacheliers, sinon les apprenants  qui peuvent se payer se luxe. Même au cas où ceux-ci auraient des Smartphones ‘’dernier cris’’, le paramètre crédit de communication et surtout à cette échelle, reste à définir.

calb1598telephonie_mobile_burkina_11_fev_2012_jpg

Or il faut bien que ces étudiants échangent même en dehors du champ universitaire. A tout le moins, échanger avec leurs encadreurs, leurs devanciers pour contourner  les éventuelles difficultés d’apprentissage. Aussi, les bénéficiaires pourront garder le contact entre eux. On sait qu’après les inscriptions, on perd de vue d’anciens camarades de lycée ; les orientations aidant.

Une cagnotte pour l’entreprise

Selon les chiffres en notre possession, 81 593 élèves ont obtenu le baccalauréat pour le compte de l’année scolaire 2014-2015. Pour un calcul à main levée, ceci donne sensiblement 408 millions de F CFA. Manne qu’on peut commodément multiplier par dix en incluant toute la gent estudiantine passant à la caisse chaque année.

A lire: Affaires en Côte d’Ivoire : Gagnez en optant pour le ciblage sur mesure de MaxiPub

L’autre gain se situe au niveau du capital sympathie. L’opérateur se verra attribuer par l’opinion, la palme d’entreprise citoyenne ; plus attentive face aux cris de cœurs de cette frange de la population.

Encore que ZERO COPY, la Start-up qui a décidé d’aider les étudiants à approfondir leurs connaissances, attend vivement de recevoir un coup de pouce.  En aidant cette structure, l’opérateur qui aura percuté, aidera les étudiants à plus d’un titre.

ORANGE, MTN, MOOV ou alors opérateur annoncé, que le match commence ! Une idée d’affaires Stratmarques…  libre de droits.

Marius Aka Fils

UNJCI : le Congrès enfin le 16 avril prochain

Article précédent

La revue de presse du Mardi 12 Avril 2016

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Dossier