un enseignant de l'IAM en train de dispenser des cours aux étudiants / Crédit image : Twitter
Emploi / FormationStrat'Emploi

IAM, une formation phygitale à la communication numérique

0

En ce premier trimestre 2022, une bonne nouvelle vient de tomber : L’IAM, l’Institut Africain des médias d’Abidjan, étend son offre de programme académique. Désormais, plus besoin de se déplacer pour obtenir un diplôme International ! Dès la rentrée 2022/2023, les apprenants communicants et les spécialistes de la communication pourront, enfin, suivre une formation répondant aux normes des grandes écoles de Journalisme de niveau mondial ! Dorénavant, les populations vivant en Côte d’Ivoire et dans la région pourront, donc, décrocher un Bachelor en communication numérique, à partir de la Capitale économique Ivoirienne. Une opportunité ouverte, grâce à un partenariat avec l’EJS, l’École supérieure de Journalisme, de Lille. Un pas dans le traitement de l’Information, en Côte d’Ivoire et en Afrique, qui n’aurait été franchi sans la volonté d’Israël Guébo, le directeur de l’Institut Africain des médias.

Israël Guébo, directeur de l’Institut Africain des médias (IAM) et Charlotte Menegaux, directrice du pôle de formations à distance de l’ESJ Lille , lors de la conférence de presse / Crédit image : IAM

Des étudiants de l’IAM/ Crédit image : IAM

Pour sa prochaine rentrée académique, l’IAM, en partenariat avec l’ESJ Lille, innove. Ces deux Institutions d’Excellence proposent, à l’ouverture des classes 2022/2023, une nouvelle formation accessible à partir d’Abidjan : Un Bachelor en communication numérique. Cette bonne nouvelle, pour les étudiants et les populations de Côte d’Ivoire, a été annoncée, le jeudi 03 mars 2022, à la salle Chandelier du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody, par Israël Guébo, directeur de l’Institut Africain des médias, et Charlotte Menegaux, directrice du pôle de formations à distance de l’ESJ Lille. 

Charlotte Menegaux, directrice du pôle de formations à distance de l’ESJ Lille / Crédit image : IAM

Sans ambages, Israël Guébo l’a indiqué :“L’ESJ Lille vient avec son expertise de formation et ses formateurs. Les bénéficiaires de cette expertise constitueront, sans aucun doute, des ressources humaines qualifiées au service de la communauté, des entreprises et de l’écosystème médiatique… Depuis 5 ans que IAM existe, nous avons un taux d’insertion en entreprise de 100%”. Quant à l’ouverture de cette formation à Abidjan, le directeur de l’IAM l’a expliquée comme un début de solution pour les Etudiants, dans un contexte où la crise liée à la pandémie à Coronavirus a changé les paradigmes : “C’est de plus en plus compliqué pour des étudiants de partir à l’étranger pour poursuivre leurs études. Avec la Covid-19, il y a eu une forte demande de formation de personnes qui ne voulaient pas sortir du pays”. Charlotte Menegaux, présente pour l’occasion, a justifié le choix d’Abidjan en ces termes : “Le choix d’Abidjan est un choix fort. C’est la première fois que l’ESJ Lille installe une école en dehors de la France” a déclaré la Directrice du pôle de formations à distance de l’ESJ Lille. Aussi, a-t-elle mentionné que l’ESJ Lille a décidé de mettre son expertise au service des étudiants, en Côte d’Ivoire, en s’appuyant sur un partenaire de choix : l’Institut Africain des Médias.

Une étudiante heureuse d’avoir décroché son diplôme/ Crédit image : Cotedivoire news

Cette formation sur 3 ans coûte un peu plus de 6 millions de francs CFA. Sa particularité, c’est qu’elle est composée à 95% de pratique et à 5% de théorie. Tout le matériel didactique est fourni à l’apprenant et les personnes inscrites, à Abidjan, auront la possibilité de continuer leurs études sur le campus de l’ESJ Lille. Pour cette première rentrée du genre, seules 50 places sont disponibles.

Crédit image : Naole Media

Selon Israël Guébo, l’avantage d’un tel système de formation, pour l’apprenant, c’est l’économie des efforts liés à l’inscription à l’étranger, aux démarches pour le visa, le voyage et au coût de la vie à l’étranger, dans un contexte de crise sanitaire mondiale. De ce fait, cette formation prémunit les parents d’élèves du stress lié à une aventure, à l’étranger, de leurs progénitures, grâce à cette nouvelle possibilité, pour ces dernières, d’obtenir un diplôme de standard international, avec une école de renom, à partir d’Abidjan. Il a, par ailleurs, relevé que ce Bachelor en communication numérique offrira l’opportunité d’une formation post-bac de niveau international : “Ce projet qualifié d’innovant, le premier de l’ESJ Lille en Afrique, offrira l’opportunité d’une formation post-bac qui permet l’obtention d’un diplôme international.  Après la formation, de multiples débouchés s’offrent aux étudiants. Ils pourront travailler en tant que rédacteur web, chargé de communication, community manager, chef de projet numérique, brand content manager”. Mieux, à partir de janvier 2023, les bacheliers sélectionnés, après étude de dossiers, vont bénéficier de cours leur permettant d’intégrer une entreprise à l’ère du numérique. De manière pratique, ils apprendront l’écriture numérique, la présence en ligne, le graphisme, le développement web, la gestion des réseaux sociaux, l’utilisation des outils digitaux, etc.

Des journalistes présents à la conférence de presse/ Crédit image : IAM

Des invités d’IAM/ Crédit image : IAM

Le Bachelor en communication numérique est un diplôme professionnalisant. En l’espèce, celui né du partenariat entre l’IAM Abidjan et l’ESJ Lille, se déroulera en phygital : En ligne via la plateforme de formation de l’ESJ Lille, les enseignants de Lille délivreront, à distance, leurs savoirs aux étudiants présents sur le campus d’Abidjan. L’objectif est de permettre, à ces derniers, d’acquérir des connaissances, théoriques et pratiques, en communication numérique et des médias. Pour rappel, depuis sa création, en 1924, I’ESJ Lille a accueilli et formé plus de 550 étudiants internationaux.

La rédaction

à lire aussi sur Strat’Marques :

ANP ACADEMY 6, les journalistes à l’école des droits d’auteur

 

 

Une étude sur l’universalité d’Internet en perspective

Previous article

Revue d’affiches spéciale Droits des Femmes

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply