Marque

Huawei : le nouveau discours des USA sur la 5G

0

On se rapproche peu à peu de l’épilogue de l’affaire entre les États-Unis et Huawei  à propos de la 5G.

Washington, dans l’impossibilité d’empêcher toute collaboration de ses alliés avec Huawei,  suggère l’instauration de règles communes très strictes en matière de sécurité sur la 5G. Une position qui a tout l’air d’un revirement à 360° si on se réfère aux épisodes du bras de faire qui a opposé la maison blanche à Pékin à propos des installations de Huawei.

On se rappelle que les Etats-Unis avait accusé la firme chinoise d’espionnage. S’en est suivie une vague d’arrestation de cadres de cette multinationale, Washington avait demandé à ses alliés de ne pas collaborer avec Huawei. Mais la firme, soutenue par le gouvernement chinois, n’a pas voulu se laisser faire.

Aussi pour contourner cette impasse sur l’utilisation de la 5G, un plan a-t-il été suggéré par Berlin qui impose à tous les fournisseurs de ce réseau de respecter des standards communs, des règles de sécurité élaborées en vue de permettre une utilisation du réseau sans espionnage.

Toutefois, selon  Frankfurter Allgemeine Zeitung, un média allemand, ces dispositions sont « si strictes que les entreprises peu fiables n’ont aucune chance. »

Ainsi, Huawei pourrait ne pas être le partenaire d’établissement de la 5G en Allemagne, et peut-être même en Europe. Cela pourrait permettre à des acteurs de l’UE comme Nokia ou Ericsson de décrocher des contrats à plusieurs milliards d’euros. A condition que des sociétés comme Cisco ou Samsung ne viennent pas se glisser dans les dossiers, a commenté un site d’information.

 

Evelyne Ouattara

 

Terminaux : Pixel 3a et 3a XL, les deux nouveaux smartphones de Google

Article précédent

Twitter : limitation du nombre de comptes à 400 pour contrer les spams

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque