Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l'Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d'Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat'Marques
Emploi / FormationStrat'Emploi

HEC Paris et son bureau de représentation pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale honorent leurs ambassadeurs

0

HEC Paris n’est plus à présenter ! Cela fait près de 140 ans que la Business School a imprimé sa marque, dans le monde, grâce à ses offres pédagogiques destinées aux leaders d’aujourd’hui et de demain. Son crédo : Apprendre à oser ! C’est dans cette perspective que l’école continue son expansion, afin de proposer ses formations inédites aux quatre coins du globe. Ainsi, en juillet 2018, elle a ouvert son bureau de représentation pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale basé à Abidjan, pour renforcer sa position en Côte d’Ivoire et dans les pays de la sous-région. L’objectif étant de faciliter l’accès à ses programmes pédagogiques, dans cette zone géographique, en tenant compte, bien sûr, des spécificités du continent. Ce qui fait la particularité de l’institution, c’est le lien exceptionnel qu’elle entretient avec ses équipes, ses étudiants, ses alumni et ses partenaires. Aussi, conscient de l’apport de ces Hommes et Femmes dans son succès, le mercredi 09 février 2022, HEC Paris et son bureau d’Abidjan ont mis à l’honneur, des alumni basés en Côte d’Ivoire qui ont permis le succès du lancement du programme Challenge + Afrique et qui constituent le comité stratégique dudit programme. Un reportage signé Strat’Marques.

Challenge+ est l’un des programmes académiques phare de HEC Paris. Dédié aux porteurs de projets innovants, Challenge +, c’est plus de 600 projets novateurs, près de 8 introductions en bourse, 30 fusions et acquisitions, 800 brevets déposés et plus de 785 milliards de francs CFA levés auprès d’investisseurs publics et privés. Le lundi 11 octobre 2021, la formation trentenaire destinée aux porteurs de projets innovants a, officiellement, fait son entrée sur le continent. Une première qui n’aurait été possible sans l’action du Centre d’Innovation et Entrepreneuriat d’HEC Paris, du Bureau de Représentation de HEC Paris pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale et de la communauté alumni de la sous-région.

Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

C’est en fin de matinée que, Eloïc Peyrache, Doyen et Directeur Général d’HEC Paris et les équipes de l’institution, qui ont œuvré pour la mise en place du programme en Afrique, se sont entretenus avec des membres du comité stratégique de Challenge+Afrique, dans les locaux du bureau de représentation de l’école pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale situés dans l’immeuble CGECI (Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire – Patronat Ivoirien). Lors de ce moment d’échange, ils ont partagé leurs avis sur les perspectives de l’institut de formations académiques et les attentes des candidats aux différents programmes. Ils ont, également, ouvert des pistes de réflexion. Des pistes qui ont, d’ailleurs, fait l’objet de recommandations.

Alexis John Ahyee, directeur exécutif du bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

Eloïc Peyrache, Doyen et Directeur Général d’HEC Paris / Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

La rencontre a démarré avec l’allocution d’ouverture d’Alexis John Ahyee, directeur exécutif du bureau. Après avoir souhaité la bienvenue et remercié les personnes présentes, il a laissé la parole au directeur de l’institution, Eloïc Peyrache. Dans son propos, le Doyen et Directeur Général d’HEC Paris a exprimé sa reconnaissance et a présenté le cadre des discussions. Un propos avec pour  mot d’ordre, l’Impact : “Merci pour votre disponibilité et votre engagement massif, pour votre temps et le cœur que vous mettez dans les projets d’HEC Paris. Permettez moi d’adresser un remerciement collectif et à chacun d’entre vous. Sans vous, rien n’aurait été possible ! Au volet des perspectives, l’impact est au cœur de la mission de l’école. HEC Paris est, aussi, un acteur social, au sein du monde, et un créateur de valeurs. Nous voulons créer des ponts structurants… Nous avons près de 110 nationalités sur le campus… Le défi de la gestion culturelle, pour mieux se comprendre, créer des liens et évoluer ensemble, est plus que jamais d’actualité ! Il est important de proposer, dans les différentes contrées, les mêmes programmes que ceux disponibles à Paris. Depuis plusieurs années, nous travaillons à l’égalité des chances, avec le programme PACT Afrique (programme d’accompagnement des talents Africains). Avec Challenge+, nous nous intéressons à l’entrepreneuriat et travaillons à la création d’écosystèmes locaux, dans ce domaine. En France, avec le programme Stand Up, nous accompagnons les Femmes dans leurs projets d’entreprises et c’est, d’ailleurs, une action que nous voulons apporter en Afrique de l’Ouest et du Centre. Au détour de tous ces aspects et toujours dans l’idée d’avoir un impact positif fort, nous pensons ouvrir un incubateur dans la région. Concernant ce dernier point, le projet est en réflexion et toutes vos contributions sont les bienvenues. En résumé, au pan des formations, de l’égalité des chances, de l’entrepreneuriat, je veux qu’HEC Paris impacte la société. En aidant un étudiant ou l’école, c’est la société dans laquelle vous vivez que vous impactez !”

De D à G, Alexis John Ahyee, directeur exécutif du Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale, et Daouda Coulibaly, Membre du comité Stratégique Challenge+Afrique / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

A sa suite, Daouda Coulibaly, le président du Chapter Alumni Côte d’Ivoire a rebondi sur les perspectives : “Depuis l’implantation du Bureau, en Côte d’Ivoire, nous constatons beaucoup d’avancées et les retours sont positifs, notamment sur Challenge+Afrique et PACT Afrique. Nous remarquons de l’impact, en matière d’égalité des chances. Un incubateur, dans la région, viendrait compléter l’écosystème. Bravo à Alexis et son bureau qui ne ménagent aucun effort pour avoir cet impact.”

Françoise Remarck, Membre du comité stratégique Challenge+Afrique / Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

A son tour, Françoise Remarck, Directrice Générale adjointe de CANAL OVERSEAS AFRICA et Alumna HEC Paris a livré ses impressions : “On a bénéficié de la formation d’HEC Paris à un moment donné et nous voulons transmettre ce que nous avons reçu. Cependant, comment transmettre ? Quelle est la spécificité de l’impact recherché ? Voilà des questions qui méritent, à mon sens, d’être traitées. Concernant l’entrepreneuriat, ce n’est pas un euphémisme de dire qu’il est à la mode, de nos jours. Et tant mieux ! Toutefois, comment comptons-nous aborder le projet de l’incubateur ? Avons-nous effectué un état des lieux ?… L’ADN de HEC Paris est transmis à travers ses anciens et la force de son réseau. Et c’est sur cela que nous devons nous appuyer pour impacter, positivement, notre environnement.”

Nadine Ebelle Kotto, Membre du comité stratégique Challenge+Afrique / Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

Deux autres membres du comité stratégique Challenge+Afrique ont partagé leur expertise. En substance Nadine Ebelle Kotto, Founder & CEO de MQash et Alumna de HEC Paris, a soulevé des points pertinents, pour l’avancée des travaux : “A la suite de Françoise et Daouda, concernant l’incubateur, où est ce que ce projet va être monté ? Sur Abidjan ou sur Paris ?… Discuter, savoir ce qui se passe sur le terrain devraient être des modus operandi pour créer de la valeur ajoutée et se différencier des autres !”

De D à G, Alexis John Ahyee, directeur exécutif du Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale, et Redda Ben Geloune, Codirecteur académique de Challenge+Afrique / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

Enfin Redda Ben Geloune, CEO d’Aitek, Alumni HEC Paris et co-directeur académique de Challenge+Afrique a clôturé les échanges : “En Afrique, on a le talent, on a la mobilité… Le seul moyen de faire, du continent, un moteur économique positif, c’est de créer des entreprises qui gagnent. HEC Paris veut avoir un impact positif. C’est pour cela que j’ai accepté d’intégrer l’aventure Challenge+. Avec les équipes, on fait un travail de fourmi et on gère beaucoup d’intangibles. Il faut mettre l’accent sur ce programme pour avoir des entreprises qui gagnent. Je suis convaincu que le travail, que nous sommes entrain de faire, apportera des impacts positifs à moyen, long terme.”

Des Membres du comité stratégique Challenge+Afrique / Bureau de représentation de HEC Paris en Afrique de l’Ouest et centrale / Plateau, Abidjan, Côte d’Ivoire / 09-02-2022 / Crédit image : Strat’Marques

En définitive, HEC Paris veut avoir un impact positif sur la société. L’Afrique, de l’Ouest et du Centre, n’est pas en marge de sa démarche. Bien au contraire. Pour preuve, l’implication active du Chapter des Alumni de Côte d’Ivoire dans les différents projets de la Business School. Une activité remarquée qui a donné lieu à une cérémonie de récompense, à la fin des entretiens. Ainsi, Alexis John Ahyee, au nom d’Éloïc Peyrache a remis des trophées à Daouda Coulibaly, Redda Ben Geloune, Nadine Ebelle Kotto, Talibi Haidra, Christian Kamayou et Françoise Remarck, tous membres du comité stratégique de Challenge+Afrique.

 

KOFFI-KOUAKOU LAUSSIN

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

La première cohorte de Challenge+ Afrique bel et bien à pied d’œuvre

NSIA Banque CI améliore ses systèmes

Previous article

Fintech, l’inclusion financière par le digital

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply