Crédit image : Strat'Marques
PRODUITStrat'Conso

Hausse des prix chez Solibra, gueule de bois pour le consommateur

0

L’information est tombée comme un couperet. Au lendemain des fêtes de fin d’année, les tenanciers de bars et leurs clients se sont réveillés avec une gueule de bois. En effet, le lundi 03 janvier 2022, la population a constaté une hausse des prix, à l’achat, de certains produits de la société de limonaderies et de brasseries d’Afrique. Solibra, certifiée ISO 9001, version 2005, depuis 2005, a augmenté, de façon vertigineuse, le prix de ses gammes de produits les plus prisées par les Ivoiriens. Depuis, la Bock 65 cl, traditionnellement vendue au prix de 500 francs CFA, dans les différents établissement du pays, s’acquiert moyennant 600, voire 700 francs CFA. De quoi déclencher le mécontentement des afficionados des boisson à base d’houblon. Pourtant, contre toute attente, la plateforme des maquis, bars et restaurants salue cette hausse et apporte son soutien à la brasserie.

Crédit image : Solibra

Pour faire face à l’envolée du coût des matières premières, Solibra a augmenté le prix de certains de ses produits phares. Au cours d’une interview exclusive, réalisée le mercredi 12 janvier 2022 et relayée sur le site du limonadier/brasseur, Eric Samson, le remplaçant, depuis mai 2021, de Francis Batista, à la tête du leader du marché, en Côte d’Ivoire, s’est expliqué sur les causes de cette hausse : “Nous avons été contraints d’augmenter les prix de certaines de nos bières, ce qui n’avait pas été le cas depuis plus de 5 ans. Cette décision difficile s’est en effet imposée à nous, compte tenu de la réalité économique. Premièrement, nous subissons une hausse importante des matières premières principales de la bière (Malt, Maïs, Houblon, etc.). Cela va de 15 à 33 %, selon la matière première. Deuxièmement, le prix du métal, sur le marché international, est également en hausse, ce qui a augmenté le coût des bouchons capsules de 44 % maintenant. Solibra fait face, comme tout le monde, à une augmentation des coûts du transport maritime. Par exemple, le prix des containers a augmenté de manière considérable : De l’Europe à l’Afrique de l’Ouest, c’est une hausse de plus de 40 à 50 %. De l’Asie à l’Afrique de l’Ouest : C’est plus de 100 %”.

Crédit image : facebook solibra

Toujours selon Eric Samson, les charges d’exploitation de l’entreprise ont augmenté de 50 %. De plus, souligne-t-il, la hausse de 50% de ces charges d’exploitation (salaires, formation, taxes, etc.) court depuis ces 5 dernières années, mais n’avait pas de réelles répercussions sur les prix de vente. Pour lui, cette augmentation est salutaire pour l’ensemble du secteur activité : “Cela permettra de préserver le développement de plus de 500.000 personnes qui distribuent, vendent et servent la bière Solibra dans toute la Côte d’Ivoire”, a-t-il fait savoir. La hausse des matières premières, des emballages, du transport et des charges, en général, impacte tout le monde, y compris la concurrence. Le DG (directeur général) de Solibra ne semble pas s’inquiéter de la concurrence : “La hausse des matières premières, des emballages, du transport et des charges en général impacte tout le monde, y compris la concurrence. A chacun d’en gérer les conséquences “, a-t-il commenté.

Julien Zayro, directeur commercial et marketing de Solibra / Crédit image: Solibra

Dans ce contexte, le jeudi 13 janvier 2022, Solibra a convié ses partenaires à un déjeuné autour de cette nouvelle situation. Julien Zayro, directeur commercial et marketing de la marque s’est félicité de cette rencontre fructueuse : “C’est une initiative qui marque la collaboration que nous avons depuis longtemps. Et, il était important qu’on se rencontre pour se parler, faire un petit point et échanger sur l’avenir de notre activité”. Par ailleurs, il a fait remarquer que Solibra a toujours œuvré pour le bien-être des consommateurs Ivoiriens : “Nous avons été contraints d’augmenter les prix de certaines de nos bières…En 2022, Solibra va continuer à travers son équipe marketing, à mettre tout en œuvre pour que le consommateur Ivoirien vive de belles expériences, avec nos marques dans les espaces, maquis, bars et restaurants. Je profite de l’occasion pour exprimer mes vœux de santé et de prospérité à tous les consommateurs Ivoiriens et à toute la Côte d’Ivoire”.

Crédit image : Solibra

Les gérants de maquis et bars ont salué la décision d’augmenter le prix de certaines bières, prise par leur partenaire Solibra. Ils en ont fait la déclaration, lors de la présentation des vœux de nouvel an, le jeudi 13 janvier en question. A cette occasion, la plateforme des maquis, bars et restaurants, présidée par Gnahoua Josué a marqué son accord, quant à cette augmentation. Dans une ambiance très conviviale, les acteurs, de ce secteur d’activité, ont échangé sur cette question d’actualité. Après avoir demandé des explications à la direction commerciale et marketing de Solibra et bien fait leur calcul, les propriétaires ont compris les raisons du brasseur et perçoivent, dans cette hausse, un moyen de rendre leur activité plus profitable.

Gnahoua Josué, président de la plateforme des maquis / Crédit image Afrique sur 7 info

A ce sujet, Gnahoua Josué s’est exprimé en ces termes :“Depuis longtemps, nombreux sont nos adhérents qui vendaient la bière 65cl à 600 ou 700 francs CFA. On a pris nos calculatrices comme nous sommes mathématiciens et compris que nous gagnons. Cet échange a été l’occasion de présenter des suggestions pour améliorer l’accompagnement des bars, maquis et restaurants”. Le président de la plateforme des maquis, bars et restaurants, a, également, eu un mot à l’endroit des consommateurs : “Ce n’est pas aujourd’hui que les prix ont augmenté. De vous à nous, vous savez d’où provient cette augmentation. Nous n’avons pas augmenté pour vous faire du mal. Acceptez ce qui est là pour que nous puissions survivre”, a-t-il plaidé.

 

 

 

Rodrigue Cofye

Rédacteur

à lire aussi sur Strat’Marques :

Un premier semestre pétillant pour Solibra

Chic Shop, la résurrection du Phoenix  

Previous article

Djidji Ayokwé, le retour du tambour parleur

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in PRODUIT