Crédit image : Glovo ci
financesStrat'Eco

Glovo sort la grande artillerie en 2022

0

En Côte d’Ivoire, les plateformes de commandes en ligne connaissent un énorme succès. Aujourd’hui, à Abidjan et dans certaines capitales régionales du pays, la classe moyenne  prend l’habitude de commander ses repas sur internet, via des applications de livraison à domicile. Plusieurs groupes internationaux  dont Glovo, le géant Espagnol de la livraison de repas à domicile, ont investi le marché ivoirien. La startup espagnole prévoit investir en 2022, plus de 20 milliards de francs CFA, en Afrique. De cette somme,  2.947.009.718 de francs CFA sont prévus, spécifiquement, pour le marché ivoirien.                              

Livreur Glovo / Crédit image : Google img

La chaîne espagnole de livraison à la demande veut conquérir la Côte d’Ivoire avec de nouvelles offres. Pour y parvenir, la startup va déployer la grosse artillerie, en termes d’investissement, en 2022. C’est la raison du séjour de Sacha Michaud, co-fondateur de Glovo en terre d’éburnie. Le jeudi 21 octobre 2021, l’homme d’affaires s’est entretenu avec Roger Félix Adom, ministre de l’économie numérique, des télécommunications et de l’innovation. Lors de cette visite, Sacha Michaud a spécifié la place de la terre d’éburnie dans la stratégie de Glovo : L’investissement et la croissance des affaires, en Côte d’Ivoire, sont une priorité pour Glovo. Ainsi, la marque compte explorer les sphères d’innovation, avec le pays. Le co-fondateur de l’entreprise espagnole a dévoilé le contenu de sa besace : La firme entend  étendre ses activités à San-Pedro, Korhogo, Divo, Man, Abengourou, Bondoukou.

Sacha Michaud, co-fondateur de Glovo  / Crédit image : Ghana web

Implantée en Côte d’Ivoire depuis 2019, cette plateforme en ligne continue d’étendre sa toile dans les capitales régionales du pays. Ce, après le succès fulgurant qu’elle réalise à Yamoussoukro et Bouaké. Elle s’engage, désormais, à faire passer ses capacités d’ingénierie et ses systèmes au niveau supérieur, en élargissant son offre multi-catégorielle, avec les supermarchés. C’est pourquoi, en mission pour devenir l’application indispensable du quotidien, la startup investit dans des innovations à la demande, notamment des supermarchés de proximité et des cookrooms. En conséquence, le rival de Jumia Food prévoit d’investir, pour l’année 2022, la coquette somme de 4,5  millions d’euros, soit 2.947.009.718 francs CFA, en Côte d’Ivoire.

Crédit image : Google img

Glovo veut se rapprocher des Ivoiriens. Pour ce faire, les marchés de Cocovico, à Angré, et de Treichville sont disponibles sur son application. Sacha Michaud a visité le marché de Treichville. Pour lui, son entreprise a une dimension sociétale et éco-responsable. D’où l’importance de la présence de ces marchés traditionnels, sur sa plateforme. La vision de l’entreprise est définie comme suit : “Donner à tous un accès facile pour tout dans  sa ville”. Une vision matérialisée par la livraison des commandes de Kayser, un partenaire social, à l’ONG (organisation non gouvernementale) Mission d’Amour, à Koumassi. Sacha Michaud, en personne, a livré la commande aux orphelins de la maison.

Maguelone Biau, General Manager Glovo, Côte d’Ivoire / Crédit image : Strat’Marques

Maguelone Biau, general manager Côte d’Ivoire de Glovo, s’est expliquée sur la place des livraisons sociales dans l’activité du groupe. Au cœur du business de Glovo, il s’agit de livraisons faites, gracieusement, aux orphelinats : “En devenant partenaire logistique de la banque alimentaire de Côte d’Ivoire, notre performance, dans les commandes, a un impact social. Depuis notre collaboration avec  Foodwise, nous avons livré plus de 280 commandes au total. Nous donnons, chaque jour, des repas gratuits à un orphelinat de 50 à 70 enfants. De cette façon, nous assurons une couverture quotidienne de nourriture pour eux”. Glovo, c’est 29 permanents et 1500 partenaires, en Côte d’Ivoire. La société souhaite élargir son réseau à 5000 partenaires, d’ici l’année prochaine. Concernant les livreurs, en terre d’éburnie, la marque a conclu des contrats de prestation de service avec mille indépendants. Ces derniers réalisent, quotidiennement, des livraisons pour elle.

Glovo se développe en Tunisie, au Kenya, en Ouganda, au Ghana, au Nigeria. Elle apporte ses services dans plus de 40 villes, avec 305 utilisateurs, 8000 restaurants et 12 mille coursiers. L’Afrique représente, désormais, plus de 30% de l’empire géographique de Glovo. La startup prévoit embaucher environ 200 nouveaux employés, d’ici 2022.

Rodrigue Cofye

Rédacteur

à lire aussi sur Strat’Marques :

Rachid El Harchi : 100 magasins CDCI d’ici 2026

 

Les femmes passent derrière le bar

Previous article

Un premier semestre pétillant pour Solibra

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in finances