Crédit image : Glovo
AnalyseDossierStratégie

Glovo Côte d’Ivoire a trois ans, que retenir ?

0

Fondée à Barcelone, en 2015, par Oscar Pierre et Sacha Michaud, Glovo est une start-up espagnole de commerce rapide. Son offre : Elle achète, récupère et livre les produits commandés, via son application mobile. Implantée, aujourd’hui, dans 23 pays, son service de livraison de nourriture est celui le plus demandé par la clientèle. Le jeudi 07 mars 2019, la start-up s’installait officiellement, en Côte d’Ivoire. Alors que Glovo CI vient de célébrer ses 03 ans d’existence, en terre d’éburnie, Strat’Marques revient sur cet outsider sur lequel peu aurait parié, dans le pays.

Le Maître à penser

Christian Picard, DG de Glovo CI / Crédit image : LinkedIn

Christian Picard, c’est le nom du Directeur Général de la branche Ivoirienne de la start-up Catalane. Bien qu’il possède plus de 10 ans d’expérience, notamment en projet entrepreneurial, l’ex Directeur Général de Movo, une branche de Cabify, est un homme discret. Durant son parcours, il a travaillé pour des entreprises technologiques en hyper croissance et des multinationales de premier plan, dans plusieurs pays du monde. Entrepreneur, cofondateur de ses propres entreprises, directeur/VP dans de nombreuses entreprises de haute technologie, sa vision du travail est axée sur la conception, la coordination efficace d’équipe et l’évolutivité. Selon ses propres termes, Christian Picard : “aime vraiment la façon dont l’innovation peut faire la différence en résolvant des problèmes quotidiens simples que nous avons.

La pénétration du marché

Crédit image : Glovo

Il faut dire que Glovo est une importante source de revenus pour les coursiers et les restaurants. Depuis son implémentation en Côte d’Ivoire, il y a de cela 03 ans, Glovo a investi près de 28.815 milliards de francs CFA pour son développement dans la terre des éléphants, notamment dans la technologie, la logistique et l’opérationnel. Aujourd’hui, l’équipe Ivoirienne de la start-up est composée de 36 personnes et 10 nouveaux postes devraient être pourvus, d’ici fin 2022, afin de l’étoffer. En perspective, Glovo dit vouloir : « donner, à chacun, un accès facile à tout dans sa ville, afin que nos utilisateurs puissent profiter de ce qu’ils veulent, quand ils veulent, où ils veulent, en moins de 35 minutes. » Pour ce faire, la firme propose, en Côte d’Ivoire, des services, à la demande, dans les restaurants locaux, les boutiques et les supermarchés. Mais aussi dans des franchises internationales telles que Burger King, Pizza Hut, etc. Sans oublié les restaurants locaux, à savoir Pizza doudou, Chez Samer, Balady… les marchés de Djé Konan à Koumassi, Cocovico à Angré… des supermarchés des chaines Casino, Hyper U, Hyper Hayat , Leader price… et de grandes boutiques comme celles des marques Yves Rocher, L’Occitane ; pour ne citer que ces exemples. Aujourd’hui, sur la terre des éléphants, elle dispose d’environ 947 coursiers actifs et de plus de 1.836 magasins. Ce nombre de coursiers a pu être atteint, grâce à un processus simple, rapide et efficace ! Pour devenir glover, comme la start-up nomme ses coursiers, les candidats s’inscrivent via le site Web de la plateforme. Ils y visionnent une courte session d’information en ligne, avant d’envoyer les documents demandés, puis de se rendre au bureau de Glovo CI pour une intégration hors ligne. Le tout étant effectué sur une période 1 à 2 jours !

La politique d’expansion

Crédit image : Elle.ci

À l’heure actuelle, Glovo CI est présente dans 4 villes, à forte concentration démographique, du pays. Ses villes ne sont autres que Abidjan, la capitale économique du pays, Bouaké, la deuxième ville la plus courue en Côte d’Ivoire, Yopougon, secteur industriel et grande ville populaire de la république de Côte d’Ivoire, et Grand Bassam, ancienne Capitale nationale et zone balnéaire et touristique. Au cours des 12 prochains mois, la filiale compte ouvrir sa map à d’autres arrondissements d’Abidjan, développer son offre dans Yopougon, se diriger vers Bingerville et Abobo. Elle prévoit, également, d’ici mi 2022, effectuée une percée à Yamoussoukro, à Bouaké, à San Pedro et dans d’autres territoires stratégiques du pays.

Une attention particulière aux REX

Crédit image : Financial Afrik

Les REX, ce sont les retours d’expérience clients. Et puisque, comme le dit l’adage : “le client est roi !” Glovo y attache une attention particulière, pour l’amélioration de ses services. En conséquence, la compagnie mène régulièrement des enquêtes de satisfaction, dans le pays. Selon ces enquêtes, ce que la clientèle apprécie le plus, chez Glovo, c’est la flexibilité, l’interaction avec les utilisateurs et les restaurants, et la large disponibilité des heures de livraison. Concernant ses partenaires, la structure a révélé à Strat’Marques que 93% de ses partenaires, dans le pays, sont des PME (petites et moyennes entreprises) et qu’elle a doublé son volume, au cours des 12 derniers mois.

Une connaissance du marché

Crédit image : Glovo for Partners

Selon la plateforme, les plats les plus commandés, chez elles, sont les Burgers, en premiers lieux et les plats Libanais, en deuxième. La cuisine Ivoirienne se classe en troisième position. Malgré tout, Glovo CI a enregistré des success story locale, des local heroes. Le restaurant de rue Awa Placali a rejoint Glovo le 25 janvier 2021. À l’époque, il était constitué d’une tente munie de 2 tables et de quelques bancs. Un mois après avoir adhéré à la plateforme, Awa Placali a réalisé 400 commandes de manière organique. Les semaines suivantes, le restaurant a vu ses commandes mensuelles doublées et passées à plus de 800 ! Aujourd’hui, grâce à ce bond, Awa Placali a pu louer et rénover un petit terrain clos, pour professionnaliser son activité.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

 Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Glovo sort la grande artillerie en 2022

Treiize Taxi, l’application qui va changer la donne ?

Previous article

Le Prix Pierre Castel 2022 est lancé

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse