Marque

Fêtes de fins d’année : Quand la BNI est ‘’prête’’ pour ses clients

0

 Affiche publicitaire campagne BNI en Côte d’Ivoire

Comme à l’accoutumé, les banques surfent sur les périodes les plus stratégiques de l’année pour faire la cour aux consommateurs en leur proposant des prêts à des taux d’intérêt préférentiels. De quoi ravir le cœur de sa clientèle qui en aura besoin pour garantir de belles fêtes en cette année particulièrement difficile.

Sur le starting-block des offres bancaires de fin d’année, la Banque Nationale d’Investissement (BNI) ne s’est pas fait prier pour lancer les hostilités. Elle ouvre ainsi le bal au cours duquel, plusieurs acteurs bancaires s’ingénieront à rivaliser d’ingéniosité en proposant des prêts à taux d’intérêt parfois affolants. Là où d’ordinaire ces acteurs attendaient le début du mois de décembre pour promouvoir leurs offres, BNI a eu le nez creux en décidant d’être le premier acteur à se lancer dans cette course.

La BNI ne court-elle pas le risque de se faire supplanter par la concurrence qui, certainement, pourrait se saisir de son offre pour proposer bien mieux ?

De plus en plus d’annonceurs mettent en place un système de veille à l’effet d’épier la concurrence et s’informer régulièrement de l’état du marché et des offres en cours. Ce qui leur donne du coup, les moyens de riposter ou contre-attaquer en cas de besoin. Ainsi, quand on sait que plusieurs de nos concitoyens possèdent en moyenne deux comptes bancaires chez différents confrères, la banque qui remportera l’assentiment du client sera naturellement celle qui offrira les conditions les plus attractives. Il s’agit généralement en plus du taux d’intérêt, le montant plafond du prêt, le délai de mise à disposition du crédit, le délai de remboursement, et d’autres conditions qui peuvent s’avérer alléchantes.

Dès lors, l’on peut présumer que les marketeurs de ces banques sont en train de triturer leurs méninges à l’effet de produire des offres en vue de damer le pion à dame BNI.

Toujours est-il que la BNI a le mérite d’avoir lancé son offre maintenant, quand on sait que nos populations traversent depuis le début de cette année 2020, avec l’avènement du Covid 19 en passant par la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, une crise financière sans précédent. Un prêt à taux préférentiel serait donc de nature à donner du baume au cœur de tous.

Notons, par ailleurs, que la banque de M. Youssouf FADIGA, Directeur Général de la Banque Nationale d’Investissement de Côte d’Ivoire n’a cessé d’innover ces dernières années en vue d’optimiser l’accompagnent au quotidien des particuliers dans leurs vies et des entreprises leurs activités. Pour ce faire, la banque a investi la coquette somme de +71 millions FCFA dans les médias locaux, se hissant ainsi en 2019 à  la 81e place des annonceurs en Côte d’Ivoire, selon le site www.brandmediasmonitoring.

Au demeurant, la Société générale n’a pas encore dit son dernier mot ; elle qui se positionne aujourd’hui comme la toute première banque du marché en termes d’investissements publicitaires. Précisons qu’elle a investi en 2019, plus de +207 millions de nos francs dans les médias classiques en Côte d’Ivoire. Il en est de même pour tous les autres acteurs de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF) tels SIB, BOA, Nsia BanqueBanque Atlantique, Ecobank, Bicici, Coris Bank, Orabank, Bridge Bank, BGFI Bank, UBA, Standard Chartered Bank, BDA, GT Bank, Bsic, BDU, Stanbic, Versus Bank, Bhci, Afriland First Bank, BMS, Banque populaire etc.

Mister Data

La Fashion Show 100% Jeunes By Young Spices

Article précédent

Affichage : Campagne ‘’je suis ivoirien’’

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque