Dossier

Fête des mères : communication à forte valeur émotionnelle exigée !

0

tof FM

Nous respirons à plein poumon l’air du cinquième mois de l’année. Celui de mai et des entrailles duquel sort la Fête des mères. La mère ou la fertilité, la fiabilité, la sagesse… la compassion, l’orientation. Tant de symboles qu’incarne cet évènement vivement recommandé aux marques qui pourront bétonner leur présence à l’image de PETROCI.  

Se limiter aux magnifiques et touchantes accroches en  publicité visuelle ne suffira  pas à célébrer ‘’Maman’’. Car normalement, elle mérite qu’on lui témoigne notre gratitude au moins sur 365 jours chaque année. D’autant que nous n’avons que 24 heures,  le cocktail devrait  être plus dense. A savoir, animer sa communauté et proposer du contenu original, à forte valeur émotionnelle. Eu égard au défi selon lequel chaque marque ambitionne de supplanter la concurrence, des actions complémentaires sont requises.

Les réseaux sociaux, pour entretenir les communautés

 Les professionnels l’ont dit. FACEBOOK rassemble près de trois (3) millions de personnes en Côte d’Ivoire. Sans compter, GOOGLE+, et TWITTER… qui ont aussi leur mot à dire en termes de mobilisation d’internautes  vivants en terre ivoirienne.

D’où la nécessité pour les marques de ‘’professionnaliser’’ leur vitrines sur ces Réseaux sociaux. C’est-à-dire, donner un sens réel  à leur communication sur ces canaux. A ce niveau, shooter et publier de belles photos magnifiant la mère seront d’une grande utilité par exemple. Dans une certaine mesure, cela peut se traduire aussi par le lancement d’un Hashtag, à la faveur duquel, la marque peut encourager ses followers à partager la citation de leurs mamans la plus amusante, la plus bizarre ou la plus sage.

Dans tous les cas de figure, une panoplie d’idées s’offre aux annonceurs : #MamanPleindeSagesse, #ParoledeMaman ou encore #MamanOTop etc.

Dinor, la marque d’huile de SANIAcie peut se targuer de référence sur ce plan. Du fait qu’à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme (JIF) commémorée le 08 mars dernier, les publications de la page Facebook de Dinor ont atteint un peu plus de 390.000 personnes en audience cumulée et entrainé 28 800 actions sur ladite plate-forme.

Organiser des jeux-concours pour aiguiser l’engouement

TOF FM 2

 Les concours sont excellents pour impliquer les clients et leurs amis voire des prospects. Il s’agira d’animer des instants-gagnants pour récompenser les lauréats. Une aubaine pour ventiler  des goodies et accroître votre capital sympathie. Il est de notoriété culturelle africaine que lorsqu’une mère reçoit un cadeau, à fortiori à l’issue d’un jeu,  sa maisonnée, son voisinage…tout le monde reçoit l’information en un lapse  de temps.  Et c’est la notoriété de la marque qui montera alors crescendo.

Les cadeaux les plus prisés sont généralement  les fleurs, les chocolats, le parfum et autres produits de beauté. Mais à chaque civilisation ses valeurs de toutes façons.

Pour tout dire, il ne suffit pas de communiquer un super tarif, ou un super produit, il faut le faire bien. Dans le cas d’espèce, l’on doit considérer  qu’il existe essentiellement trois catégories de mères : les jeunes mamans, les mamans en devenir, et les mamans les plus expérimentées. A côté de cette frange, nous avons le monde rural, les couches défavorisés, de même que les cas sociaux.

Le marketing social, c’est aussi le moment …

 Est-il possible qu’une entreprise  sillonnant  des maternités, des hôpitaux, des quartiers dits précaires  en offrant des gadgets, ne suscite l’estime des récipiendaires ? Sans risque de se tromper, nous répondons par la négative. Car si une marque  opérant  en Côte d’Ivoire décide de visiter l’Orphelinat de Bingerville, le village SOS d’Abobo, ou du moins quelques ménages, des Associations de femmes, il n’y a vraiment pas de raison qu’elle captive bien de personnes au-delà de ses clients.

Là encore, il y a pléthore de possibilités ! A vous d’inventer votre formule, celle qui vous apportera de nouveaux contacts ciblés.

Associer son image aux concepts et faire dans l’émotionnel

 Une avalanche d’évènements consacrés à la fête des mères existe en Côte d’Ivoire. Et allouer de l’affection à des mères, c’est le faire pour toute une communauté, un peuple, bref l’humanité.

Nul mieux que l’Africain n’est impressionnable. Or, l’émotion fait partie des principaux ingrédients du menu publicitaire.  Honoré De BALZAC  ne disait-il pas qu’ « Il y a une force plus belle que la pensée, ce sont toutes les pensées, toutes les forces, tout un avenir dans une émotion partagée » ?

A priori, le microcosme événementiel ivoirien est très riche à ce niveau.

PETROCI et l’Agence PREMIERE LIGNE vous attendent certainement à la 10ème édition de ‘’Maman Kignon’’. L’Association Internationale de Femmes en Côte d’Ivoire  (AIFCI) sera heureuse de bénéficier de votre soutien pour l’organisation de la vente Solidarité en l’honneur des Mamans qui s’effectuera le 23 mai prochain au Palm Club de Cocody.

Soulignons que l’AIFCI revendique «  50 ans de solidarité, au service d’une mission : Accueillir et aider les femmes et enfants en processus d’exclusion » et compte un nombre indéfini de membres actives.

En somme, le mois de mai et sa fête vouée aux mamans est plus qu’une occasion pour les marques de monter sur la plus haute marche du podium. Car  ce n’est pas sans raison si sous d’autres cieux, cette célébration fait l’objet d’attention de la part des marques.

Marius Aka Fils

 

 

EL PARADIS COSMETIC: Gamme de produits capillaires Racine Paris

Previous article

Technologie : il y a 44 ans, un noir inventait le téléphone cellulaire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Dossier