Crédit image : african markets
économieStrat'Eco

Exercice 2021, les actionnaires d’Ecobank CI se frottent les mains

0

Le mardi 05 avril 2022, a eu lieu l’Assemblée générale ordinaire d’Ecobank Côte d’Ivoire, au Radisson Blu, à Port-bouët. Michel Aka-Anghui, Président du conseil d’administration, s’est félicité du bilan 2021 jugé positif, selon lui, compte tenu des nombreux défis auquel a du faire face la banque. Il a, par ailleurs, annoncé que, à partir du 29 avril 2022, les actionnaires de la filiale de l’établissement Panafricain percevront leur dividende. Un dividende estimé à 26 milliards de francs CFA.

Le siège d’Ecobank Côte d’Ivoire / Crédit image : CGECI

La date est enfin sue ! A la fin de ce mois, dès le vendredi 29 avril 2022, les actionnaires d’Ecobank Côte d’Ivoire percevront leur dividende, au titre de l’exercice 2021. Un dividende d’un montant total de vingt-cinq milliards sept cent huit millions six cent trente mille deux cents francs CFA ! Cette  nouvelle est l’une des informations capitales ressortie de l’Assemblée générale ordinaire de la banque, tenue le mardi 05 avril 2022, au Radisson Blu Hotel, à Port-Bouet. Dans son rapport, Michel Aka-Anghui, président du Conseil d’Administration a déclaré : “Le Conseil d’administration, à l’Assemblée générale ordinaire, décide de distribuer, aux actionnaires, un dividende total brut de vingt-cinq milliards sept cent huit millions six cent trente mille deux cents (25.708.630.200) francs CFA, correspondant à quatre cent soixante-sept (467) francs CFA par action, soit quatre cent vingt francs et trois centimes (420,3) de francs francs CFA”.

Des actionnaires et membres du Conseil d’administration, lors de l’Assemblée générale ordinaire / Crédit image : Ecobank Côte d’Ivoire

L’Assemblée générale ordinaire, sur proposition du Conseil d’administration, a, également, décidé d’affecter le résultat net bénéficiaire de l’exercice, clos le 31 décembre 2021. Et c’est près de 34 milliards de francs CFA qui sont majorés, du report, à nouveau, de l’exercice antérieur de 7,5 milliards de francs CFA, soit un solde disponible avoisinant les 42 milliards de francs CFA.” Je voudrais indiquer que bien que nous ayons fait face à des défis économiques importants, résultant notamment des effets négatifs, avec l’apparition du variant Omicron, notre banque a fait preuve de résilience et a continué à croître. Elle offre des services innovants et de qualité, à nos clients, tout en créant de la valeur pour nos Actionnaires”, a relevé le Président du conseil d’administration d’Ecobank Côte d’Ivoire. Il a, par ailleurs, indiqué que, à la clôture de l’exercice 2021, les principaux indicateurs financiers attestent de la bonne performance de l’ensemble de la Banque. En illustration, il a déclaré un bilan total de 1.677,7 milliards de francs CFA, représentant une croissance de 5%, par rapport au résultat de l’exercice précédent qui s’élevait à 1.602,3 milliards de francs CFA. Il a, également, ajouter que le produit net bancaire s’affiche à 90,5 milliards de francs CFA, soit, identiquement, une hausse de 5%, en comparaison du chiffre observé, en 2020, de 86,5 milliards de francs CFA.

Crédit image : Lejecom

Toujours selon les dires de Michel Aka-Anghui, à noter un résultat net s’établissant à 34,3 milliards de francs CFA, en 2021, contre 30 milliards de francs CFA réalisé en 2020, soit une progression de 14%. A l’en croire, ces bonnes performances sont à mettre au crédit de la Direction Générale et de l’ensemble du personnel de la banque, à qui il a adressé ses sincères félicitations pour la qualité du travail accompli et les résultats obtenus.  “Je vous exhorte à poursuivre vos efforts pour continuer à hisser la Banque parmi les meilleures du pays”, a-t-il exhorté.

Paul-Harry Aithnard, Directeur Général d’Ecobank Côte d’Ivoire / Crédit image : Abidjan.net

Pour rappel, la Direction  Générale d’Ecobank Côte d’Ivoire avait effectué une retraite, le vendredi 18 février 2022, afin de se pencher sur les aspects stratégiques de l’activité de la filiale Ivoirienne du groupe Panafricain. Au terme de celle-ci, il semble qu’elle soit convaincue des axes de développement identifiés et de la cohérence des plans d’actions qui en découlent. Des orientations qui devraient permettre, à la banque, de continuer de gagner des parts de marché et d’assurer une juste rémunération des capitaux, pour ses actionnaires.

Rodrigue Cofye  

Rédacteur

à lire aussi sur Strat’ Marques :

Ecobank Côte d’Ivoire survit à la crise de la covid-19

 

ATLANTIQUE FINANCE, Habib Koné désormais aux manettes

Previous article

La Fondation Merck et l’ARCS désormais partenaires

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie