Hall d'entrée du Salon Ivoirien de la Boisson et de l'alimentation saine, Palais de la Culture de Treichville / Crédit image : SIBAL
entrepreneuriatStrat'Eco

EXCLUSIF : ALIMENTATION SAINE ET SANTE  AU CŒUR DU SIBAL

0

Du 27 au 29 août 2021, Abidjan, la capitale économique ivoirienne a abrité la première édition du Salon Ivoirien de la Boisson et de l’Alimentation saine (SIBAL). Premier salon dédié à la saine alimentation, en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, il est initié par de jeunes ivoiriens réunis au sein de l’entreprise sociale SUN CONCEPTS, une agence conseil en communication spécialisée dans l’audit et le conseil en communication pour le changement de comportements, l’édition, le marketing social, la formation, et la mise en œuvre de politiques de développement durable. Projet éthique d’utilité publique au regard des enjeux économiques, sociaux et environnementaux auxquels il tente d’apporter des réponses constructives et durables, le SIBAL se présente comme une plateforme d’éducation nutritionnelle, d’échanges culturels et économiques entre les professionnels du secteur, les régulateurs et les consommateurs. Il se veut, avant tout, un espace de promotion des entreprises éthiques du secteur de l’alimentation. Pendant 3 jours, le SIBAL a mobilisé près de 13.000 participants venus de plusieurs pays autours de conférences, communications, et panels sur des thématiques liées à l’alimentation saine, aux pathologies, à la situation alimentaire et nutritionnelle, en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, à la qualité des aliments et aux règlementations applicables au secteur de l’alimentation, afin de garantir la bonne santé des consommateurs. L’évènement a, également, offert aux participants des espaces gastronomiques, exposition vente, concerts et bien d’autres activités. Strat’Marques  a réalisé  cette interview exclusive du Dr Pascald DJADOU, en correspondance pour KANU, E-mag Burkinabé  de communication et de société accordée à votre e-magazine. Dans cet entretien, le Commissaire Général du SIBAL revient sur les coulisses de l’évènement. Des propos inédits recueillis par notre rédacteur en chef, KOFFI-KOUAKOU Laussin.



Le SIBAL s’est tenu du 27 au 29 août 2021, au palais de la culture de Treichville, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. D’où est venue l’idée de créer et d’organiser cet évènement inédit ?

de D à G, Juste Yao, gérant de SUN Concepts et Pascald Djadou, commissaire général du SIBAL / Crédit image : SIBAL

SIBAL est né à l’issu d’un constat simple. Depuis quelques années, nous avons observons tous, la montée en puissance de certaines maladies métaboliques (l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie, l’obésité, l’hépatite B et C), surtout chez les jeunes. D’ailleurs, selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), d’ici 2030, nous aurons près d’1 milliard de diabétiques dans le monde. Allons-nous attendre ce nombre pour agir ? Je dirai NON, NON et NON ! C’est un secret de polichinelle, une alimentation saine et équilibrée apporte les nutriments nécessaires au bon fonctionnement du corps. Elle contribue à la bonne santé, et donc, à l’amélioration de la qualité de vie des populations. Aujourd’hui, le secteur de l’alimentation, en Côte d’Ivoire, enregistre un nombre important d’entreprises de fabrication et/ou de distribution de produits sous une diversité de marques. Aussi, le phénomène de contrefaçon, ce fléau mondial en pleine expansion, touche ce secteur d’activités, avec des risques certains sur la santé des populations, en raison de la mauvaise qualité de certains de ces produits. Dans un tel contexte et considérant certaines habitudes alimentaires (choix nutritionnel, fréquence de consommation, quantité absorbée, mode de cuisson etc.) qui ne favorisent pas toujours une meilleure santé des populations, nous nous sommes posés un certain nombre de questions, à savoir : Quels comportements alimentaires faut-il adopter pour favoriser une meilleure santé ? Comment préparer et conserver les aliments ? Que boire pendant et en dehors des repas ? Quels sont les réels apports nutritionnels des produits (manufacturés ou non) et les limites à ne pas dépasser dans leur consommation ? Existe-t-il une éducation autour de ces produits, afin d’en garantir la bonne utilisation ? Quelles sont les structures en charge du contrôle de la qualité de ces produits alimentaires et, donc, de la veille sécuritaire alimentaire en Côte d’Ivoire ? Quelles sont les entreprises autorisées à fabriquer et/ou à distribuer des produits alimentaires, en Côte d’Ivoire ? Comment ces produits alimentaires sont-ils fabriqués pour garantir la bonne santé des populations ? Comment différencier les produits contrefaits de ceux respectant les normes d’hygiène et de qualité ? Etc. En recherche de réponses à ces multiples interrogations, l’idée du Salon Ivoirien de la Boisson et de l’Alimentation saine a germé. Le but est d’apporter des solutions à ces problématiques. Voici en quelques sortes, la source du SIBAL.

Le SIBAL devait, initialement, se tenir en 2020. Malheureusement, il est repoussé puis annulé pour cause des restrictions de l’état d’urgence décrété par l’état de Côte d’Ivoire, dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus. Comment avez-vous vécu ce report et cette annulation de ce salon que vous qualifiez, vous-même, d’utilité publique ?



Nous avons vécu cette situation comme tout bon entrepreneur. Difficile, d’une part, au regard de cet investissement matériel et humain parti en fumée et ardue, d’autre part, car ce fut une étape de rebondissement stratégique. Toutefois, cela nous a permis de parfaire notre projet, d’articuler les activités. Ce qui nous anime est plus fort que les obstacles et, comme tout bon conducteur, on freine et on contourne aussi simplement le danger

L’agence  SUN CONCEPTS  est promoteur du SIBAL. Cette agence est dirigée par Monsieur Juste Yao Yao. Comment aves vous réussis la collaboration autour de l’évènement ?

Juste Yao, gérant de SUN Concepts remettant une distinction à un conférencier, SIBAL 2021, Palais de la Culture de Treichville / Crédit image : Strat’Marques

D’abord, je dois dire que j’aie connu Juste Yao Yao dans les années 2010. Il fut mon gestionnaire bancaire. Notre relation, alors, était purement professionnelle. Aujourd’hui, je peux dire que nous sommes partenaires d’affaires et des frères, car, au-delà du lien professionnel, nous avons tissé une véritable relation fraternelle. Juste Yao Yao est un passionné de l’humanitaire. Aider son prochain fait parti de son ADN. C’est, d’ailleurs, ce qui m’a poussé à partager l’idée du SIBAL avec lui. Très rapidement nous avons défini une feuille de route portée par l’agence  SUN CONCEPTS, une entreprise sociale et citoyenne, qui s’est donnée pour mission d’œuvrer pour le bien-être des populations.

Où avez-vous trouvé les ressources nécessaires pour rebondir ?

(Rire…) Nous sommes, nous-mêmes, nos ressources. Nous nous sommes mis au service du peuple avec nos économies et le soutien de nos parents et amis.

Aujourd’hui, avec le recul, quel regard portez-vous sur l’idée d’organiser le SIBAL ?



Je dirai juste une opportunité. Il fallait oser, nous l’avons fait et le résultat est là !

Pendant 03 jours, le SIBAL a mobilisé plus de 13.000 visiteurs, sans compter les médias, les exposants, les partenaires et les officiels. Comment avez-vous convaincu tout ce monde de l’intérêt de ce salon ?

Visiteurs, SIBAL 2021, Palais de la Culture de Treichville / Crédit image : Strat’Marques

Belle question ! Vous savez, je reste convaincu d’une chose : « Personne n’aspire à la maladie », non jamais, mais notre ignorance nous tue énormément ! SIBAL parle de « santé et de bien-être ». C’est la quête essentielle de l’Homme, d’où l’intérêt des populations.

Le SIBAL s’est clos le dimanche 29 août 2021, par un concert live du groupe TNT, l’un des Ambassadeurs du projet. Décrivez-nous le rôle des ambassadeurs et leur apport à l’évènement ?

TNT, Ambassadeur du SIBAL, en prestation live, SIBAL 2021, Palais de la Culture de Treichville / Crédit image : Strat’Marques

L’Ambassadeur SIBAL s’est engagé, en toute conscience, à éviter toute action de nature à remettre en cause les bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles. Il a, pour rôle, la promotion de la saine alimentation et, pareillement, du Salon Ivoirien de la Boisson et de l’Alimentation saine. Ils ont été d’un soutien inestimable dans la sensibilisation et dans la mobilisation des populations. Des conférences, des communications et des panels sur le thème de l’alimentation et de la santé étaient au programme. Des dépistages gratuits de l’hypertension artérielle, du diabète, de l’hypercholestérolémie, de l’hépatite se sont déroulés. La fondation Didier Drogba a même mis The Heart Mobil , son car médical dédié à la réalisation d’ECG (électrocardiogramme pour le dépistage des maladies cardiovasculaires) à disposition.

La population a-t-elle adhéré à votre démarche ?

Oui, avec beaucoup de joie. Je profite de l’occasion pour dire merci, non seulement à notre icône Didier Drogba et son équipe pour leurs soutiens, mais, également, à l’équipe SIBAL (le commissariat général), aux différents partenaires au niveau de l’activité de dépistage : Laboratoire National de Santé Publique, Programme National de Nutrition, Programme National de Lutte contre les Maladies Métaboliques et de Prévention des maladies non transmissibles, Comité National de Lutte contre la Contrefaçon, CODEX Alimentarius, ONG SOS Hépatite, etc.




Quel bilan tiré vous de cette première édition du SIBAL ? Vos objectifs sont ils atteints ?

Conférence, SIBAL 2021, Palais de la Culture de Treichville / Crédit image : Strat’Marques

Bien sûr ! Nous sommes très satisfaits de l’organisation du SIBAL 2021. Ce fut un grand succès avec, à la clé, l’institutionnalisation du salon par le Secrétariat Exécutif du Conseil National pour la Nutrition, l’Alimentation et le Développement de la Petite Enfance (SE-CONNAPE), une instance sous tutelle de la Présidence de Côte d’Ivoire, qui a d’ailleurs assuré la présidence du salon. Le SIBAL est, désormais, officiellement un salon d’utilité publique. Grand merci aux partenaires.

Le SIBAL 2021 n’est pas complètement terminé. Il se poursuit avec le SIBAL tour qui démarre bientôt, le 15 octobre 2021. Pouvez vous nous en dévoilé le contenu ?

Effectivement, la caravane SIBAL TOUR se fera au bénéfice des populations de dix (10) localités de l’intérieur du pays. Il s’agira de restituer, aux populations de l’intérieur du pays, les conclusions des journées scientifiques du salon ; d’aider les populations à bien sélectionner et à mieux utiliser les aliments qu’ils consomment ; ce qui aura pour effet de leur assurer une bonne santé au quotidien. Enfin, SIBAL Tour, c’est la fête de l’alimentation saine à travers une parade dans chaque ville sillonnée, une conférence publique, des séances de dépistage gratuit, des animations artistiques et des jeux éducatifs.

Quelles sont les perspectives pour le SIBAL 2022 ? Quel en est le bien fondé et quelles actions seront menées dans cette continuité du salon ?

Crédit image : SIBAL

Le SIBAL est, désormais, une institution. Chaque année, nous aurons ce grand rendez-vous de la saine alimentation. Cependant, le SIBAL Tour clôture, en beauté, cette année. Beaucoup d’actions d’information, de sensibilisation et d’éducation seront menées, entre autres, dans les entreprises, dans les écoles, et dans les hôpitaux. Je vous remercie !

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Reportage : Déluge sur le SIBAL



La BNI pour l’ENVOL de l’éducation Ivoirienne

Previous article

A bord du bateau de l’entrepreneuriat au féminin avec Bictogo Initiatives.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply