RECO DE PRO

Entrepreneuriat : Doit-on se lancer malgré la crise ?

0

Crise sanitaire d’envergure mondiale, baisse globale  d’activités dans les différents secteurs,  la situation économique et financière est au plus bas. En clair, les conditions sont réunies pour  décourager toutes tentatives de création d’entreprise. Toutefois les plus audacieux s’apprêtent à se lancer. Folie ou audace ?

Le coronavirus a mis en exergue les faiblesses de nos nations, de nos entreprises  en clair tous nos systèmes dont nous étions si fiers sont aux abois.  Les activités tournent dangereusement au ralenti. Plusieurs entreprises ont fermés. Les employés sont pour la plupart en télétravail. Les clients réduisent au strict minimum leurs dépenses et n’achètent que le strict nécessaire. Au regard d’une telle situation, se lancer semble être de la pure folie.

Cependant l’aspect positif de cette crise c’est que les différents systèmes seront obligés chacun de se réinventer.

C’est bien lorsque les vents soufflent fort que les arbres s’enracinent plus profondément. De même, c’est dans les difficultés que les vrais leaders et les plus audacieuxse révèlent. Vu sous cet angle, lancer son entreprise pendant la crise est tout à fait possible.Plusieurs témoignages d’entrepriseseuropéennes incontournables aujourd’hui sont nées en pleine crise.

Les frères Maurice et Richard McDonald ouvre un drive-in en 1937 pendant la récession économique qui deviendra 3 ans plus tardl’enseigne McDonald’s, aujourd’hui présente dans le monde entier.Comme pour montrer qu’une crise n’est pas censée freiner votre esprit d’entreprise mais au contraire vous galvaniser.

Une situation de crise nous pousse dans nos retranchements et favorise la  naissance d’idées nouvelles  et de pratiques jusqu’ici inexplorées.

Les avantages à se lancer en période de crise

Tout d’abord, en période de crise, les coûts chutent. Une bonne nouvelle pour l’audacieux qui profitera pour s’équiper à des coûts relativement bas (local, ordinateur, chaises, tables etc). Aussi, la crise aura-t-elle emmené au chômage des talents que vous n’auriez pu avoir avant la crise. Vous pourrez faire un recrutement de superbes talents. Les profils dépendront de votre secteur d’activité.

Par ailleurs, les mesures prises par l’Etat pour faciliter la vieaux entreprises du fait de la crise peuvent vous profiter si vous prenez la peine de chercher la bonne information.

En clair, les chances sont de votre coté. Assurez-vous que votre projet réponde bien à un besoin, étudiez bien votre marché, préparez-vous, rapprochez-vous des différentes chambres de commerce ou de métiers puis lancez-vous !

 

Ruth KOFFI

Education : ces startups qui facilitent l’éducation en temps de crise

Article précédent

PME : Huit bonnes pratiques pour survivre en temps de crise

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans RECO DE PRO