Crédit image : BAD.
entrepreneuriatStrat'Eco

EMPOW(H)ER, le programme dédié aux formatrices, incubatrices et aux entrepreneures

0

EMPOW(H)ER est un programme de formation de haut niveau dispensé en Anglais. Organisé par FIN’Elle, Filiale du Groupe COFINA, FMO, la Banque néerlandaise de développement, et BABSON COLLEGE, l’université Américaine spécialisée dans la formation entrepreneuriale, les trois entités ont remis, lors de la cérémonie de clôture du programme, des certificats à plus de 50 formatrices et entrepreneures de la formation EMPOW(H)ER.

Crédit image : Afrik Intelligentsia.

Bien évidemment, ce programme s’inscrit dans un contexte précis. En effet, il faut rappeler que le rapport 2016/17 du GEM, Global Entrepreneurship Monitor révélait que le continent Africain affiche le pourcentage le plus élevé de femmes entrepreneures au monde. Et avec avec son taux de 25,9%, l’Afrique Subsaharienne n’est pas étrangère à cet état de fait. Bien au contraire ! L’entrepreneuriat féminin y brille par son dynamisme. Pourtant, il n’en demeure pas moins que le besoin, notamment en termes de renforcement des capacités, afin de faciliter, entre autres, l’accès aux financements, est bel et bien réel.

Crédit image : Teknolojia.

C’est donc dans cette optique qu’EMPOW(H)ER, le programme de formation entièrement gratuit s’est tenu pendant 13 jours. Plus précisément du 06 au 18 octobre 2022. Dans le détail, il s’adressait aux formatrices, incubatrices et entrepreneures. L’objectif ? former ces femmes aux meilleures pratiques en matière de gestion d’entreprises et de création de valeur.

Animé par des professeurs du BABSON COLLEGE, clairement, le but d’EMPOW(H)ER est de permettre, à ces dernières :

  • D’améliorer leurs états financiers.
  • D’apprendre de nouvelles techniques de marketing.
  • D’aiguiser leurs analyses financières.
  • Ou encore de définir un style de leadership stratégique propre à elles.

Dr Patricia Greene, Professeure au BABSON COLLEGE. Crédit Image : UNLV.

Dr Patricia Greene, Professeure au BABSON COLLEGE, présente dans la Capitale Economique Ivoirienne, n’a pas caché son enthousiasme. « C’est un honneur d’être ici, à Abidjan, dans le cadre du programme EMPOW(H)ER de FMO, en partenariat avec FIN’Elle. L’énergie et l’enthousiasme des femmes propriétaires d’entreprises, qui ont participé à cette formation, m’ont beaucoup inspiré. Au BABSON COLLEGE, nous nous concentrons sur la mentalité et les compétences entrepreneuriales. Et je suis persuadée que cette approche sera utile à ces femmes entrepreneures pour l’avenir. Félicitations à nos diplômées ».  A-t-elle déclarée.

La Directrice Générale de FIN’Elle, Pierrette Kouakou. Crédit image : IVOIRE CEO.

Quant à la Directrice Générale de FIN’Elle, Pierrette Kouakou, elle a exprimé sa fierté. « C’est avec une immense fierté que nous avons procédé à l’organisation de ce programme de formation, aux côtés de FMO et BABSON COLLEGE, qui est le premier programme du style en Afrique de l’Ouest. Après les Etats-Unis, la Malaisie et la Namibie, la Côte d’Ivoire est, aujourd’hui, le quatrième pays à bénéficier de ce programme. Et nous restons persuader qu’il permettra de développer les capacités des femmes entrepreneures de la Côte d’Ivoire et même de la sous-région ».

Crédit image : telfer.uottawa.ca.

Ce programme de formation est partie intégrante de la politique d’amélioration des capacités des femmes que FIN’Elle accompagne dans le développement de leurs activités. Notamment sur différentes étapes telles que la bancarisation, la structuration de l’activité et le financement via les offres de crédits.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

DigiFemmes, pour développer et pérenniser l’entrepreneuriat féminin

 

 

Prix Pierre Castel, les lauréats célébrés à Kinshasa

Previous article

Le Business Game pour mobiliser ses connaissances

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply