Tendances du monde

Ecosia : le moteur de recherche anti-déforestation

0

65 millions. C’est le nombre d’arbres plantés par les utilisateurs d’Ecosia. Lancé en décembre 2009, Ecosia est un moteur de recherche d’un genre particulier.

En théorie, Ecosia ne se distingue pas d’un moteur de recherche classique. Sa fonction première est de donner les meilleurs résultats possibles aux requêtes de ses utilisateurs. Yahoo, Bing, Google, Baidu, Qwant le font également. De plus, les résultats donnés par Ecosia sont bien loin d’égalés ceux proposés par son grand concurrent américain Google. Mais la particularité d’Ecosia est de contribuer au reboisement à l’échelle planétaire à partir des recherches effectuées.

Lire aussi : Seedballs Côte d’Ivoire : les marques s’engagent en faveur du reboisement

Concrètement, 45 recherches effectuées sur Ecosia suffisent pour planter un arbre. En plus des résultats gratuits qu’il offre grâce à Bing, Ecosia reçoit un pourcentage de Bing quand l’utilisateur clique sur les recherches payantes.
Les montants récoltés permettent au moteur de recherche allemand de financer des campagnes de reforestation en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. L’entreprise consacre en effet 80 % de ses bénéfices à des programmes de reboisement à travers le monde. Elle a ainsi investi dans les programmes de « WeForest et OZG au Burkina Faso, de PUR Projet au Pérou et Eden Projects à Madagascar ». Ecosia est également un généreux donateur du fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund, WWF en anglais) et de Nature Conservancy.

Son engagement écologique lui a permis de recevoir  la certification B Corporation. Ce qui fait d’Ecosia un  modèle en matière de responsabilité sociétale.

Selon les statistiques, toutes les forêts de la terre seraient restaurées si 10 % de la population mondiale utilise Ecosia. Dans un monde où les moteurs de recherche font pleinement partir intégrante du quotidien, il serait peut-être temps d’utiliser les plus utiles. C’est seulement à ce prix que l’objectif d’un milliard d’arbres plantés  pourrait être atteint. Et ce avant 2020 comme l’appellent de tous leurs voeux les fondateurs d’Ecosia.

Fikahin Yéo

 

Seedballs Côte d’Ivoire : les marques s’engagent en faveur du reboisement

Article précédent

MEDIA : 30 journalistes en formation à la Fondation Friedrich Naumann

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire