Charles Konan Banny
Dossier

Dossier Marketing Politique (acte 1) : les actions de Charles Konan BANNY pour séduire

0

Charles Konan Banny

Comme annoncé, Strat’marques voudrait à travers une série de dossiers, marquer un arrêt pour passer à la loupe les actions de Marketing menées par les huit (8) candidats à  la présidentielle de 2015 en Côte d’Ivoire. Dans cet acte 1, nous avons délibérément choisi Charles Konan BANNY. Dossier.

Le terrain, à commencer par l’onction de la marque  ‘’Houphouët Boigny’’

Pour charmer, le candidat Charles Konan BANNY n’est pas peu fier de se positionner comme ‘’l’envoyé de la terre natale du père-fondateur Félix Houphouët Boigny’’ (FHB). Houphouët Boigny, ce nom pèse dans la balance électorale en Côte d’Ivoire, mieux c’est une marque déposée.

Cinq(5) formations politiques regroupées au sein d’une plate-forme (Ndlr : Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix RHDP) la portent d’ailleurs en triomphe.

Charles Konan Banny

Même, le Président Laurent Gbagbo, le plus ‘’ grand’’ opposant au 1er président de la Côte d’Ivoire évoquait ce patronyme repère parfois. Derrière cette stratégie,  l’électorat baoulé (ethnie de FHB) très convoité en Côte d’Ivoire.

Le fait est que la politique dans ce pays reste avoir de sérieux  atomes crochus avec les ethnies.  Prendre sa part dans cette masse, en s’adossant à la marque ‘’Houphouët’’, c’est ce à quoi travaillent les politiques. Et BANNY n’est pas en reste.

ensuite  un autre label,  Laurent GBAGBO et famille politique

En quittant la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) en décembre 2014, l’ex- président de ladite institution créait  déjà  le  buzz médiatique.  Charles Konan BANNY fait plus fort  à travers sa visite à Laurent GBAGBO. « Communiqué de presse /Charles Konan Banny, ex-premier ministre et ex-président de la CDVR a rendu visite le mardi 24 mars 2015 au Président Laurent Gbagbo, détenu au centre pénitencier de SCHEVENINGEN de la CPI. /Fait à Paris le 24 mars 2015 /Service communication de Charles Konan Banny à Paris »

Charles Konan Banny

Certainement, son capital sympathie a pris des rondeurs du côté des partisans du détenu. Mieux, l’ex- gouverneur de la BECEAO va goupiller avec d’autres figures de proue de l’opposition ivoirienne et mettre en place la Coalition Nationale pour le Changement (CNC). Organisation aujourd’hui  menée par 25 partis et mouvements politiques appuyés  par la société civile.

Répercussion dans  les medias

  • Presse écrite

Sous sa casquette CNC, BANNY ‘’s’offre’’ systémiquement une bonne partie des tabloïdes ivoiriens. Par exemple, le Quotidien LE BELIER intrépide proche des frondeurs du PDCI RDA, son parti politique d’origine, les bleus (journaux soutenant l’opposition actuelle). En clair, sans avoir eu à financer (officiellement) un support, l’homme s’est attiré l’estime de plumes orientées ‘’musiques dissonantes par rapport  aux échos du genre  « ADO un coup K.O »’’.

Charles Konan Banny

Mais au delà,  les communicants de l’ex-premier Ministre de Laurent GBAGBO apposent très souvent l’image de leur mentor à la Une d’autres canards. Pour la seule journée du jeudi 15 octobre 2015, au moins trois (3) quotidiens rappellent sa détermination. « BANNY répond à SANGARE : je ne fais aucun calcul » titre TRIBUNE Ivoirienne. LE SURSAUT (« Quotidien indépendant d’informations générales ») plaque en bandeau : « Présidentielle 2015 : les douze engagements de BANNY ». Sur SOIR INFO, un autre indépendant, y consacre sa grande Une : BANNY catégorique : « Un Coup K.O est une illusion. »

  • Télévision et Radio

A tort ou à raison, les opposants se plaignent du déséquilibre entre le temps d’antenne à eux accordé comparativement à celui du chef de l’Etat-candidat.

FR NW GRAB KONAN BANNY 22H4

En ce qui concerne les organes du groupe RTI, médias public, donc de tous, sans doute pour contourner ‘’la difficulté’’, BANNY est allé à l’assaut des chaines internationales. France 24, TV5, RFI… ne manquent pas de lui tendre leur micro, parfois lui accorder des plateaux.

  • Internet et réseaux sociaux

Banny 2015, tel est l’intitulé du  site internet officiel du prétendant au fauteuil présidentiel. Actualités, agenda, galerie, contacts, tout pour marquer sa présence en ligne à ce niveau précis.

Conscient de la force que représente internet et plus particulièrement les réseaux sociaux dans le marketing politique, Charles Konan BANNY (CKB) a pris aussi ses quartiers sur  Facebook et  Twitter, d’autres canaux  de  recrutement  d’électeurs.

Sur Facebook, Charles Konan Banny à ce jour (Ndlr : vendredi 16 octobre 2015) a récolté environ +1940 fans sur sa page Facebook Charles Konan Banny. Nous y avons remarqué l’utilisation du hashtag #VotonsBanny à la fin de chaque publication.  Histoire d’avoir une meilleure visibilité.

Facebook Charles Konan Banny

Les messages qui y sont diffusés ont essentiellement pour objectif de partager la vision du candidat, ses engagements, mais aussi et surtout des mots de paix et de rassemblement. Harmonie donc avec les différents visuels de panneaux d’affichage du candidat.

Même son de cloche sur Twitter. D’ailleurs, le compte Twitter Charles Konan Banny (@BannyKonan) qui totalise +9655 abonnés en ce moment est carrément synchronisé avec la page Facebook officielle ci-dessus cité. D’où des tweets avec un texte raccourcis par un lien court de facebook (fb.me…), redirigeant l’internaute vers le réseau social de Marck ZUCKERBERG, pour lire l’entièreté du post.

Conséquence, aucune présence du hashtag #VotonsBanny sur Twitter, alors que c’est le réseau social par excellence pour l’utilisation de ce type de code.

Dans la description des comptes officiels de Charles Konan BANNY pour la campagne électorale 2015, est bien mise en évidence l’adresse du site web konanbannycharles.org

Ce site au design responsive (Ndlr : s’adapte à toutes les tailles d’écrans), est pratique pour qui aiment naviguer sur tablette ou mobile. Une fois sur la page d’accueil, l’on a affaire à un site aux couleurs du candidat, assez simple, et bien structuré au point où il est difficile de s’y perdre.

  • Affichage

Le réseau d’affichage s’est aussi habillé aux couleurs de Banny 2015, le concept de campagne du candidat.  La campagne Outdoor (panneau publicitaire 12m2) du Candidat Charles Konan BANNY s’inscrit dans un Concept à la fois fédérateur et ambitieux traduit en texte par « Banny 2015 » et soutenu en image par un logo présentant un cœur blanc, sur un fond de couleurs à dominante froide.

L’ancien Premier Ministre, visant aujourd’hui la magistrature suprême, se présente subtilement, comme l’homme de l’année.  Cet homme au cœur blanc capable d’apaiser les tensions encore réfractaires au pardon.

Charles Konan Banny

Au cœur de cette campagne, deux (2) slogans marquent l’attention: « La Cote D’Ivoire Notre Passion », prônant un profond patriotisme qu’il incarnerait et inculquerait aux Ivoiriens.  Quand le second slogan, « L’Union dans la diversité » est un vibrant appel à l’unité des fils du pays. Message qu’il semblait passer au travers de sa visite en Hollande.

Charles Konan BANNY se veut en effet une marque en se basant sur son  parcours professionnel et politique. C’est-à-dire l’homme « capable de colmater les brèches ».  À juste titre, il n’a eu besoin que de son nom en entier saisit en majuscule bien sûr  pour en faire la Signature de sa  campagne.

Les suggestions de la Rédaction

Le débat continue de courir sur leur pertinence ou non. Mais les meetings politiques ont le mérite d’impulser la campagne électorale. Une augmentation du réseau de panneaux d’affichage via une combinaison entre des panneaux temporaires et des ‘’big sizes’’ (grands formats) aurait certainement accru plus significativement la présence du candidat BANNY dans un environnement publicitaire si encombré.

Sur Facebook, la présence du candidat n’est pas assez renforcée dans le fil d’actualité. Pourtant la population Facebook en Côte d’Ivoire est forte 1,6 millions d’individus (+18 ans), des voix à ratisser. Notre recommandation à ce niveau, aurait été de faire des publications engageantes, qui permettront de créer une véritable communauté autour de la vision de Charles Konan BANNY. La remarque est la même pour Twitter, où le hashtag #VotonsBanny pourrait être utilisé à profusion pour chaque tweet, comme c’est déjà le cas sur sa page Facebook officielle. Aussi, pour une portée encore plus grande sur le réseau social du ‘’petit oiseau bleu’’, nous aurons apprécié voir des identifications sur les tweets avec des comptes twitter de personnalités influentes soutenant BANNY, afin de susciter des re-tweets.

En définitive, le candidat Charles Konan BANNY est présent à  certains niveaux. Même si certains estiment qu’il n’investit pas suffisamment le terrain. L’essentiel pour lui : « Sauvons la Côte d’Ivoire », le message est  à la fois rassembleur et patriotique.

A lire aussi:

Marius Aka Fils, Collaboration : Rodrigue SK et  J. Prunel (Concepteur-Rédacteur)

Formation en Leadership/ Jim COLLINS : il intervient au GLS d’Abidjan

Article précédent

CEI: Communiqué

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Dossier