Event

Digitalisation et emploi : l’avertissement du président de la BAD…

0

« L’Afrique doit être prête et avancer avec les compétences et connaissances digitales ». Voilà résumé le message de Adesina Akinwumi, président de la BAD, aux Africains lors d’un débat à l’occasion de Mo Ibrahim Gouvernance Weekend, édition 2019 à Abidjan, initié le vendredi 5 avril, à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire par le magazine The African Report.

Le thème de cette plateforme de libre expression était « The new techera : job-killer or job-creator ? » (La digitalisation : tueuse ou créatrice d’emploi ?). En effet, face au défi de la digitalisation, une inquiétude se fait de plus en plus sentir : la menace de l’emploi.

Les inquiétudes sont réelles car la population africaine s’accroît rapidement. Avec cette population majoritairement jeune, il est certain que le besoin d’emplois s’accentuera au fur et à mesure. Pourtant, avec la montée en puissance de la technologie et autres innovations dont l’intelligence artificielle, la robotique et autres, la situation risque d’être intenable.

Selon Adesina Akinwum, il n’y a pas de raisons d’être effrayé par la révolution du digital. Il a donc encouragé les Africains à anticiper à travers de nouvelles opportunités d’investissements, notamment dans l’agriculture, les énergies renouvelables et surtout l’éducation. « Il faut que les Africains arrêtent d’investir dans les emplois du passé pour se concentrer sur les emplois du présent », a-t-il conseillé.

Evelyne Ouattara

 

 

 

 

TNT : Des mesures importantes prises par le gouvernement

Article précédent

Jumbo : l’application pour gérer votre vie privée sur le web

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Event