Tendances du monde

Digital : Voici le pays le plus numérique au monde

0

Pays d’Europe du Nord qui borde la mer Baltique et le golfe de Finlande, l’Estonie est devenue l’une des plaques tournantes des Startups du numérique en Europe. Après Londre, Paris ou Berlin, Taline (ville Estonienne) fait désormais rêver les innovateurs du monde entier.

En moins de 30 ans, l’Estonie s’est réinventé par  l’innovation numérique. 90 % des services administratifs sont numérisés et l’accès à internet est un droit inscrit dans la constitution depuis l’an 2000. Avec 1,3 millions d’habitants le pays compte environ 550 startups dont quatre licornes notamment Skype, Taxify, TransferWise et Playtech.

 En dehors de son statut de pays numérisé qu’on lui reconnait, si l’Estonie attire plus d’un entrepreneur, c’est aussi grâce à sa stratégie de statut d’E-citoyen ou citoyen numérique qui a été lancée fin 2014. Une identité numérique payée à 100 euros (65 618 FCFA) pour accéder au statut d’e-résidant grâce à un simple accès à Internet.

Cette carte offre des avantages en termes de création d’une entreprise estonienne en ligne, de gestion de sa startup partout dans le monde, de réalisation de virements en ligne après avoir créé un compte dans une banque estonienne, d’accès à des moyens de paiements numériques internationaux, de création d’une signature numérique pour officialiser des documents et des contrats en ligne, de transfert et le chiffrement sécurisé de fichiers sur internet. Toutefois, la carte  n’est ni un visa, ni un permis de travail en Estonie et encore moins un laisser-passer pour circuler dans l’Union européenne.

Le modèle de développement Estonien est un bel exemple de réussite qui, pourrait inspirer certains pays du monde surtout, ceux de l’Afrique afin d’amorcer véritablement leurs développements aussi bien numériques, qu’économiques.

Fernand Appia

Huawei annonce HanMeng OS en remplacement d’Androïd

Article précédent

Innovation : L’alphabétisation numérique en Afrique

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire