Développement personnelRECO DE PRO

Développement personnel : Le pouvoir de la diarrhée

0

Inutile de vous définir la diarrhée. Vous le savez déjà. Inutile de vous rappeler ses facteurs déclenchants. Vous en savez un peu plus que moi .C’est une réalité, 99% des hommes ne savent pas ce que cache la diarrhée : il s’agit de son pouvoir incontournable. Un pouvoir qui nous force à observer et appliquer nos valeursAprès ce décryptage, dorénavant, vous ne considérerez plus la diarrhée comme un fait banal.

Pour commencer, je ne savais pas que prêter main forte à une personne en détresse diarrhéique pouvait engendrer des avantages considérables. Aujourd’hui, je l’ai appris avec l’expérience de dame Micheline, résidant à Angré 7ème tranche (Abidjan).
Un après-midi, alors qu’elle discute avec sa voisine au salon, elle entend sonner au portail avec insistance. Ouvrant le portail après moult hésitations, un homme s’adresse à elle en ces termes : « Madame, pardon, je vous prie de m’excuser du dérangement à cette heure chaude de la journée. Je suis conducteur de taxi. Voici mon taxi mais je ne peux plus continuer mon chemin car j’ai la diarrhée. Sauvez-moi, s’il vous plaît, je n’en peux plus. »

Ayant pris pitié du pauvre homme, elle lui montre le chemin des toilettes. Ce dernier en essayant d’aller bon train, se dirige à l’endroit indiqué et ferme la porte avec fracas.
Pendant ce temps au salon, sa voisine la gronde : « Comment peux-tu faire entrer un inconnu chez toi ? Et s’il t’agresse ? »
Elle continue de l’engueuler sans se rendre compte que la victime de la diarrhée a fini son activité et écoute une partie de la discussion. Il rompt poliment la discussion en disant à sa bienfaitrice : « Madame, merci beaucoup. Si vous avez des courses à faire quelle que soit la distance, appelez-moi, c’est gratuit pour vous. » Puis il sort de la maison.
Tu as vu ? Tu me grondais pour rien, dit Micheline.
Mais, est-ce que je savais ? Répond la voisine.
Et le conducteur de taxi tient parole de telle sorte que gênée, Micheline a dû lui donner des sommes forfaitaires.
Tel élan de solidarité ! Tel bienfait !

Par ailleurs, à l’instar du conducteur de taxi qui a bénéficié de la générosité de dame Micheline, un autre en a bénéficié mais bien différemment. Il s’agit de Constantin, un cadre ayant à peine 40 ans, malappris, hautain. Même les enfants de la cour commune où il réside font les frais de son mauvais caractère.

Un après-midi, rentrant plus tôt de travail que d’habitude, il marche difficilement tel un vieillard de 70 ans, recroquevillé sur lui-même. Comment allait-il arriver chez lui, sa maison se trouvant après 5 autres ? Quelle est la cause de cette démarche si lourde ? Si vous ne l’avez pas deviné, le petit Martial, 7 ans, fils du propriétaire de la 1ère maison, l’a deviné.
Dès que l’enfant le voit, il lui dit : « ééé Tonton, tu n’as pas dit que tu es mauvais. Toi qui marche normalement d’habitude, aujourd’hui tu es devenue comme une tortue. Aujourd’hui, ‘’ ça va verser’’, c’est bien fait ; ‘’ça va verser’’.
Antoine, ayant entendu la voix de son fils se dirige vers lui pour voir ce qui se passe. Dès que notre méchant homme le voit ; il lui dit : « mon frère Antoine… »
Tout étonné, Antoine lui répond : « son Altesse royale, depuis quand suis-je votre frère ? »
Etienne : « Antoine, l’homme est mieux ».
A ces mots, Antoine lui répond en lui indiquant les toilettes, « son Altesse royale, faites comme chez vous. » Après cet épisode, Antoine est devenu docile comme un chiot.

Voici comment se termine l’histoire de notre deuxième protagoniste devenu très vertueux grâce à la diarrhée.

Je ne pourrai parler seulement des autres sans parler de moi. Comment ai-je expérimenté le pouvoir de la diarrhée ? J’ai découvert que la diarrhée est plus rapide que la lumière car à plusieurs reprises, avant même d’avoir allumé, j’étais déjà passée à l’action telle une professionnelle. C’est comme si la diarrhée actionne un interrupteur invisible dans mon subconscient produisant une lumière qui semble éclairer la pièce alors qu’en réalité, il fait noir.

C’est alors que j’ai réalisé que celui qui a la diarrhée n’a pas peur de l’obscurité.

Chers lecteurs, retenons que la diarrhée est très puissante et qu’elle a un pouvoir qui dépasse l’entendement humain. Alors à tous ceux qui craignent la diarrhée plus que Dieu, il est temps d’observer nos valeurs et de les appliquer, en temps réel, afin que l’on vous aide spontanément, au moment opportun. Autrement, vous serez humiliés car nul n’échappera à la diarrhée sur cette terre.

Eugénie Yaudé

Marketing familial : L’extraordinaire thérapie des diners de famille

Article précédent

Marketing : Comment attirer des clients même quand on est nouveau

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire