Crédit image : journal action PME
économieStrat'Eco

De bonnes augures pour NSIA Banque Côte d’Ivoire

0



La pandémie de la covid-19 a ébranlé le monde et, notamment, le système bancaire. Si en 2020, certaines banques ont tiré leur épingle du jeu, il est clair que l’objectif, en 2021, pour bon nombre d’établissements bancaires est de renouer avec la croissance. Et c’est le challenge que NSIA Banque Côte d’Ivoire est en train de relever.

Crédit image : Capital

Au premier semestre 2021, la filiale ivoirienne du groupe affiche des résultats encourageant. Elle affiche un produit net bancaire de 35,901 milliards de francs CFA, en juin 2021, contre 30,353 milliards de francs CFA, en juin 2020. Au niveau du résultat brut d’exploitation, c’est une hausse de 41%, avec 12,829 milliards de francs CFA enregistrés au premier semestre 2021 contre 9,094 milliards de francs CFA, au terme du sixième mois de l’année 2020. Le résultat avant impôt, de 3,533 milliards de francs CFA en 2020,  est passé à 11,995 milliards de francs CFA au premier semestre de cette année en cours, soit une progression de 239%. du côté du résultat net, comparé à 2020 et ses 2,826 milliards de francs CFA, c’est un bond de près de 8 points réalisé, en la matière, par NSIA Banque Côte d’Ivoire, avec ses 10,028 milliards de francs CFA observés fin juin 2021, soit une progression de 255%.

Crédit image : NSIA Banque CI

Pour le moment, les chiffres semblent bon pour l’établissement bancaire et augurent d’un bilan 2021 reluisant pour ce dernier. Selon NSIA Banque CI :” La dynamique commerciale dans laquelle s’est engagée la banque se poursuit et est impulsée par les travaux de refonte de son offre aux PME, son plan de transformation digitale et la mise en œuvre des différentes conventions de partenariats privés et publics. La refonte de l’organisation réalisée depuis le mois de mai 2021, devra permettre à la banque de gagner en efficacité dans la conduite des activités. Le conseil d’administration, au cours de sa session du 26 août 2021, a décidé de faire élaborer un plan stratégique couvrant la période 2022 – 2026. Cette décision est consécutive au déploiement compromis du plan stratégique 2020-2024, du fait de la crise sanitaire survenue en 2020, et des conclusions de la mission de vérification de la commission bancaire réalisée, en 2020, et dont le rapport final a été reçu en 2021. De plus, l’achèvement des opérations de reprise des activités de l’ex-Diamond Bank CI en 2021, avec pour date d’effet l’exercice 2020, implique un ajustement des hypothèses de travail. L’élaboration de ce nouveau plan stratégique permet de réaffirmer la réelle volonté de la banque de construire un nouveau modèle économique pour ses clients et pour les autres parties prenantes.”

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Des indemnités pour les administrateurs de NSIA Banque Côte d’Ivoire ?



Compte rendu : Un café digital à satiété

Article précédent

Valérie Kouamé : “Nous n’avons plus le choix : Nous digitaliser ou disparaître”

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans économie