Actualité

Coronavirus: Oubliez ce que vous croyiez savoir et découvrez ce qu’il faut désormais savoir !

0

Le Covid-19 ou le virus de toutes les incertitudes. En effet, les certitudes que les scientifiques avaient de ce virus viennent d’être battues en brèche. Découvrez quelques certitudes d’hier qui n’en sont plus une aujourd’hui.

Première certitude ébranlée: Le taux de mortalité du Covid-19.

Il y’a de cela 1mois, l’OMS estimait que le Covid-19 était très meurtrier avec un taux de mortalité estimé à 3,5%et qui correspondait au nombre de contaminé qui trouverait la mort; soit 10 fois plus élevé que celui de la grippe (0,3%). Aujourd’hui, après plusieurs études et selon l’Institut Pasteur de Paris le taux de mortalité du Coronavirus est estimé 0,53%.Donc moins dangereux qu’on le pensait.

Deuxième certitude ébranlée: Les enfants sont une source importante de contamination

Au début de cette pandémie mondiale, les scientifiques avaient estimé que les enfants étaient une source de propagation rapide du Coronavirus. Une certitude qui a justifié la fermeture de nombreuses écoles dans le monde. Aujourd’hui, les enfants pourraient ne pas être une source rapide de contamination selon une étude publiée par Santé Publique France publiée dans une revue américaine. En effet, selon celle-ci: un enfant âgé de 9ans a été en contact avec 172 personnes parmi lesquelles ses 2 frères et sœurs avant d’être testé positif en Haute-Savoie.L’étude conclue que l’enfant n’a contaminé aucune de ses 172 personnes et cette conclusion est confirmée par l’Institut Pasteur de Crépy-en-Valois qui est le premier foyer épidémique du virus en France.

Troisième certitude battue en brèche : Le virus est insensible à la chaleur

Au début de la pandémie, de nombreux médecins ont affirmé que le Covid-19 serait insensible au climat.Ses derniers ont même tenté de dissuader les Africains qui s’estimaient heureux que le virus ne soit pas résistant à la chaleur. Aujourd’hui et selon une étude américaine,le virus serait sensible à la fois au soleil et à la chaleur.« Si le virus est présent sur une poignée de porte et qu’il fait entre 21°et 24°C avec 20% d’humidité, le coronavirus perd sa puissance de moitié au bout de 18h. Si par contre l’humidité est de 80%, il ne lui faudra que 6h pour perdre sa puissance ».

Quatrième certitude battue en brèche: L’immunité collective

La stratégie de l’immunité collective a été avancée par de nombreux chercheurs. Selon eux, pour vaincre cette pandémie il fallait que 60% à 70% de la population attrape le virus. Une stratégie qui n’a pas fait long feu dans certains pays car très loin des 70% qu’il faut atteindre pour une immunité collective. D’où l’abandon de cette stratégie par des pays comme le Royaume-Uni et les Pays-Bas. En France par exemple, impossible de l’appliquer car 6% uniquement de la population est immunisée. Par ailleurs, l’autre raison qui pousse les Etats à abandonner cette stratégie est l’hécatombe de mort qu’elle causerait au sein de la population. On se demanderait dans ce cas pourquoi dans un pays comme le Cameroun, cette stratégie est mise sur pied ? Au vu de tout cela, on peut s’attendre à de nouvelles mesures prises par les gouvernements.

Juliette Abwa

 

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse :Les Femmes Journalistes pour une Presse Libre et plus Égalitaire en Côte d’Ivoire

Article précédent

COVID-19 : Les Institutions à l’assaut de la pandémie

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Actualité