Photo de famille / Cérémonie de lancement officiel de l'AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d'Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI
entrepreneuriatStrat'Eco

Compte rendu : AJEWO, l’initiative des jeunes entrepreneurs du Woroba

0

Une initiative salutaire pour le tissu entrepreneurial, en Côte d’Ivoire, voit le jour. Des jeunes, originaires du Woroba, se sont constitués en collectif, afin de promouvoir les entrepreneurs dudit district et obtenir des marchés pour ces derniers. Ainsi, le samedi 05 février 2022 a vu le lancement officiel de AJEWO, l’association des jeunes entrepreneurs du Woroba. La plateforme va permettre, aux porteurs de projet issus de cette zone du nord ouest de la Côte d’Ivoire, de créer des entreprises, de travailler en synergie pour le développement de la circonscription, d’offrir un cadre de partage d’expériences pour tous les membres, avec, en ligne de mire, la transformation du Woroba en véritable pôle économique. Un compte rendu signé Strat’Marques.

Lassina Fadiga, PCO de la cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

C’était l’un des événements de ce week end. Le lancement officiel de l’AJEWO, dans les murs du Novotel Plateau-Abidjan-Côte d’ Ivoire. Dans la matinée du samedi 05 février 2022, les jeunes entrepreneurs du Woroba ont présenté, au monde, leur initiative. Et pour accompagner leur projet, ils ont choisi, comme parrain, le dirigeant de la première entreprise publique de Côte d’ivoire, en matière d’excellence et de bonne gouvernance, Youssouf  Fadiga, le directeur général de la BNI (banque nationale d’investissement). Après les libations et bénédictions de chefs traditionnels et religieux, le président du comité d’organisation de la cérémonie a procédé à l’allocution de bienvenue. Lassina Fadiga a, par la même occasion, introduit, au public, ce nouveau né dans la sphère associative entrepreneuriale : “AJEWO veut participer au développement du Woroba. C’est une association d’entrepreneurs et de porteurs de projet qui ont déjà posé des actions et travaillent au développement durable.” A sa suite,  Soumahoro Youssouf, le coordinateur général de AJEWO, a remercié le parrain de l’association, Youssouf  Fadiga, pour son soutien et  présenter les objectifs de ce regroupement et quelques requêtes : “Nous voulons former les entrepreneurs originaires du Woroba et développer des opportunités d’affaires…”

Youssouf Fadiga, DG de la BNI et parrain de l’AJEWO / cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Youssouf  Fadiga, honoré du choix porté sur sa personne, s’est exprimé en ces termes : “Mes remerciements vont à l’endroit de l’AJEWO, pour avoir porté son choix sur ma modeste personne. Je remercie aussi Alain Kouadio, le président de la fondation Kaydan, et Fatim Cissé, administratrice générale de DUX Côte d’Ivoire et directrice de IHS Towers Côte d’Ivoire, pour leur présence et leur soutien. Les pays qui s’en sorte et qui ont une croissance importante ont fait le choix de bâtir leur succès sur l’entrepreneuriat. L’entrepreneuriat est difficile. C’est un état d’esprit. Il requiert un certain nombre de qualités tel que la discipline, la rigueur, l’assiduité, la persévérance, l’entraide… Des valeurs que nous essayons d’inculquer, à la BNI, au quotidien. A la BNI, nous cultivons l’innovation et l’esprit d’entreprise. Cela nous a permis de repositionner la banque et de la rendre plus forte. C’est ensemble que vous pouvez réussir. J’espère que dans quelques années, nous aurons, à l’AJEWO, des champions nationaux et, pourquoi pas, sous régionaux.”

Fatim Cissé, administratrice générale de DUX Côte d’Ivoire et directrice de IHS Towers Côte d’Ivoire / cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Alain Kouadio, présidnet de la Fondation Kaydan / cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Le président de la fondation Kaydan, Alain Kouadio, a, également, eu un mot à l’endroit de ces jeunes entrepreneurs du Woroba : “Vous avez fait le choix de l’entrepreneuriat et pensé à créer cette association. Le choix de votre parrain est pertinent. L’engrais d’une entreprise, c’est l’abnégation au travail de son patron. Dans n’importe quel secteur d’activité, corps de profession, la gestion du succès est primordiale, il faut savoir gérer le succès ! Il faut rester dans un esprit startup, pour toujours garder sa hargne, la fougue des débuts. Vous devez toujours chercher à apprendre. Ne restez pas inactifs. Il faut toujours se faire accompagner. Selon une étude, l’argent vient en troisième rang des causes d’échecs des entreprises, en Afrique. La première cause, c’est la mauvaise gestion du personnel. La deuxième, c’est la mauvaise gestion des partenaires et collaborateurs. Votre succès doit rayonner au niveau de vos collaborateurs. Il faut avoir de la bienveillance et du respect pour les employés. Félicitations à l’AJEWO, vous êtes sur la bonne voie, vous avez fait le bon choix, je ne doute pas que vous réussirez !”

Le Panel / de D à G, Alain Kouadio, président de la fondation Kaydan et Youssouf Fadiga, DG de la BNI et parrain de l’AJEWO / cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Ces mots d’encouragement ont laissé place à un moment de question réponse entre l’audience et les panélistes, Youssouf  Fadiga et Alain Kouadio. Interrogé sur les outils mise en place par la BNI pour faciliter la vie aux jeunes entrepreneurs, le directeur générale de la BNI a donné une réponse précise : “On a créé un département pour les jeunes entrepreneurs et professionnels aux chiffres d’Affaires inférieurs à un milliard de francs CFA. Sur la base de contrats solides et solvables, nous accordons, également, des facilités. Notre dispositif d’affacturage digitalisé, CREALLIA, développé avec notre partenaire DUX, le leader Ivoirien dans le domaine de l’intelligence artificielle, permet le règlement de factures dans un délai de 72h00, le tout en ligne…”. Donnant des conseils sur le gestion pour maintenir son entreprise à flot, le président de la fondation Kaydan s’est voulu sans ambages : “Il faut continuer de travailler comme si votre vie en dépendait. En moyenne sur 100 entreprises, 10 passent le cap des 5 ans.”

à G, Youssouf Fadiga, DG de la BNI et parrain de l’AJEWO / cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Youssouf  Fadiga a, aussi, voulu briser le mythe de la difficulté d’accès aux financements : “Je pense que le financement n’est pas le problème le plus compliqué pour une entreprise. Le premier point, lorsqu’on démarre un business, c’est d’identifier un besoin. Il est important de connaitre son écosystème pour savoir les opportunités d’Affaires, de partenariat et de financement. Si l’idée est bien montée, bien documentée (administrativement, juridiquement, business plan…) et structurée, il n’y a pas de raison que vous ne trouviez pas de financements.” Quant à Alain Kouadio, il a rassuré sur le fait que son groupe, Kaydan, se tient aux côtés des entrepreneurs : “Nous avons beaucoup d’actions. Nous utilisons le digital, notamment pour la formation en ligne des entrepreneurs, avec des capsules, des tutoriaux, etc. sur nos réseaux sociaux et notre site internet. Nous sommes aussi disponibles pour  rencontrer, individuellement, chaque entrepreneur qui le désire, pour des conseils et orientations.”

Cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Photo de famille / Cérémonie de lancement officiel de l’AJEWO / Novotel hôtel / Abidjan, plateau, Côte d’Ivoire / 05-02-2002 / Crédit image : BNI

Ce lancement officiel de l’AJEWO s’est clôturé par les mots de fin des panélistes. Youssouf Fadiga et Alain Kouadio ont formulé leur fierté de voir des jeunes entrepreneurs se mettre ensemble, pour réussir, et ont souhaité plein de succès, beaucoup de réussite, de la croissance et de la création d’entreprises. S’en est suivi la remise de cadeau au parrain, la traditionnelle photo de famille et un cocktail.

KOFFI-KOUA KOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

La BNI aux côtés de l’éducation Ivoirienne

Imprimerie, le plaidoyer des acteurs du secteur

Previous article

Une commission pour encadrer la guerre des étoiles

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply