Dossier

Communication : Le Newsjacking s’empare de la couronne de la publicité

« Le goût de cha », « les élections », « les suggardaddy/les gars » ou encore « le balai », sont entre autres des mots et expressions qui ont créé le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers mois. Ce serait un euphémisme de dire que ces expressions ont conquis le cœur des internautes qui s’évertuent à les réutiliser chacun à sa sauce.  Désormais,  ce sont les annonceurs qui s’approprient, de fort belle manière,  cette tactique de communication via des campagnes publicitaires et des publications sur les réseaux sociaux. C’est aussi en goguette que les Community Managers utilisent cette tactique qui s’avère à la fois  impressionnante, humoristique et innovante. Il s’agit du Newsjacking.

Qu’est-ce que le Newsjacking ?

C’est est une méthode de communication qui a pour but de s’emparer d’un fait d’actualité, d’un événement ou encore d’un buzz existant pour le détourner à son avantage. Il est donc adapté à un produit ou service proposé par une entrepriseou une organisation afin de permettre à celle-ci de profiter et surfer, à son tour, sur ce buzz.

De plus en plus utilisé, le newsjacking semble être la tactique de communication phare du moment. Ainsi, nous avons eu droit à « Le goût de cha » de la célèbre web comédienne

Braising girl, qui adressait un message à son ex petit-ami évoquant sa prodigieuse métamorphose, affichant désormais l’allure d’une dame aux courbes affriolantes, avec un teint chatoyant ; ce qui fait désormais d’elle la belle dame dont tout le monde rêve. Cette vidéo qui a fait le buzz a enregistré, à ce jour, plus de 213 mille  vues  avec plus de 4,6 mille‘’likes’’ sur youtube.

Toujours avec « le Goût de cha », nous avons noté des challenges à foison, avec d’autres stars de la toile. C’est le cas de la célèbre actrice ivoirienne Emma Lohoues ou encore la chanteuse gabonaise Shan’l qui s’y sont données à cœur joie.

Bonnet Rouge en mode ‘’Goût de cha’’

Certaines entreprises n’ont pas voulu rester en marge de ce buzz qui attire tant d’attention. C’est ainsi que la marque Bonnet Rouge de l’industriel Friesland Campina a sorti le grand jeu.

Affiche publicitaire de la campagne Bonnet Rouge – Le goût de ça

Sur cette affiche, la marque Bonnet Rouge affiche fièrementsa nouvelle star de produit le Bonnet Rouge Gold. Nous y voyons un jeune homme « frais » selon le jargon ivoirien, pour désigner une personne élégante, qui tient délicatement le fameux bonnet rouge dont il semble apprécier le goût particulier. Dans l’imaginaire du consommateur, ceci pourrait augurer d’un Bonnet Rouge à la saveur si particulière, hors du commun,  un Bonnet Rouge tellement bon qu’il serait difficile d’en expliquer le goût. Il s’exclame alors en ces termes avec l’accroche ‘’LE GOUT DE CA !’’.

Yoplait surfe sur le ‘’Goût de cha’’
La célèbre marque de yaourt Yoplait apporte également une belle réplique.

Publication Yoplait – Le goût de ça

Cette fois, la marque Yoplait a laissé son nectar parler de lui-même. Cette annonce publicitaire, aux couleurs fruits de bois, montre une cuillère à café recueillant délicatement le yaourt prêt à être dégusté, nous amène au cœur du goût avec son accroche : « le goût de ça » ; ce qui traduirait le goût exquis et crémeux du yaourt qui lui donne cette saveur tropicale et fondante.

 Aviez-vous voté pour Candia ?

Autre son de cloche cette fois avec le Newsjacking à la teneur des élections présidentielles. En effet, à la veille des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, les votes faisaient les choux gras de la presse, des réseaux sociaux et de toutes les conversations. Se saisissant de ce contexte électoral, la marque Candia a eu le nez creux de produire une campagne aux allures présidentielle. Là où la question d’un troisième ou d’un premier mandat brûlait sur toutes les lèvres, Candia se positionnait sur l’échiquier des candidatures comme le candidat fédérateur.

Affiche publicitaire de la campagne Candia

Sur cette affiche nous remarquons une bouteille de Candia candidate à l’élection présidentielle sur le fauteuil rouge du Président, avec le slogan ‘’Votez Candia’’. Au travers de cette image, Eurolait nous orientait vers un candidat qui, au lieu de vous donner du stress permanent, vous apporte au contraire douceur, gaieté et santé. Toutefois, la question suivante demeure : Pourquoi Candia n’a-t-elle pas remporté les élections ? Que s’est-il passé exactement ? La marque a-t-elle décidé à la dernière minute d’orienter sa politique hors de l’arène des présidentiels pour donner du goût aux consommateurs ?

Orange à l’assaut des « SugarDaddy »

Pendant le confinement lié à la covid-19, le rappeur ivoirien Suspect 95 faisait des émissions en direct sur sa page instagram, échangeant en temps réel, avec ses fans. Ses directs traitaient généralement de faits de sociétés. Mais le direct qui a le plus attisé la curiosité des internautes reste celui avec l’influenceuse Emmanuelle Keita à propos des« SugarDaddy ». Les « Sugardaddy » sont des hommes d’un certain âge, affichant un embonpoint financier, et qui entretiennent des relations amoureuses avec des jeunes filles. Ce Phénomène, de plus en plus grandissant, était devenu un sujet de controverse. Cela a donné lieu à plusieurs comparaisons entre les « sugardaddy » et les petits amis appelés communément « les gars ».

L’opérateur de téléphonie Orange n’a pas raté l’occasion pour donner de la voix en surfant à son tour sur cette actualité qui a fait le buzz sur la toile ; les ‘’SugarBonus’’ animaient la conversation cette fois, en distribuant des bonus à foison.

Publication Orange – SugarBonus

Ici les ‘’sugarbonus’’ représentent la générosité dont fait preuve la marque Orange et ‘’Bae’’ l’indifférence.

Quand NBCI jure par ‘’Dieu’’ et par ‘’la terre’’

C’est l’histoire de« le balai », partie d’une vidéo montrant des personnes assises autour d’un jeune homme accusé de vol. L’accusé, du nom de Deversaille, clamait son innocence en déclarant : «Balai, si c’est moi Deversaille qui ait pris faut serrer mon cou », se tenant derrière lui une vielle dame tenant deux balais. La vielle dame tenant les deux balais avait pour gageure de les faire passer autour du cou de Deversaille. Si les balais s’entremêlaient et serraient le cou de Deversaille, alors, celui-ci serait reconnu coupable. A contrario, si les balais n’avaient aucun effet sur lui, il serait alors acquitté. Malheureusement pour Deversaille, les balais étaient en train de l’étrangler. Malgré cet épisode douloureux qu’il vivait, il clamait toujours son innocence avec un calme déconcertant. Cette ainsi que cette vidéo devenue très virale a suscité la sympathie de nombreux internautes.

Publication Bubble up – Le balai

NBCI a eu le nez creux en adaptant cette actualité faisant le buzz. Le brasseur met ici en vedette son produit Bubble Up avec deux balais autour de son ‘’cou’’ et déclare : « Devant Dieu et la terre, si ce n’est pas moi Bubble Up bitter lemon, la boisson la plus givrée et citronnée de Côte d’Ivoire, balai là naka serrer mon cou ». Le visuel fait une parfaite représentation de la scène avec Deversaille avec des textes tels :‘’Deversaille’’, ‘’procureur maman balai’’ et ‘’c’est Zoplay !’’.

 Mister Pilipili fait son manège avec le balai

C’est au tour de la marque Mister PiliPili de s’investir dans l’arène du Newsjacking grâce à l’épisode du ‘’balai’’.

Publication MisterPilipili – Le balai

Mister PiliPili au travers de cette publication voulait inciter ses clients à avouer qu’ils ont vraiment envie de manger du poulet, tout cela aromatisé d’un zeste d’humour.

Moov balaie la concurrence en Newsjacking

Publication de Moov – Le balai

Moov fait remarquer à ses clients, sa générosité légendaire en prenant à témoin ‘’Dieu’’ et la ‘’terre’’. C’est en surfant sur la série sur ‘’le balai’’ que l’opérateur de téléphonie mobile interpelle l’opinion nationale et spirituelle. D’ailleurs, l’opérateur est passé maître dans l’art de distribuer des bonus à ses abonnés ; de quoi ravir le cœur de ses clients.

Orange balaie l’imprudence

Publication Orange – Le balai

Dans cet élément, Orange rebondit sur l’actualité de ‘’le balai’’ pour inciter ses utilisateurs à redoubler de vigilance en ce qui concerne le code secret des comptes Orange Money et ce, au regard des nombreuses arnaques qui ont cour.

En somme, notons que le Newsjacking est cette tactique de communication qui séduit de plus en plus tant les internautes que les annonceurs. Profitant d’une actualité fraîche, cette approche a l’avantage de plaire à différents publics. Dynamique et familier, le Newsjacking permet à l’entreprise de se rapprocher davantage de ses clients et partenaires, et ce, à travers de l’humour. De plus en plus utilisé, ce procédé ne serait-il pas en train de s’imposer dans le domaine de la communication ?

Marie-Michèle ANGAMA

Un manager sympathique dans esprit magazine ?

Article précédent

Magic System : De la musique à l’immobilier, le deal du siècle

Article suivant

Commentaires

Laissez un commentaire