Dossier

Comment la téléphonie mobile contribue au développement économique de la Côte d’Ivoire

0

L’état des lieux du rapport du marché mobile en Côte d’Ivoire a été officialisé. Ce, après une  3ème édition de Jumia ‘’ Mobile Report 2019’’.

Plusieurs informations ressortent après le ‘’ Mobile Report 2019’’ de Jumia en Côte d’Ivoire. En effet, la Côte d’Ivoire ne reste pas en marge de la croissance du marché de la téléphonie mobile sur le continent. Par contre, elle se donne les moyens nécessaires pour rassurer les investisseurs avec une croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) qui a atteint, selon les estimations, 7,4 % en 2018, contre 7,7 % en 2017.

Les  facteurs qui favorisent  la croissance du marché 

Il y a plusieurs autres facteurs qui ont largement contribué à la croissance du nombre d’abonnements mobiles en Côte d’Ivoire. On peut citer l’arrivée de smartphones à des prix plus abordables, la baisse des forfaits de données mobiles, le développement de l’e-commerce (achats en ligne), les paiements mobiles, les nouveau usages des réseaux sociaux et la recherche d’informations en ligne.

La tendance du marché mobile en Côte d’Ivoire

Les indicateurs du marché en Côte d’Ivoire dépassent la moyenne africaine qui est de 80 % donc également en pleine croissance. Le pays comptait à la fin de l’année 2018 plus de 32 millions d’abonnés mobile pour un taux de pénétration de 128%.  Il faut noter que 11 millions d’Ivoiriens ont accès à internet dont 44% via mobile. L’internet mobile permet ainsi à 4 millions de personnes de rester actifs sur les réseaux sociaux, ce qui représente 19% des Ivoiriens. En comparaison, ce taux est de 62,9% au Sénégal, 25% au Cameroun et 35% au Ghana.

Vous pourrez aimer : Téléphonie mobile : 1,42 milliard de Smartphones vendus en 2018

La Côte d’Ivoire est largement devenue plus abordable au fil des cinq dernières années. En 2014 un Ivoirien déboursait, en moyenne 61731 FCFA (107$) pour s’offrir un smartphone.

5 ans plus tard, avec l’arrivée de nouvelles marques, notamment Chinoises, ce prix moyen est passé à 53 000 FCFA (92$) donc très accessible au grand nombre d’utilisateur sur le contient.

L’année dernière toujours selon le site Jumia en Côte d’Ivoire les 5 marques de téléphone les plus achetées étaient Samsung, Xiaomi, Tecno, Infinix et Huawei. Cependant, le marché Ivoirien reste majoritairement constitué de téléphone dits basiques, à moins de 10 000 FCFA puisque les ventes de smartphones sont estimées entre 25 et 30% du total des ventes de téléphones mobiles dans le pays.

L’économie mobile et le développement en Côte d’Ivoire

Selon les derniers rapports disponibles, en 2017 le marché du mobile a contribué à la croissance du PIB Ivoirien à hauteur de 530 millions USD (soit 305 Milliards); soit 7% du PIB. Aligné sur le score du continent puisque pour la même période, l’Afrique enregistrait 7.1% de son PIB total généré par l’industrie du mobile; soit 110 Milliards d’USD.

Considéré aussi comme l’un des leviers importants pour le développement, le secteur du mobile contribue à la réduction du taux de chômage en Côte d’Ivoire avec la création de 2501 emplois directs au 30 Septembre 2018 contre 2383 au 31 Mars de la même année, selon les rapports du 3eme trimestre 2018 de l’ARTCI (Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire). Au total le nombre de personnes travaillent dans l’industrie du Mobile en Côte d’Ivoire a connu une hausse de +79 en six mois.

Pour rappel,  le Mobile Report est un rapport annuel établi par Jumia pour informer la population, les clients, et entreprises sur les tendances du marché de la téléphonie en Afrique de manière générale et en Côte d’Ivoire en particulier.

Philomène Yai

Le Nigerian TONY ELUMELU : De banquier à business angel

Article précédent

TNT : La Côte d’ivoire sera couverte à 100% d’ici à fin 2020

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Dossier