Crédit image : Coin Afrique
DossierStrat'TechTech

CoinAfrique a une nouvelle maison mère !

0

C’était l’information du début du mois de juillet 2022. Une transaction en passe de fortement bouleverser l’offre de financement automobile dans les pays d’Afrique Francophone. CoinAfrique, bien connue sur le marché des petites annonce, vient d’être rachetée. Qui se cache derrière ce rachat ? Quelle est la stratégie de la nouvelle maison mère de CoinAfrique ? Eléments de réponse.

 

Des petites annonces au financement d’automobiles !

 

Crédit image : La Nouvelle Tribune.

La nouvelle est tombée le 06/07/ 2022. CoinAfrique a une nouvelle maison mère. En effet, la principale plateforme de petites annonces, en Afrique Francophone, a été rachetée. Et, à la surprise générale, son acheteur n’est autre que Autochek, une société de technologie automobile. Une opération qui, selon nos sources, vise à accélérer la pénétration, de cette entreprise, sur le marché du financement automobile. Notamment au Sénégal, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays d’Afrique Francophone.

Crédit image : Technext.

Il faut savoir qu’Autochek est une société de développement de technologies automobiles. Dans les faits, elle construit l’infrastructure pour faciliter l’achat de voitures en Afrique. Actives dans 09 pays d’Afrique de l’Est, de l’Ouest et du Nord, son ADN, c’est la vente au détail. Ainsi, avec ses près de 70 partenaires bancaires et plus de 1.500 concessionnaires et ateliers, Autochek améliore la proposition de valeur du financement automobile, en Afrique. Pour ce faire, la firme réunit toutes les parties prenantes concernées. Afin de faciliter l’accès aux options de financement. Et cela, en sa qualité de « catalyseur de la croissance de l’industrie automobile Africaine ». Comme elle aime bien à le dire.

 

50% des transactions concernent l’automobiles !

 

Crédit image : Facebook.

Ce rachat de CoinAfrique, par Autocheck, revêt des enjeux stratégiques pour la marque de technologie automobile. Et pour cause. Près de 50 % des transactions mensuelles effectuées sur la plateforme de petites annonces concernent la vente d’automobile ! En acquérant CoinAfrique, Autochek veut simplifier le processus d’achat des véhicules, pour les particuliers. Et octroyer des financements et d’autres services à valeur ajoutée pour leurs véhicules.

Crédit image : SocialNetLink.

Il convient de mentionner que l’Afrique Francophone abrite de nombreuses économies. En outre, ces économies affichent les taux de croissances les plus élevés du continent. Ainsi que la croissance la plus importante du marché des voitures neuves. Une affirmation corroborée par la consommation en la matière, notamment en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Des pays qui, selon les projections, devrait connaître la croissance la plus forte d’Afrique, d’ici 2023.

 

Faciliter le financement de l’achat d’automobiles sur le continent

 

Crédit image : AfricaTech.

Ainsi, avec cette acquisition, Autochek devrait être en mesure de tirer profit de la base de données de CoinAfrique, en Afrique Francophone. En tout état de cause, celle-ci devrait faciliter le financement de l’achat d’automobiles pour les consommateurs. Surtout pour les particuliers et les PME de la sous-région. Tout autant, les fruits de ce rachat devraient, également, soutenir une intégration plus poussée de l’industrie automobile Panafricaine. Afin de créer une valeur partagée pour les consommateurs, les fabricants, les Institutions financières et toutes les parties prenantes.

Etop Ikpe, PDG et co-fondateur d’Autochek. Crédit image : TechPoint Africa.

Selon Etop Ikpe, PDG et co-fondateur d’Autochek, se prononçant sur ce rachat de CoinAfrique : « Matthias et Eric sont des pionniers du modèle des petites annonces, en Afrique. Ils ont construit une plateforme exceptionnelle et conclus de nombreux partenariats significatifs avec des concessionnaires automobiles, des plateformes Fintech et d’autres acteurs du secteur automobile Francophone. Ils rejoignent la famille Autochek avec de nombreuses années d’expérience dans le développement des affaires et des infrastructures. A travers l’Europe et l’Afrique. Nous sommes impatients de tirer parti de leur expertise. Pour améliorer la proposition de valeur du financement automobile, à travers le continent ».

 

Automobiles, certes, mais les petites annonces demeurent

 

Crédit image : Facebook.

Si le rachat de CoinAfrique par Autocheck devrait faire la part belle à la vente automobile, l’activité de petites annonces de la plateforme continuera, tout de même de fonctionner. Avec, toutefois, une petite nuance. Une prévalence du produit de financement automobile d’Autochek. Un produit qui, selon la société de technologie, « favorise l’accès au crédit pour les achats automobiles ».

Matthias Papet, PDG et co-fondateur de CoinAfrique. Crédit image : Keyade.

Matthias Papet, PDG et co-fondateur de CoinAfrique s’est, aussi, exprimé sur ce rachat. Il se dit : « ravis de cette opportunité qui permet de développer la pénétration du financement automobile en Afrique Francophone. Et de soutenir la mission plus large à travers l’Afrique. Nous voyons de nombreuses opportunités qui permettront d’apporter plus de valeur ajoutée pour les utilisateurs, dans toutes les catégories de notre plateforme. Mais aussi une opportunité de développer notre activité dans de nouveaux pays. Nous sommes impatients de tirer parti du produit et de l’expertise de prêts du leader sur ce marché, Autochek. Pour offrir la meilleure expérience à nos utilisateurs ». A-t-il indiqué.

 

Stimuler le marché Africain de l’automobile

 

Crédit image : CoinAfrique.

Autochek veut stimuler la pénétration du financement automobile, à travers le continent. Alimentée par un moteur d’analyse de données qui permet aux institutions financières d’offrir plus facilement des crédits aux consommateurs, l’entreprise connaît un succès important. Que ce soit en Afrique du Nord, de l’Ouest et de l’Est. A titre d’exemple, au Nigéria, au Ghana, Maroc, ou encore, en Côte d’Ivoire, au Kenya et en Ouganda, elle a déjà lancé ses activités. Sa forte implication dans le secteur automobile a attiré de nombreux partenaires. Dont plus de 1.500 concessionnaires et ateliers. Et plus de 70 partenaires bancaires. Parmi ces banques, non seulement Access Bank, BNP Paribas, Ecobank. Mais aussi UBA, Bank of Africa et NCBA Bank peuvent être citées.

Crédit image : Afrika Tech.

En rejoignant Autocheck, l’équipe de CoinAfrique se donne une nouvelle mission. Celle de rendre l’achat d’une voiture simple, à travers le continent. Avec cette acquisition, Autochek confirme son orientation Francophone. En outre, l’entreprise compte reproduire ses succès obtenus, jusqu’à présent, dans les  régions Anglophones du continent. Pour ce faire, elle s’appuiera sur des équipes locales dotées d’une forte expertise.

Crédit image : How Nigeria News.

Pour rappel, en 2016, Matthias Papet et Eric Genêtre fondaient CoinAfrique. Aujourd’hui, la plateforme est présente en Côte d’Ivoire, au Sénégal et dans 10 autres pays. De surcroît, elle s’est rapidement imposée comme la première sur le marché de petites annonces en Afrique Francophone. Très appréciée des consommateurs, les entreprises et les particuliers y achètent et vendent des véhicules, des appareils électroniques, des biens immobiliers. Et des milliers d’autres produits et services. Selon des chiffres récents, l’application CoinAfrique, c’est un peu plus de 2 millions de téléchargements. Pour 800.000 utilisateurs actifs chaque mois. Avec en moyenne, 60.000 nouvelles annonces par mois. Le tout pour environ 1,5 million de visites enregistrées mensuellement.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Alliance inédite de Nundi et CoinAfrique

#3 CIE : Branchement, Abonnement, Mutation, Résiliation, comment faire ?

Previous article

Le CNCO récompense 45 marques

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Dossier