Crédit image : Hospitality ON.
DossieréconomieStrat'Eco

Centaurus prépare son installation en Côte d’Ivoire

0

Maison Albar Hotels, c’est la marque de boutiques-hôtels 5 étoiles du groupe indépendant français Centaurus. Conjuguant, le savoir-faire d’une famille de quatre générations d’hôteliers, Maison Albar Hotels, c’est un état d’esprit. Un esprit matérialisé par une collection de maisons, toutes uniques. Dont le liant est l’esprit de famille, sous couvert d’une certaine élégance à la Française. Et selon la marque, « l’empreinte culturelle de chaque lieu offre, à chaque hôte, une expérience mémorable ». En Septembre 2021, sa maison-mère, le groupe Centaurus annonçait le développement de deux destinations, en Côte d’Ivoire. Et, selon les informations recueillies par Strat’Marques, les travaux sur site devrait débuter en Septembre 2022. Un dossier signé Strat’Marques.

Des travaux pour l’installation de Centaurus

 

Dans sa stratégie de déploiement à l’international, Maison Albar Hotels s’implante en Côte d’Ivoire. Et pour ce faire, ce n’est pas un, mais bien deux hôtels qu’elle compte ouvrir. Des espaces qui, aux dires du Groupe Centaurus, ont été pensés « avec une approche économique et sociétale inédite ».

Dans le cadre ce projet, le groupe Centaurus débutera donc, en septembre 2022, en terre d’éburnie, les travaux de ses deux nouvelles Maison Albar Hotels. Deux nouvelles destinations qui devraient contribuer, significativement, à une belle avancée pour la stratégie Sublime Côte d’Ivoire.

Ainsi, Comme il l’annonçait en septembre 2021, le groupe Centaurus développe deux nouvelles destinations, dans le pays des éléphants :

  • Maison Albar Hotels – Natural Resort
  • Et Maison Albar Hotels – Le Plateau

 Un Natural Resort pour Centaurus

L'architecte en charge du projet de Centaurus en Côte d'Ivoire.

L’architecte Marcelo Joulia Naço. Crédit image : IDEAT-The Good Hub.

Le site choisi pour ce luxueux lodge écologique Maison Albar Hotels se trouve sur la Lagune Ebrié. Précisément sur l’île Boulay, à proximité d’Abidjan. D’ailleurs, le groupe vient, récemment, d’obtenir une autorisation d’occupation temporaire. Autorisation, évidemment, délivrée par le Ministère du Tourisme et des Loisirs de Côte d’Ivoire. Ainsi, pour ce site onirique et respectueux de l’environnement, c’est un concept hôtelier convivial et familial que Centaurus prévoit. Quant à sa conception, elle est entre les mains de l’architecte Marcelo Joulia (Naço). Une conception qui, selon des sources bien introduites, devrait être en symbiose avec le cadre naturel luxuriant de l’île.

Un Urban Resort pour Centaurus

Crédit image : Strat’Marques.

Pour l’autre bébé de la Maison Albar Hotels, c’est le centre d’affaires de la capitale économique Ivoirienne qui est, cette fois, choisi. Déjà fourni en offres d’hôtel de luxe, Le Plateau va, surement, rajouter un peu de piment dans la soupe de la concurence. En effet, dotée de plus de 100 chambres, cette résidence hôtelière de luxe se veut un Urban Resort. Urbain, certes, mais dans l’esprit de luxe et d’authenticité de la collection Maison Albar Hotels. Son restaurant gastronomique et son centre wellness viennent étoffer son offre de produits et services.

SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Crédit image : Strat’Marques.

Il faut savoir que Maison Albar Hotels – Le Plateau est imaginé comme une résidence hôtelière de luxe. Dans cette vision, les populations de Côte d’Ivoire doivent, donc, percevoir le projet comme un investissement. Un investissement immobilier bénéficiant d’une rentabilité profitable. Pourquoi ? Parce que les chambres, pensées comme des appartements, seront vendues à
des investisseurs. Puis gérées, à 100%, par le groupe Centaurus et son enseigne Maison Albar Hotels. En conséquence, le retour sur investissement, pour les propriétaires des lots immobiliers, répond à des règles. A savoir :

  1. Un système de rétribution d’un pourcentage de chiffre d’affaires et de rentabilité, selon l’occupation du bien. Pour un retour sur investissement estimé entre 5 et 7% l’an.
  2. Un mix entre occupation du bien par le propriétaire. En l’espèce, plus ou moins 50 jours par an. Puis en gestion libre, le reste de l’année, par le groupe Centaurus. Pour une rentabilité entre 7 et 8% l’an.
  3. Le versement d’un loyer fixe garanti, correspondant à 10% du montant de l’investissement.

En outre, les propriétaires des lots deviendront membres du Club Elite Maison Albar Hotels. Un statut qui donne accès à un certain nombre de privilèges, dans tous les hôtels, restaurants et spas de la collection.

Sublimer la Côte d’Ivoire ?

le représentant de la Côte d'ivoire sur le projet de Centaurus.

Siandou Fofana. Crédit image : Ministère du tourisme et des loisirs.

Dans les faits, ce projet semble avoir les faveurs de l’Etat de Côte d’Ivoire. Et pour cause. Le monsieur Tourisme et Loisirs de Côte d’Ivoire l’a déclaré. « La stratégie  Sublime Côte d’Ivoire a pour ambition, première, de positionner la Côte d’Ivoire parmi le Top 5 des pays à fort potentiel touristique, à l’échelle du continent. L’arrivée d’un acteur international, comme le groupe hôtelier Centaurus, est un signe fort de l’attractivité de notre pays. Je me félicite de cette implantation qui va être bénéfique en termes de formation, de création d’emplois et de standing hôtelier ». A notifié Siandou Fofana.

Une politique RSE

Le Président-Fondateur du Groupe Centaurus

Jean-Bernard Falco. Président-Fondateur du Groupe Centaurus. Crédit image : Strat’Marques

 

Il faut savoir que le pays à un besoin, grandissant, de main d’œuvre formée et qualifiée. Notamment dans le secteur de l’Hôtellerie-Restauration. Or l’éducation et le social sont, également au cœur du projet. Pour preuve. Afin d’accompagner la filière hôtelière Ivoirienne et de renforcer les atouts touristiques de la Côte d’Ivoire, Centaurus a un autre projet, dans son projet. En partenariat avec l’Etat de Côte d’Ivoire, le groupe compte créer, à Abidjan, une école hôtelière. Et ce, pour former la jeunesse Ivoirienne aux métiers de l’hôtellerie.

De plus, le groupe Centaurus mettra en place une politique salariale incitatrice. Une politique garantissant des rémunérations attractives et minimales. Afin de soutenir le développement des populations.

Jean-Bernard Falco, Président-Fondateur du Groupe Centaurus, s’est d’ailleurs, exprimé sur ce point. « A notre humble niveau, il est important, pour nous, d’apporter une dimension responsable et sociétale à chacun de nos projets. Afin de contribuer au développement de la destination. Nous voulons proposer une expérience nouvelle aux voyageurs du Monde. Et partager notre expertise. En accompagnant le formidable essor économique de la Côte d’Ivoire ».

Une projection sur 2, voire 3 ans !

Logo de Maison Albar Hotel du groupe Centaurus.

Crédit image : Strat’Marques.

Centaurus dispose de nombreux partenaires sur ce projet. Outre l’Etat de Côte d’Ivoire, Naço Architecture, le cabinet Gide, Deloitte, HCT-Partners, City Motion & BESIX et 35° Nord peuvent être cités. Le groupe débutera les
travaux des deux projets en Septembre 2022. L’ ouverture de Maison Albar Hotels – Natural Resort est prévu pour 2024. Quant à celle de Maison Albar Hotels – Le Plateau, elle devrait intervenir en 2025.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

BESIX participe à la construction de la plus haute tour d’Afrique

 

PADEL 2022, double distinction pour le Groupe SNEDAI

Previous article

La super lauréate du Prix Pierre Castel de SOLIBRA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Dossier