En Côte d'Ivoire, Carré d'Or est le nouvel embouteilleur des produits Coca-Cola
Carré d'Or, nouveau distributeur de Coca-Cola en Côte d'Ivoire. Crédit image : sika Finance
AnalyseDossierStratégie

Côte d’Ivoire, le nouveau conjoint de Coca-Cola

0

Dans un article paru le 05/05/2022, Strat’Marques évoquait le nouveau prétendant de Coca-Cola en Côte d’Ivoire. Après enquête, il s’avère que le magazine avait vu juste ! Le Groupe Carré D’or est le nouveau partenaire de la Nord Américaine, en terre d’éburnie.

Une présence forte en Côte d’Ivoire

Carré d'Or, un spécialiste des produits de grande consommation en Côte d'Ivoire

Des marques du groupe Carré d’Or en Côte d’Ivoire. Crédit image : Carré d’Or CI

Il faut dire que le Groupe Carré d’Or n’est pas un novice. Bien implanté sur le marché Ivoirien, c’est un spécialiste des produits de grande consommation. Pour exemple, sa Société de Distribution de toutes marchandises approvisionne, entre autres, 70% de l’offre national de riz. En outre, sa Compagnie Africaine de produits alimentaires en Côte d’Ivoire est spécialisée dans la fabrication de pâtes alimentaires. Dans le pays, elle est bien connue des consommateurs. Notamment pour sa marque pâtes Maman. Identiquement, ses Moulins modernes de Côte d‘Ivoire, son Global manutention Côte d’Ivoire tiennent une bonne place dans l’économie Ivoirienne. A l’instar de sa Compagnie Ivoirienne de production d’eau minérale en Côte d‘Ivoire et de son Flexiball Packaging Côte d’Ivoire.

Un nouveau marché pour Carré d’Or Côte d’Ivoire

Un partenariat historique entre Carré d'Or Côte d'Ivoire et Coaca-Cola en Afrique

De Gauche à Droite. Le vice-président de Coca-Cola pour l’Afrique, Rodrigue Bila. Le ministre ivoirien du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba. Le Directeur Général Adjoint du Groupe Carré d’Or, Emile Abi-Aad. Crédit image : Afrik Soir

Ainsi, à compter du 01/07/2022, Carré d’Or s’occupera de l’embouteillage des produits Coca-Cola, en Côte d’Ivoire. Notamment de ses boissons gazeuses Coca-Cola, Fanta, Sprite et Schweppes. Et ce, en lieu et place de la filiale Ivoirienne de la maison Castel : SOLIBRA. Une information émanant du Directeur Général Adjoint du Groupe Carré d’Or, Emile Abi-Aad. Et confirmée par le vice-président de Coca-Cola pour l’Afrique, Rodrigue Bila. Le dernier ayant pris poste il y a un peu plus d’un an, le 01/01/2021. Après avoir occupé celui de Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Une usine en construction en Côte d’Ivoire

Une photo d'un bâtiment aux couleurs de Coca-Cola

Coca-Cola. Crédit image : EFA News

Suite à cet accord conclu entre  Carré d’Or et la firme d’Atlanta, une nouvelle usine est, d’ores et déjà dans les cartons. Une usine ultramoderne dont le coût total est estimé à plus de 65,5 milliards de francs CFA. A l’heure actuelle, elle est en construction dans la Zone Industrielle PK 24, en Côte d’Ivoire. Selon les chiffres prévisionnels, elle devrait employer, en direct et en indirect, près de 1.000 personnes.

CCBA dans la balance

Bannière CCBA

Visuel CCBA. Crédit image : eoStar

Autre fait tout autant important. Coca-Cola Beverages Africa, de par son chiffre d’affaires, est le 8ème partenaire de mise en bouteilles de Coca-Cola dans le monde. Et le plus grand en Afrique. En début de mois, l’embouteilleur a repoussé son introduction aux bourses de Johannesburg et Amsterdam au 3ème  trimestre. Toutefois, il faut ajouter que si celle-ci était initialement prévue au 2ème trimestre 2022, les dernières crises mondiales ont quelque peu chamboulé cette projection.

Jacques Vermeulen, le PDG de CCBA. Crédit image : Eagle Online

Cependant, Jacques Vermeulen, le PDG de CCBA reste optimiste.  « Une cotation autonome pour CCBA permettra à l’embouteilleur de poursuivre sa trajectoire de croissance. Et d’accéder au capital de manière indépendante. Pour répondre aux besoins d’investissement de l’entreprise. Ce qui est considéré idéal pour les parties prenantes à travers l’Afrique ». A-t-il déclaré. Selon les prévisions, l’offre publique initiale devrait avoisiner 1.900 milliards de francs CFA.

Un besoin de changement

Une image de SOLIBRA Côte d'Ivoire de l'intérieur d'une usine

L’intérieur d’une usine. Crédit image : SOLIBRA CI

Fin avril 2022, Coca-Cola Afrique avait annoncé sa volonté de « remodeler » et  de « consolider » sa présence sur le continent. En tout état de cause, cette nouvelle alliance, en Côte d’Ivoire, avec le groupe Carré d’Or, semble relever de cette optique. Ainsi, si The Coca-Cola company et Castel ont rompu leur accord en pleine noces de diamant, les analystes doivent tout de même nuancer. En effet, contactée par la rédaction, SOLIBRA CI affirme qu’il s’agit d’une décision des deux groupes. Et ajoute que la rupture s’est faite par consentement mutuel. Néanmoins, Coca-Cola se serait préparée à cette éventualité. Pour preuve, de nouveaux accords sont et seront  conclus pour les autres filiales du groupe français. Notamment Brakina, au Burkina Faso. Ou encore SABC, au Cameroun. Quoi qu’il en soit, le 30/06/2022, SOLIBRA CI arrêtera, définitivement, la production et la commercialisation des produits Coca-Cola.

Un remodelage au service de l’innovation

L'ex tête de CCBA

Phil Gustche. Crédit image : DispatchLive

Pour rappel, ces « remodelages » font suite à la volonté de The Coca-Cola Company de consacrer ses ressources à la création de marques innovantes. En 2021, la CCBA, avec ses 16.000 salariés sur le continent, représentait 40% de tous les produits de Coca-Cola vendus, en terme de volumes, en Afrique. Son principal actionnaire, The Coca-Cola Company détient 66,5% des parts de la société. Quant à Gutsche Family Investments, elle en détient 33,5%. CCBA couvre, outre l’Afrique du Sud, le Ghana, l’Éthiopie, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, la Namibie. Et tout autant le Mozambique, les Comores, Mayotte, la Zambie, le Botswana, l’Eswatini et le Lesotho.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Coca-Cola et SOLIBRA, orage sur les noces d’argent

 

 

Orange Bank et Wilic International unies contre les cancers

Previous article

Le Trophée des plumes, le prix littéraire de YouScribe

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse