Strat'Eco

Café-Cacao : La crise sanitaire empoisonne le secteur de « l’or brun »

G.i

En 2020, ce sont plus de 2 millions de tonnes de cacao qui ont été produites par les « cacaoculteurs », sur le sol ivoirien. Les commandes effectuées par les importateurs ont, globalement, été honorées. Cette année, par contre, s’annonce plus difficile, car les effets de la pandémie à Coronavirus se font ressentir.

g.i

La demande internationale de cacao a fortement baissé.
Les planteurs peinent à vivre décemment de leur production, malgré la mise en œuvre d’une prime de 400 dollars DRD (le Différentiel de Revenu Décent), cette prime octroyée, par tonne produite, à chaque planteur.

En octobre dernier, une forte hausse du prix du cacao avait été annoncée aux planteurs. De 825 F CFA le kilo, le prix de la fève a grimpé à 1 000 francs CFA le kilo.
Les multinationales du chocolat sont unanimes sur la question. Pour elles, le cacao ivoirien est trop cher.

latribune.fr

Il faudra du temps au secteur de « l’or brun » pour se relever de cette crise. Sans moyens, il sera difficile pour les planteurs d’entretenir leurs parcelles. Cette situation impacte grandement la qualité et la quantité du cacao ivoirien. Elle est préocupante pour les saisons à venir.

Marie Axelle Tano 

Rédactrice

Cuisine / Spéciale pâque : Découvrez les outrecuidants œufs de pâque !

Article précédent

Business : Le Top 10 des managers les plus puissants en Côte d’Ivoire

Article suivant

Commentaires

Laissez un commentaire