JMT 2021 / 27-09-2021 / Sofitel hôtel Ivoire / Cocody, Abidjan, Côte d'ivoire / Crédit image : Ministère du tourisme et du loisir
économieStrat'Eco

Bilan 2020 de l’impact de la covid-19 sur l’industrie hôtelière en Côte d’Ivoire

0

Le lundi 27 septembre 2021 a porté le sceau du tourisme et la Côte d’Ivoire a accueilli les festivités de cette journée commémorative. En prélude de cette hymne à cette industrie a fort impact, elle a organisé la quinzaine touristique, du 7 au 22 septembre 2021. La journée mondiale du tourisme a, également, servi de prétexte, au pays, pour expliquer sa stratégie Sublime Côte d’Ivoire pour un tourisme inclusif, dans un monde en proie à la covid 19. La nation des éléphants s’est exprimée sur le fort taux d’employabilité du secteur. Alors que le rideau s’est fermé sur la journée mondiale du tourisme, Strat’Marques revient sur quelques chiffres de l’impact économique de la maladie à coronavirus, au temps fort de la pandémie, sur les PME (petites et moyennes entreprises) de la filière, en terre d’éburnie.

La FNIH CI, fédération nationale de l’industrie hôtelière de Côte d’Ivoire, a mené une étude d’évaluation de l’impact de la crise sanitaire de la covid-19 sur l’activité économique des PME du secteur. Selon son rapport, paru en avril 2020, Les espaces événementiels, bars et night clubs ont représenté 1% de l’activité, avec un salaire mensuel moyen estimé à 50.000 francs CFA. Les agences de voyage et de tourisme ont constitué 10% de l’activité économique, pour un salaire moyen de 265.000 francs CFA par mois. La restauration a fourni 35% de l’activité, avec un salaire mensuel moyen d’environ 55.000 francs CFA. Quant aux établissements d’hébergement, le pourcentage de l’activité économique est de 54 % pour un salaire de 80.000 francs CFA par mois.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Reportage : Pluie de récompenses sur la BNI

Previous article

Café digital : Pratiques et astuces du référencement SEO/SEA

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in économie