le match en préparatif de la grande compétition
Marque

Bière/ Le match amical stratégique : Beaufort- Number One

0
le match en préparatif de la grande compétition

le match en préparatif de la grande compétition

L’information qui aura dominé l’actualité du secteur brassicole ivoirien en 2015 est l’arrivée sur le marché  de la marque néerlandaise Heineken.  Par anticipation, SOLIBRA en leader historique racheta LBI, productrice de Number One en vue de renforcer sa force de frappe.  La compétition proprement dite commence dans quelque mois. En prélude, la sélection de  SOLIBRA multiplie les matchs amicaux.

A lire: Bière : Heineken en route pour Abidjan

Cette opposition sera une affaire de ‘’Premium’’. C’est-à-dire de bières raffinées et positionnées haut de gamme. En fait, le futur adversaire de SOLIBRA et ses marques a un titre à défendre : Heineken est la première marque internationale de bière.  Mais aussi de l’expérience : commercialisée dans plus de 170 pays.

heineken 2

Mais la marque néerlandaise doit son ‘’succès’’ à sa forte communication sur ses « valeurs ». Heineken se distingue, justifie-t-on, de ses concurrents grâce à  deux choses. D’abord la bière blonde Heineken est fabriquée selon une nouvelle technique baptisée “fermentation basse”.  Le froid industriel et la pasteurisation lui confèrent en effet  une « qualité toujours identique » et l’aptitude à voyager. En clair, Heineken reste authentique  sur toute la ligne.

A lire: Innovation : HEINEKEN lance sa bouteille de bière à 0°C 

Et puis, l’esprit d’innovation est vivace chez ce brasseur. Un système de réfrigération spécial y est développé. Et enfin, il y a le concept ‘’Heineken A’’ qui débouche de la création d’une souche pure de levure. Laquelle technique consistant à donner à cette bière une qualité constante. On peut le dire : Heineken à un style particulier.  D’ailleurs la naturalité,  la sensorialité et la convivialité constituent sa devise.

Des valeurs  qui ont permis à  la marque de  recevoir  en 1883, le diplôme d’honneur à Amsterdam et une médaille d’or décerné dans la catégorie des bières supérieures à l’Exposition Universelle de Paris, en 1889. Résultats : 13 000 bouteilles de bière Heineken sont consommées, toutes les minutes, dans le monde.

Beaufort et Number One sur trois fronts

La bataille des maillots ouvre  les débats. Il faut dire que le schéma tactique mis en place par le coach de l’équipe de Beaufort est bien mûri.  Dans un premier temps, le maillot. Le nouvel emballage de la marque se confond presque à celui du futur concurrent. Comme pour créer la confusion.

A lire: Boisson/ Campagne BEAUFORT : comprendre la stratégie de SOLIBRA 

Ensuite le front des accroches.  Fort de ce qui précède, on conclut qu’ Heineken se  positionne comme une bière de prestige. Mais surtout  une boisson de ‘’convivialité’’. Là aussi,  Beaufort oppose  le « style » pour rester dans le même tempo.  Pendant ce temps, le  coéquipier Number One affiche « Authentique » de son côté. « Qualité toujours identique » d’Heineken ; « Toujours Authentique » de Number One ; ces  groupes de mots expriment les même valeurs en réalité.

le match en préparatif de la grande compétition

L’adverbe de temps ‘’Toujours’’ revenant  à la fois dans les accroches de campagne des teams managées par  SOLIBRA (Ndlr : Beaufort et Number One) met d’ailleurs en évidence le bel esprit d’équipe.

Mais le troisième front est carrément  hors  stade.  En lançant « Toujours authentique comme au 1er jour », Number One garde en ligne de mire un certain stéréotype.  De fait, certaines langues diffusent fréquemment l’information selon laquelle à l’approche des grandes fêtes, des brasseurs « diluent » leurs bières en Côte d’Ivoire. A ceux-là, Number One répond qu’elle reste identique, disons « Authentique » !

En menant d’autres réflexions, on pourrait en déduire une bataille de positionnement. N’est-ce pas pour dire que malgré les informations (Ndlr : le rachat par SOLIBRA), Number One reste la même ? Creusons !

Marius Aka Fils

 

 

La revue de presse du Vendredi 04 Décembre 2015

Article précédent

La revue de presse du Samedi 05 et Dimanche 06 Décembre 2015

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque