Bénédicte Janine Kacou Diagou, Directeur Général du Groupe NSIA / Crédit image : La Tribune Afrique
entrepreneuriatStrat'Eco

Bénédicte Janine Kacou Diagou : « Donner ce que la vie m’a offert »

0

Le samedi 25 septembre 2021, le Radisson Blu hotel, Abidjan Airport de Côte d’Ivoire a accueilli la 4eédition du Prix BJKD. Initié par la Fondation Bénédicte Janine Kacou Diagou, ce prix annuel participe à la création d’emplois en favorisant l’entrepreneuriat des jeunes. Il contribue, ainsi, au développement économique et social des pays africains. Strat’Marques a couvert l’événement.

Troupe Anninka /Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

« Je me dois de donner au monde ce que la vie m’a offert ». Ces mots de Bénédicte Janine Kacou Diagou reflètent l’ADN de sa fondation. Samedi dernier, en fin de matinée, la prestation artistique de la troupe Anninka, donnée sur le parvis de l’hôtel 5 étoiles, annonce cette célébration de l’entrepreneuriat. Et le thème, une jeunesse entreprenante et résiliente dans le contexte de la pandémie de la covid-19, colle parfaitement avec l’actualité mondiale du moment.

Troupe Anninka /Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

Créé en 2018, ce prix revêt, désormais, une portée panafricaine, à l’instar du groupe NSIA où la fondatrice de BJKD occupe le poste de directrice générale. Il met en compétition des entrepreneurs désireux d’améliorer leurs capacités de production, d’organisation et de financement afin d’inciter la jeunesse à entreprendre. En l’espèce, cette année, la fondation a ouvert le prix à d’autres pays de la CEDAO (communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest) et de la CEMAC (communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale). Pour cette 4e édition, des entrepreneurs du Bénin, du Burkina-Faso, du Cameroun, du Congo Brazzaville et du Gabon, en plus de la Côte d’Ivoire, ont compétitionné.

De D à G, Olga Djadji, présidente de la fondation BJKD, Robert de Brazza et Laurence N’guessan / 4eme édition Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

Robert de Brazza et Laurence N’Guessan, les maitres de la cérémonie, ont rappelé la quête d’autonomisation de la jeunesse africaine. Suite à l’appel à candidatures, lancé le 20 mai 2021, 1391 jeunes, de 18 à 40 ans, se sont inscrits. À l’issu de l’étude des candidatures, 100 dossiers sont présélectionnés et 10 candidats ont pu accéder à la grande finale. Sur les 10 finalistes qui se sont présentés, face au jury présidé par Dr Edoh Kossi Aménounvé, directeur général de la BRVM (bourse régionale des valeurs mobilières), 5 ont remporté les récompenses :

Finaliste 4eme édition Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

1er Prix : La Béninoise, Tossou Bidosséssi Sonita, pour le compte de son entreprise FENOU INDUSTRIES, est repartie avec le Grand Prix Janine Diagou et la somme de 25 millions de francs CFA

 – 2ème Prix : Le Burkinabé, Traoré Seydou, avec son entreprise KENNEYA, a empoché le Prix NSIA Fondation de l’innovation et 15 millions de francs CFA

Finaliste 4eme édition Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

3ème Prix : La Béninoise, Chabi Célia et KIEL BIEN-ETRE ont obtenu le Prix BRVM pour le développement durable et les 10 millions de francs CFA à la clé

4ème Prix : L’Ivoirienne Egue Essim Aimée Christelle, pour son entreprise LES BEIGNETS BASSY, a encaissée les 5 millions de francs CFA du Prix SODECI de l’entrepreneuriat féminin

5ème Prix : La Béninoise Tikry Z. Corenthina Esperanza, avec son projet TOFIDOUX, a reçu le Prix ADN (Aimer, donner, nourrir) de la performance, d’un montant de 3.000.000 de francs FCFA.

Finaliste 4eme édition Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

La Fondation BJKD, créée en 2018 par Bénédicte Janine Kacou Diagou, directrice générale du groupe NSIA, est une organisation à but non lucratif œuvrant à la promotion de l’art, de la culture, de la créativité, de l’entreprenariat et à la valorisation du patrimoine culturel africain. Selon la fondatrice, Bénédicte Janine Kacou Diagou: «l’objectif est d’aider au développement d’énergies créatives et de talents productifs, dans l’esprit de contribuer à dessiner, à son tour, une Afrique ambitieuse, fière et solidaire».

Finaliste 4eme édition Prix BJKD / Radisson Blu Hotel, Abidjan Airport / 25-09-2021 / Crédit image : Strat’Marques

Pour rappel, la fondation BJKD soutient l’entrepreneuriat, l’art, la culture et l’éducation. Elle a organisé, notamment, des événements culturels tels que les 60 ans de carrières de Manu Dibango et les 40 ans de scène du groupe KASSAV. Pour l’année prochaine, la fondation étend son portefeuille d’activités aux domaines de l’innovation et de l’employabilité des jeunes. Elle compte, également, intégrée des ressortissants de l’Afrique de l’Est à la compétition À travers ce Prix, la Fondation BJKD contribue au développement des entreprises du futur et réitère son engagement en faveur des entrepreneurs qui impactent, positivement, l’Afrique par leurs innovations dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la culture et de l’environnement. Les finalistes, de cette édition 2021, bénéficieront de l’accompagnement des cabinets Deloitte et KPMG.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Le Groupe NSIA étend son offre d’assurance dans quatre pays

Previous article

Journée mondiale du tourisme, quels enjeux pour la Côte d’Ivoire ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply