Laure Blédou, Directrice éditorial et Marketing Bayard Afrique / Crédit image : Bayard Afrique
MarquePRODUITStrat'Conso

Bayard Afrique s’outille pour donner le goût de la lecture dès le plus jeune âge

0

L’apprentissage de la lecture est un enjeu fondamental. Selon un rapport de la Banque Mondiale, 53% des enfants d’Afrique de l’Ouest et Centrale sont incapables de lire et de comprendre un texte simple, en fin de cycle primaire. Ce rapport rappel, donc, l’importance d’inculquer l’amour du livre, aux enfants, dès le bas âge. Bayard édition est une maison de référence. En réponse à cette problématique, Bayard Afrique propose, depuis 5 ans maintenant, des magazines dédiés aux enfants. Le mercredi 22 septembre 2021, en conférence de presse, la maison d’édition a présenté sa vision, ses nouveautés éditoriales et ses offres.

en Haut à Droite, Christophe Mauratille, Directeur Général Bayard Afrique / Crédit image : Strat’Marques


C’est en fin de matinée, dans ses locaux de la Riviera 3, à Cocody, en Abidjan, Côte d’Ivoire que Bayard Afrique a reçu ses partenaires, des convives et la presse pour une présentation de ses réalisations et de ses perspectives pour cette rentrée 2021-2022. Christophe Mauratille, le directeur général, est revenu sur la création de Bayard Afrique et les enjeux de son implantation en Afrique Subsharienne.

Laure Blédou, Directrice éditorial et Marketing Bayard Afrique / Crédit image : Nouvel Obs


À sa suite, Laure Blédou, directrice éditorial et marketing a dévoilé les innovations majeures pour cette rentrée des classes. La première est le nouveau format de « Planète J’aime Lire », destiné aux enfants de 5 à 10 ans. De la taille d’un cahier d’école A5, le magazine est, désormais, plus grand sans pour autant perdre ses fondamentaux. Chaque mois, le mensuel délivrera une grande histoire accompagnée de questions de compréhension, des jeux pour développer des compétences d’observation et de calcul, une poésie à mémoriser et un corpus de vocabulaire dans une langue africaine. La deuxième concerne l’ambition de la maison d’édition. Ainsi, « Mes Premiers Planète j’aime lire » vient enrichir la gamme de production littéraire disponible chez la maison d’édition et s’adresse à un nouveau public : Les 1 à 5 ans. Par le biais de cet ouvrage trimestriel, conçu pour les tout-petits, le goût de la lecture peut être transmis, dès les premiers pas de l’enfant. Construit autour du lien parent-enfant, il contient une histoire accompagnée d’une « petite leçon », des jeux, comptines et images pour développer le vocabulaire et la concentration et bien d’autres découvertes.

Equipe Bayard Afrique Abidjan / Crédit image : Strat’Marques


Il faut dire que la connaissance des spécificités culturelles est au centre de la démarche de travail. Et pour preuve, tous les auteurs ont un lien fort avec l’Afrique : 98% résident sur le continent et 2% font partie de la diaspora. Accomplies par une rédaction spécialisée et des contributeurs professionnels (auteurs illustrateurs, experts et orthophonistes), la typographie, l’iconographie, la narration et la disposition des textes sont adaptées au besoin des enfants. Ces magazines permettent, aux enfants, d’enrichir leur vocabulaire, de gagner en autonomie, de développer leur imagination. Autant de compétences indispensables à leur réussite scolaire et leur épanouissement personnel.

Flopy Mendosa / Crédit image : Bayard Afrique

Dans la foulée de cette présentation, Flopy Mendosa a conté une histoire de Planète j’aime lire : « Mokan et le curieux pharmacien ». Cette prestation interactive a convaincu le public présent et ouvert les yeux sur les possibilités des supports de cette rentrée.

Daniel Grahi, Directeur des opérations Bayard Afrique / Crédit image : Strat’Marques


Pour Daniel Grahi, l’idée maîtresse est : “De se rapprocher des lecteurs. Sortir des rayons habituels et s’adresser à un nouveau lectorat. Les magazines sont disponibles sur abonnement et, également, dans les supérettes, supermarchés, librairies, etc. avec 30 points de vente en Côte d’Ivoire et une présence au Mali, au Burkina Faso, au Niger, au Sénégal. Un Projet pilote pour les crèches est, d’ores et déjà, à l’œuvre.”

Crédit image : Bayard Afriques


Planète j’aime lire, c’est en moyenne 65% de vente pour 7000 tirages par numéro, avec un taux de rayonnement bien supérieur. Si la covid-19 a affecté bon nombre d’entreprises. Le secteur de l’édition jeunesse semble avoir sorti son épingle du jeu. Selon Laure Blédou : “99% des parents sont inquiets de l’impact des écrans sur leurs enfants. Le papier fait partie de notre stratégie. Lors de la fermeture des écoles pour cause de crise sanitaire, les parents et établissements scolaires se sont tournés vers Bayard Afrique pour occuper leurs enfants. Aujourd’hui, les écoles et bibliothèques ont rejoint le programme-faire lire son enfant-. “

Crédit image : ELLE.ci


Pour rappel : « Mes Premiers Planète j’aime lire » et « Planète J’aime Lire » sont conçus, réalisés et imprimés en Côte d’Ivoire tout comme les versions audio des histoires, accessibles gratuitement sur le site planetemag.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

Noom Hotel Abidjan Plateau, une nouvelle perle en bordure de la lagune ébrié

Previous article

Les ambitions de HEC Paris et de son bureau de représentation d’Abidjan

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque