Crédit image : Strat'Marques
MarqueMédiaStrat'ConsoStrat'UneStrat'Une__

Bataille audiovisuelle sans précédent

0

Dans le PPI (paysage publicitaire ivoirien), les médias guerroient pour une once de visibilité. Les chaînes de télévision ne sont, désormais, plus en marge de cette joute communicationnelle. Inscrites dans le carrousel des médias, Canal+, Life Tv et la RTI enjôlent le paysage publicitaire ivoirien avec leurs affiches diaprées, pétulantes et originales. Deux mois maintenant que ces trois concurrents s’attèlent à subjuguer l’audimat, en emplissant le PPI de leurs visuels.

Canal+ brandit ses programmes

Personne n’est passé à côté ! Le teasing est la tendance, actuelle, dans le paysage publicitaire ivoirien. Cependant, c’est par une méthode s’apparentant à cette technique de communication que le distributeur, vieux de 37 ans, s’illustre.

Crédit image : Strat’Marques

Et les résultats parlent d’eux-mêmes. Pour sa campagne, débutée à mi-avril 2021, Canal+ brandit ses programmes pour éveiller la curiosité du public et captiver son attention. Ici, le nom de l’annonceur est inscrit sur le visuel. Toutefois, le suspens demeure quant à la nature réelle de l’émission proposée tous les mardis. Et pourquoi à “19h03 ” ? Dans l’expectative, le consommateur  “est calé” .

Crédit image : Strat’Marques

Et si “on est calés”, c’est assis dans un canapé à partager “l’amour avec un grand +”. Canal+ sème ses appâts et se démarque avec cette affiche intrigante. Une date “Lundi”, un titre accrocheur “L’amour avec un grand +”. Et encore un horaire hors des codes de diffusion télévisuelle “21h36″.
Un couple heureux, entrelacé dans le fond de l’image, illustre bien le titre donné à cette affiche. Des éléments de communication qui suspendent aux lèvres du diffuseur et qui font frémir, impatient de savourer le programme annoncé. Cette campagne a jalonné le PPI, un mois durant. Le temps nécessaire à la chaîne pour atteindre ses objectifs.

Crédit image : Strat’Marques

Pour séduire le plus grand nombre de consommateurs, le distributeur adapte chacun de ces panneaux à une cible bien précise. Une stratégie marketing ingénieuse. Sur cette image, Canal+ convie les consommateurs à un rendez-vous humoristique, chaque dimanche, à 19h45.

Crédit image : Strat’Marques

Dans le cas de ce visuel, la chaîne s’adresse aux  fillettes. Une accroche publicitaire est inscrite en plein centre de l’image : ” Matinée entre princesses “. Canal+ choisi de vendre du rêve aux petites filles et se positionne en prince charmant, les invitant à un bal “cartoonesque”, chaque samedi, dès “08h12″. Encore une heure inhabituelle en audiovisuel…

Crédit image : Strat’Marques

Reconnu comme palais des ragots, sur cette illustration, Canal+ présente un salon de coiffure. Le distributeur veut captiver l’attention de la gent féminine. Si l’apologie du stéréotype existe depuis belle lurette, sous entendre que les femmes sont friandes de commérages est il le bon angle ? Quoi qu’il en soit, la chaîne promet “des affairages et des kongossa sans fin, aux férus de potins”, chaque vendredi, à partir de 17h40.

Il est clair que le distributeur de 37 ans, dirigé en Côte d’Ivoire par Aziz Diallo, sait s’adapter aux techniques modernes de publicité. Toujours est-il que son émule, Life tv, conduite par Fabrice Sawegnon, entend aussi faire mouche dans le domaine de l’affichage. 

Life Tv fait briller ses stars

Pour cette campagne publicitaire, “la télé sans filtre” fait la promotion de ses différents programmes. Plus axée sur le divertissement, ce sont des émissions fraîches et principalement adressées à la jeunesse que l’on retrouve sur les visuels de Life tv.

Crédit image : Brand Medias Monitoring

Sur la première affiche, les visages souriant des présentateurs du JT de Life tv. Sharon Camara et Jean Marc Seka donnent rendez-vous à tous les “lifeurs” à 12h45 et 19h45 pour de l’information sans fioriture, à l’instar de cette affiche dominée par le bleu.
Toujours dans l’équilibre de sa ligne éditoriale, Life tv rafraîchit l’image d’émissions déjà connues du grand public. Cette fois-ci, pas d’innovation. Toutefois, une belle brochette de présentateurs et d’animateurs, appréciés du consommateur, à en croire l’indice d’audimat du Life Talk sur le PAI (paysage audiovisuel ivoirien).

Crédit image : Brand Medias Monitoring

Majoritairement vêtus de noir, Edith Brou, Sophy Aiida, Serge QuashieRayana Assi, Israel Guebo. Les chroniqueurs de l’émission appuient l’animateur principal, Brice Anoh. Sur cette affiche, le positionnement des chroniqueuses rappelle l’engagement de la chaîne pour la promotion du genre. Une initiative à saluer, car sur la plupart de ses visuels, Life tv ne manque pas l’occasion de mettre en avant la parité. Contre toutes attentes, la chaîne ne s’est, également, pas laissée emporter par la tempête de teasing qui souffle, à présent, sur le PPI. Un soulagement pour les esprits des consommateurs qui ne se contusionneront pas, une fois de plus, les méninges, dans le décryptage de messages subliminaux.

Crédit image : Brand Medias Monitoring

Contrairement à Canal+, Life tv, la jeune pousse d’à peine un an, ne propose pas de programmes adaptés à toutes les strates de consommateurs. Par exemple, Willy à midi, l’émission animée par l’humoriste Willy Dumbo, mêle sérieux et décalé sans pour autant se perdre dans ce que d’aucuns appelleraient un concept “coupé décalé”.

Crédit image : Brand Medias Monitoring

Life tv, comme à son habitude, a mis les bouchées doubles pour offrir, au public, un véritable spectacle ponctué de couleurs. Sa dernière affiche, pour cette campagne publicitaire, est celle de l’émission Life Music. Un programme frais, destiné principalement aux jeunes. Sur cette image, les animateurs Akon et Marlon tiennent, en main, des instruments de musique, en référence à la thématique de l’émission. Si la stratégie de communication de la chaîne semble cohérente et reflète son identité, elle ne doit, toutefois, pas se reposer sur ses lauriers, car dans le secteur des médias, la concurrence est rude. En effet Fausséni Dembelé veille au grain, afin que la reine garde sa couronne.

Et la RTI joue sur les deux tableaux

C’est en alliant programmes et stars que la RTI participe à cette guerre des affiches. Alors que la campagne de Life Tv ne s’est pas achevée, celle de la RTI voit le jour, sous le soleil éburnéen. Le groupe choisi de mettre, à la lumière, ses programmes et ses émissions. Une touche d’innovation assaisonne, délicatement, les panneaux du groupe : Les émissions radio sont également mises en épigraphe. À l’heure où l’on “regarde la radio”, quoi de plus ingénieux que de les associés aux campagnes publicitaires télé ?

Crédit image : Brand Medias Monitoring

Et cela, la RTI le fait bien ! Sur cette affiche, le groupe promeut l’émission radio “Les matins d’Isaac” diffusée sur les ondes de Fréquence 2 et animée par Isaac DossoTeeyahPrissy et Carlton.

Crédit image : Strat’Marques

Tout comme Life Tv, la chaîne nationale encourage ses émissions phares. Sur des affiches hautes en couleur, la maison bleue laisse apprécier sa panoplie d’animateurs. Pour C’Midi, Jean Michel Onin, en centre d’affiche, accompagné de ses chroniqueurs : Alissar Zena, Carole Kouassi, Paulus Agaton, Manuella Coulibaly, Cassandra Assamoi, Flora, Docteur Philo.

Crédit image : Strat’Marques

Hortense Koffi invite les consommateurs à suivre “les surprises de la 2”, sur la RTI 2, tous les samedis, à 19h45. La libéralisation du PPI a donné le goût de la bataille pour la visibilité à la RTI. Après avoir régner en maître sur le PAI pendant plusieurs décennies, le groupe RTI se voit, aujourd’hui, confronté à la concurrence.

La guerre de l’affichage est déclarée, au sein du secteur des médias. Depuis le mois d’avril, Canal+ et Life Tv s’affrontent sur les panneaux du pays, pour promouvoir leurs programmes. Des illustrations débordantes de joliesse qui annoncent un futur mouvementé, pour l’affichage médiatique. La RTI ne reste pas en marge de cette lutte. Le groupe entend bien s’imposer dans ce pugilat. La NCI (nouvelle chaîne ivoirienne) ne s’est pas jetée, pour l’instant, dans l’arène. Néanmoins, il ne serait pas surprenant de la voir, bientôt, dévoilé son artillerie.

La Rédaction

à lire aussi sur Strat’Marques :

La télévision, reine incontestée des médias en Côte d’Ivoire

Le MUST, la pierre angulaire se métamorphose en GEMM

Article précédent

Offre d’électricité en Côte d’Ivoire, entre flux et reflux

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque