Le public présent dans l'auditorium d'Orange village pour l'avant-première de Babyhood.
Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.
MarqueMédiaStrat'Conso

Babyhood, la nouvelle docu-réalité co-produite par Orange

0

Ces dernières années, notamment en Côte d’Ivoire, Orange accompagne le développement de l’écosystème audiovisuel et cinématographique. Ainsi, via la TV d’Orange, la marque a, déjà, co-produit une dizaine de films et séries. Le 30/09/2022, elle a convié des partenaires, des clients et la presse au visionnage, en avant-première, de son nouveau projet. Intitulé Babyhood, cette nouvelle émission de docu-réalité est le fruit de sa collaboration avec ChowToun Media. Strat’Marques, invité à cette projection inédite, en livre le reportage.

Une avant-première à l’Orange Village !

Le 30/09/2022, c’est dans son innovant Orange Village, plus précisément dans son auditorium, que les heureux invités d’Orange Côte d’Ivoire ont pu découvrir, en avant-première, sa nouvelle co-production née de son partenariat avec Chowtoun Media. Une émission de 9 épisodes qui met en
lumière le parcours de 9 femmes enceintes. Et ce, tout au long de leurs grossesses. Jusqu’à leurs accouchements, à l’Hôpital Mère Enfant de Bingerville.

Une dame regardant son smartphone à une avant première.

Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

Pour ce premier jet, c’est un élément plein d’émotions qui est diffusé. Plongeant l’auditoire dans la réalité et les difficultés de la grossesse. Un sujet assez tabou sur le continent. Mais également dans la joie et les défis de la parentalité. Car concevoir et s’occuper d’un être n’est pas si aisé qu’il n’y parait. Même si cela demeure, il faut le reconnaitre, une étape enthousiasmante.

Une émission d’utilité publique ?

la réalisatrice de babyhood lors de son allocution à Orange Village.

Angel Tushir. Réalisatrice. Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

Au niveau de la production et de la réalisation à proprement parler, les images sont de belle facture. Les plans sont justes et immersifs. Sans pour autant être intrusifs. Le narratif est laissé aux protagonistes et de réels sujets de sociétés, autour de ces questions, sont abordés, de manière factuelle. Mais avec tact. Afin que cette série documentaire, très instructives, ne soit pas seulement un divertissement. « Mais, avant tout, une émission citoyenne d’utilité publique ». Comme l’a justement signifié Angel Tushir, réalisatrice et coproductrice du projet.

 

 

la co-productrice de Babyhood à Orange Village pour l'avant-première.

Delali Damessi. Coproductrice. Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

Delali Damessi, bien connu du public et du monde des médias est, également, associée à la production de Babyhood. Lors de l’avant-première, elle explique : « L’idée de cette émission m’est venue lorsque j’étais enceinte de mon premier enfant. Et je me suis alors rendu compte qu’il y avait encore une trop grande opacité autour de la grossesse, en Afrique. Je me suis dit qu’il fallait un
programme, similaire, sur le continent. Et j’ai pris le temps pour penser et écrire ce projet. Tout en m’entourant des meilleures équipes ».

Cinéma et audiovisuel, une industrie porteuse pour Orange CI ?

Projection de Babyhood en avant-première.

Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

En outre, il faut savoir que, sur le continent, l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel est largement sous exploitée. En effet, avec environ cinq millions d’emplois, elle représente, tout de même, 3.353 milliards de FCFA de PIB. A son plein potentiel, d’après l’UNESCO, ces chiffres peuvent être multipliés par quatre. Et hissés à 13.412 milliards de FCFA !

Le directeur de la Fondation Orange CI à la tribune, micro en main.

Avant première Babyhood. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

C’est pourquoi, Habib Bamba, Directeur de la Transformation digitale et des Médias chez Orange CI l’a souligné. « C’est une évidence, pour nous, de contribuer à cet essor. Des projets de cette envergure correspondent, parfaitement, aux types d’initiatives que nous souhaitons accompagner avec la TV d’orange. Nous avons l’opportunité de contribuer à la diversification de l’offre de programmes proposée. Nous souhaitons continuer de mettre en avant les productions locales, toujours plus qualitatives, sur notre médium. Qu’il s’agisse de séries, de films. Et maintenant d’émissions exclusives retraçant et accompagnant des moments de vies. Ces sujets sociétaux et centraux ».

Photo de famille avec les acteurs du projet à Orange village.

Avant première Babyhood. auditorium Orange village. 30/09/2022. Crédit image : Orange CI.

De plus, le Directeur de la Fondation Orange CI a indiqué que ce projet le touche plus particulièrement, depuis qu’il est, maintenant, au cœur des actions sociales de l’entreprise. Pour cette première saison, les 9 épisodes, de 26 minutes chacun, aborderont des thématiques diverses. Allant du déni de grossesse. A la césarienne. En passant par les grossesses adolescentes ou tardives. Ou encore la grossesse gémellaire. Les femmes filmées dans la série bénéficieront d’un accompagnement de la Fondation. La docu-réalité sera disponible, à partir du 06/10/2022, sur la TV d’Orange.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

L’heureux élu de Konnie Touré

 

 

La Directrice Générale du Groupe Orange dans un marathon 5G !

Previous article

DinorApp, une application de cuisine, mais pas que…

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque