Crédit image : Africa Web Festival
Strat'TechTech

AWF 2021, se connecter désormais sur l’humain

0

Les acteurs de l’écosystème du numérique, des décideurs, des organisations humanitaires, des cadres d’entreprise, des entrepreneurs et le grand public se sont donnés rendez-vous les 24 et 25 novembre 2021, au Palais de la culture d’Abidjan- Treichville, Côte d’Ivoire, à l’occasion de l’ AWF, Africa Web Festival. Cette 8ème édition avait pour thème : Nous connecter sur l’humain. La cérémonie d’ouverture était suivie d’un panel de haut niveau visant à faire des propositions concrètes, axées sur le concept créer, innover et entreprendre.

Mme Sy Savané, promotrice d’Africa Web Festival / AWF 2021 / palais de la culture, Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire / Crédit image: Africa Web Festival

AWF 2021 / palais de la culture, Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire / Crédit image : Africa Web Festival

Si l’avènement du numérique à révolutionner et améliorer notre quotidien, il a, aussi, créé une sorte d’indifférence, accentuée par la distanciation, et rendu l’Autre inexistant, à bien des égards. C’est pour parer à cette situation que Mme Sy Diawara et son équipe de MANDINGO SARL-La Maison de l’Afrique ont initié Africa Web Festival. Pour cette 8ème édition qui a ouvert ses portes le mercredi 24 novembre 2021, au Palais de la culture de Treichville, la productrice de l’événement a relevé que la technologie évolue beaucoup, mais l’utilisateur oublie l’essentiel, à savoir l’être humain. Il faut indiquer que, malgré son titre et son expérience, la grande dame s’efforce d’être toujours à l’écoute des plus faibles. Pour elle, le facteur humain doit être un atout pour le développement de notre cité : “L’homme doit être au cœur de toute action pour son épanouissement”, a-t-elle indiqué. En phase avec  le thème de cette 8ème édition, Nous connecter sur l’humain, Sy Diawara ajoute que l’être humain doit être le trait d’union, afin que la technologie ne détruise pas l’humanité. Elle a, en outre, invité les uns et les autres à cultiver la solidarité, la charité et l’écoute. Des notions qui font partie du quotidien de l’être humain. 

 

Parmi les principaux partenaires de l’événement, Orange Côte d’Ivoire, la RTI (radiodiffusion télévision ivoirienne), ansut (agence nationale du service universel des télécommunications-TIC), 100%AFRIQTV et UNIVERS MEDIAS. Ne pouvant être présent physiquement, le DG d’Orange CI, Mamadou Bamba a tout de même tenu à participer par voie digitale : “Le thème de cette édition, connecter à l’humain, résonne particulièrement à mon esprit, en tant que premier employé d’une entreprise qui, depuis près de 25 ans, met l’Homme au cœur de sa stratégie et de toutes ses initiatives… La technologie est profondément humaine, par sa conception et sa destination… L’usage du digital doit, en effet, profiter aux hommes et ne pas réduire ce qui est notre humanité, le lien social… La technologie passera par l’humanité et ce dernier ne peut se passer d’elle…”

 

Crédit image : Agence panafricaine de presse

Habib Bamba, le Directeur de la Transformation du Digital et des Médias chez Orange Côte d’Ivoire, a justifié l’accompagnement, par sa compagnie, de cette  initiative salutaire : Orange Côte d’Ivoire, sponsor de  l’événement, s’est toujours engagée dans le domaine de la digitalisation, en Côte d’Ivoire, à travers la formation des femmes dans le domaine des TIC, surtout avec l’ouverture de son centre  d’incubation… La digitalisation est une priorité et nous mettons l’accent sur le facteur humain… Toutes les années, j’ai toujours été à Africa Web Festival… pour échanger sous mes différentes casquettes”. Un engagement matérialisé par la présence, à cette 8ème édition du festival, d’un stand Orange CI et de la TV d’Orange CI. En effet, cette dernière a retransmis, en direct, la manifestation, pendant les deux jours de son déroulé.

Dembelé Fousseny, DG de la RTI / Crédit image : Musarti

Remise des diplômes aux participants de l’atelier / AWF 2021 / palais de la culture, Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire /Crédit image : Africa web festival

En qualité de partenaire de l’événement, Dembelé Fousseny, Directeur Général de la RTI, s’est félicité de l’association de l’image de son entreprise à cette activité qui prône le facteur humain dans l’écosystème  du numérique. Cette première journée de l’AWF 2021 a pris fin, avec la remise de diplômes aux participants de l’atelier Je m’engage pour un monde meilleur.

AWF 2021 / palais de la culture, Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire /Crédit image : Africa Web Festival

 L’AWF 2021 a refermé ses portes le jeudi 25 novembre 2021. Pendant deux jours, en phygital (présentiel et distanciel), le public a pu profiter des discours, des panels, des conférences et d’ateliers participatifs enrichissants, ainsi que des stands des exposants. 

La rédaction

à lire aussi sur Strat’Marques :

LE DIGITAL ET L’HUMAIN, UN MARIAGE REUSSI ?

 

Migrants as messengers, l’entrepreneuriat comme solution aux migrations irrégulières

Previous article

Orange Côte d’Ivoire, Père Noël avant l’heure

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Strat'Tech