Média

Arnaque par mail : Attention à ne pas céder aux chantages des hackers

0

 

Véritable fléau, l’arnaque prend une large proportion et se déguise sous plusieurs formes. Depuis 2018, une vague de tentatives d’arnaques par mail, de chantage aux données personnelles et de demande de rançon sévit sur la toile. Selon le programme cybermalveillance.gouv.fr, les tentatives d’arnaques par mail sont recrudescentes sur des adresses francophones.

Comment s’y prennent-ils ?

L’utilisateur reçoit un mail d’un hacker dont l’expéditeur est sa propre adresse. Exhaustivement, celui-ci décrit comment il est parvenu à intercepter votre adresse et votre mot de passe pour vous envoyer ce message. Le hacker va plus loin en vous informant, avoir installé un virus ou un trojan permettant d’actionner la webcam de l’ordinateur et capturer des vidéos compromettantes de l’utilisateur pendant sa navigation sur des sites pornographiques. En échange de son silence, le hacker propose une rançon allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros à verser en bitcoins sur son compte, et ce sous 48 heures. Faute de quoi, les données sont envoyées aux contacts personnels et professionnels de la victime.

Ce sont 2 milliards de comptes et identifiants qui, jusqu’à ce jour, ont été collectés par les hackers, conséquence de longues années de campagnes de piratage et d’exploitation de failles de sécurité sur de multiples plateformes (Sony, LinkedIn, Tumblr, Facebook etc.). Aussi, grâce à des sites peu consciencieux de revendre leurs données accumulées à des sociétés de marketing.

En cas de réception d’un mail d’arnaque, cybermalveillance.gouv.fr recommande de capturer le message, signaler son contenu, l’adresse mail et l’adresse bitcoin sur Pharos.

 Fernand Appia

Smartphone : Tecno lance bientôt le Spark 3 en Côte d’Ivoire

Article précédent

Piratage : Les règles d’or pour sécuriser sa boîte mail

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Média