De G à D, Siandou Fofana, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la Côte d'Ivoire, Maïmouna Coulibaly, Commissaire Générale d'APERO TOURISME 225 et Stéphane Thriffo, Journaliste économique / Immeuble CGECI / 4ème édition APERO TOURISME 225 / 25-03-2022 / Crédit image : APERO TOURISME 225
AnalyseStratégie

APERO TOURISME 225, des vols moins chers pour un tourisme plus inclusif !

0

APERO TOURISME 225, c’est le rendez-vous des professionnels et des amoureux du Tourisme, en Côte d’Ivoire. Alors que le pays se prépare à accueillir des manifestations majeures, d’envergures internationales, des personnes de tout horizon, intéressées par cette industrie porteuse, se sont retrouvées, le vendredi 25 mars 2022, en fin de journée, à l’appel de Maïmouna Coulibaly, Directrice Générale de Moon Drive, la société promotrice de ces rencontres, et commissaire générale de ces rendez-vous d’Intérêt public. A l’ordre du jour de cette 4ème édition : Voyages aériens en Côte d’Ivoire, produits de luxe ou facteurs de développement du tourisme interne ?

Crédit image : Strat’Marques

Le vendredi 25 mars 2022, dès 18h00, près de 200 personnes ont pris d’assaut la salle de conférence de l’immeuble CGECI (confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire), pour la 4ème édition d’ APERO TOURISME 225. Et ce, pour échanger sur un sujet d’intérêt économique et social, à savoir : Le coût des billets d’avions. Des prix qui, selon les spécialistes du domaine et les consommateurs, seraient un frein au développement du tourisme interne.

La Commissaire générale d’APERO TOURISME 225, Maïmouna Coulibaly à la tribune / Immeuble CGECI / 4ème édition APERO TOURISME 225 / 25-03-2022 / Crédit image : APERO TOURISME 225

Introduite par Stéphane Thriffo, maître de cérémonie et modérateur de la rencontre, après la prestation artistique inaugurale de circonstance, la commissaire générale d’APERO TOURISME 225, Maïmouna Coulibaly a souhaité la traditionnelle Akwaba, à ses convives, en ces termes : “Mes premiers mots sont pour vous souhaiter un Akwaba à cette 4ème édition d’Apéro Tourisme 225. Votre présence ici ce soir, nous réconforte, mon équipe et moi, dans notre ambition de faire de cet événement un outil d’accompagnement du développement du tourisme Ivoirien. Je voudrais saluer la présence de notre ministre de tutelle à cette édition, le Ministre du tourisme et des loisirs, Monsieur Siandou Fofana. Je voudrais vous dire, monsieur le Ministre, que votre présence à nos côtés ce soir nous honore. Elle dénote, si besoin en était encore, de l’importance que vous accordez aux acteurs du secteur touristique, dans la réalisation de votre ambition de faire de la destination Côte d’Ivoire, une référence dans l’industrie touristique mondiale.  Apéro Tourisme 225… est une plateforme qui rassemble les acteurs de l’industrie touristique, afin de trouver des solutions innovantes pour le développement du tourisme dans notre beau pays, la Côte d’Ivoire… Cette 4ème édition, nous la plaçons sous le signe de l’innovation et de la solidarité. Avec notre comité scientifique, nous avons voulu orienter les échanges sur la problématique de l’accessibilité aérienne de nos destinations intérieures. C’est pour cette raison que cette 4ème édition est placée sous le thème : Voyage aérien en Côte d’Ivoire, produit de luxe ou facteur de développement du tourisme intérieur ? Tous les observateurs s’accordent à dire que les tarifs low cost ont fait exploser les arrivées de touristes dans les pays où les compagnies pratiquent ce modèle économique. Le low cost est, ainsi, depuis les années 1990, au cœur de la stratégie aérienne des grandes destinations touristiques… Nous pouvons, d’ores et déjà, relever que la Côte d’Ivoire a bien perçu l’enjeu … et a très vite introduit, dans sa stratégie de dessertes, des vols domestiques à destination de San-Pedro, Korhogo, Bouaké, Man, Odienné, etc.  C’est une avancée… Mais le hic, ce sont les tarifs qui sont extrêmement élevés comparés à ce que nous observons ailleurs… Pourquoi le transport aérien demeure toujours, en ce 21ème siècle, un produit de luxe pour le touriste Ivoirien ? A quand un modèle de low cost, en Côte d’Ivoire, pour le développement véritable du tourisme intérieur ? Quel sont les moyens mis en œuvre pour un développement du tourisme intérieur ?

à G et à D, Maïmouna Coulibaly, DG de Moon Drive et la représentante de Train and Travel / Immeuble CGECI / 4ème édition APERO TOURISME 225 / 25-03-2022 / Crédit image : APERO TOURISME 225

Le décor étant planté, la Directrice Générale de Moon Drive a tenu à acter son vœu de solidarité, au sein de la faitière et a fait des révélations : “Je disais, il y a quelques instants, que cette édition est aussi placée sous le signe de la solidarité. Cette solidarité s’exprime par un volet social que nous introduirons, désormais, au programme d’APERO TOURISME 225. Ce soir, de façon symbolique, nous allons donner 60% du montant de la vente des billets de tombola à une association œuvrant dans le secteur du tourisme, en Côte d’Ivoire.  Et pour cette édition, c’est l’association Train and travel qui est l’heureuse bénéficiaire de cette action. C’est une association qui œuvre pour la formation des jeunes filles, aux métiers du tourisme, à travers son programme DUST qui signifie : Devenir une Spécialiste du Tourisme. Cette action sociale que nous engageons, aujourd’hui, s’inscrit dans le cadre d’un projet important, que nous préparons depuis quelques années, dénommé Moon Academy. Moon Academy, dont le lancement se fera en décembre 2022, est un centre d’incubation et de formation au métier du tourisme et du service.

Kpan Tiecoura Valentin, chef du département ventes d’Air Côte d’Ivoire / Crédit image : Strat’Marques

Anne-Marie Ekra Amichia, Ingénieure de l’Aviation Civile / Experte en sécurité aérienne et prévention de risques / Directrice du BEA / Crédit image : Strat’Marques

Pour le, maintenant habituel, panel APERO TOURISME 225, Kpan Tiecoura Valentin, chef du département ventes d’Air Côte d’Ivoire, et Anne-Marie Ekra Amichia, Ingénieure de l’Aviation Civile / Experte en sécurité aérienne et prévention de risques / Directrice du BEA (Bureau d’enquête sur les accidents et incidents d’Aviation) ont répondu à l’appel de Maïmouna Coulibaly et éclairé l’assistance sur la préoccupation majeure du soir : L’incidence du prix des vols aériens sur le développement du tourisme local.

Siandou Fofana, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la Côte d’Ivoire / Immeuble CGECI / 4ème édition APERO TOURISME 225 / 25-03-2022 / Crédit image : APERO TOURISME 225

Toutefois, n’écartant point l’expertise de ces panélistes, l’intervention la plus attendue étaient celle du Ministre du tourisme et des loisirs, en Côte d’Ivoire, Siandou Fofana. Sans ambages, le ministre de tutelle de la faitière, en terre d’éburnie, est allé droit au but : “Le transport aérien, produit de luxe ou outil de développement du tourisme intérieur ?… Il faut que chacun fasse sa part ! La Côte d’Ivoire, c’est 18 plateformes aéroportuaires. Durant la dernière crise socio politique, qui a touché notre pays, ces infrastructures ont subi des dégradations et demandent à être réhabilitées. Aujourd’hui, seulement 5 à 6 aéroports sont praticables, soit à peine le tiers des plateformes de la Côte d’Ivoire. Or les aérodromes sont essentiels au développement d’un pays… Il faut une desserte aérienne des plus accessibles et des plus démocratiques, sur l’ensemble du territoire. L’avion, aujourd’hui, n’est pas un produit de luxe, c’est une nécessité ! Sur une décennie, il n’y a pas eu d’investissement dans ce domaine. Il faut rattraper ce retard. Or le combler multiplie les coûts puisqu’il englobe de multiples pôles d’investissements… d’où les prix exorbitants des billets, pour le consommateur. Mais ceci n’est ni une fatalité, ni une finalité. D’ici 2030, l’Afrique comptera 2 milliards d’habitants pour une classe moyenne d’environ 800 millions ! L’Etat de Côte d’Ivoire fera sa part, pour qu’il y ai plus de dessertes, mais il va falloir repenser le traitement de l’assistance à l’escale… Si le Traffic s’accroit, les prix s’équilibreront ; c’est la loi des grands nombres. La croissance du Traffic aérien entrainera la croissance du Tourisme Ivoirien…”

Au micro, Siandou Fofana, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la Côte d’Ivoire / Immeuble CGECI / 4ème édition APERO TOURISME 225 / 25-03-2022 / Crédit image : APERO TOURISME 225

La rencontre s’est poursuivi dans un jeux de questions réponses, avec les panélistes, et s’est clôturée par un apéro-networking. Pour rappel, Côte d’Ivoire Tourisme dispose d’un budget annuel de 6 milliards de francs CFA. Quant à son ministère de tutelle, celui du tourisme et des loisirs, c’est une enveloppe de près de 14 milliards de francs CFA qui lui est octroyée, chaque année. Des chiffres affolant, pour le commun des mortels, à relativiser à la vue des budgets d’autres ministères. En 2015, l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan obtenait, enfin, la certification américaine TSA (Transportation Security Administration). En 2019, il enregistrait un trafic de 2,26 millions de passagers. Le prochain APERO TOURISME 225 est prévu pour la fin du mois de juin 2022.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

à lire aussi sur Strat’Marques :

CAN 2023, quelle stratégie pour l’industrie du tourisme ?

TOTEM EXPERIENCE, L’agence qui catalyse la créativité digitale Africaine !

Previous article

AMUGA mon trajet, pour mieux planifier son itinéraire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Analyse