Crédit image : Al Bayane
MarqueMédiaStrat'Conso

Al Bayane, première radiotélévision IP en Côte d’Ivoire

0

Le groupe média confessionnel, Al Bayane ne veut pas rester en marge des nouvelles stratégies de communication. Pour atteindre son cœur de cible, le groupe cher à l’imam Cissé Djiguiba épouse, désormais, le numérique. Près de 20 ans après son lancement. Il s’est enfin doté d’une centrale technologique IP, mise en marche le jour de la célébration de l’amour, le lundi 14 février 2022, dans ses locaux de la Riviera Golf-Cocody-Abidjan-Côte d’Ivoire.

L’imam Cissé Djiguiba, directeur général du groupe Al Bayane / Crédit image : Abidjan.net

Al Bayane est un groupe media qui dispose d’une radio, Radio Al Bayane, d’une télévision, Al Bayane TV, et d’un journal, Islam info. Chapeauté par l’imam Cissé Djiguiba, le groupe veut se positionner comme l’un des meilleurs media confessionnel, en Côte d’Ivoire, voire de la sous-région. Pour y arriver, ses responsables voient grand ! C’est pourquoi, ils ont doté le groupe d’une technologie permettant d’être reçu, partout dans le monde, grâce à Internet. Le module assure, en outre, l’autonomie du groupe et lui permet de diffuser en toute fiabilité. Al Bayane devient, ainsi, le premier média multi canaux IP de Côte d’Ivoire. Plus qu’un simple outil technologique, cette acquisition sous-tend une véritable stratégie du groupe et la vision d’administrateurs ambitieux. « Notre ambition est de toujours faire de Al Bayane le groupe de médias leader en Côte d’Ivoire… », a expliqué l’imam Cissé Djiguiba, directeur général du groupe.

le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly/ Crédit image : Gouv.ci

Personnage clé dans le processus d’importation de cette technologie, en terre d’éburnie, le Sénégalais Assane Mboup, directeur général de SHOW ME, a évoqué certains avantages de l’outil technologique. Il s’agit, entre autres, de la sécurisation des contenus, l’automatisation des archivages, la fiabilité des données. « Ça, c’est le cerveau de l’information’’, a-t-il conclu, sous les applaudissements d’un public conquis. Il a aussi fait observer qu’Al Bayane n’a pas besoin de satellite pour émettre partout dans le monde. De par ses plateformes et interfaces internes de pilotage, cette technologie permet  de mieux sécuriser les contenus, grâce à un monitoring du signal à distance. L’Etat de Côte d’Ivoire, représenté  par Amadou Coulibaly, a salué « une nouvelle ère qui s’ouvre pour le secteur audiovisuel en Côte d’Ivoire… »

Coupure de ruban de la centrale technologique IP/ Crédit image : Frat Mat

L’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell et des délégations venues du Sénégal et du Nigeria étaient présents, à cette cérémonie. La cérémonie a pris fin avec l’inauguration des studios de télévision et de radio du groupe qui ont fait peau neuve, lors de la récente célébration des 20 ans du groupe Al Bayane.

Rodrigue Cofye

Rédacteur

à lire aussi sur Strat’Marques :

Radio Côte d’Ivoire, 60 ans de légende

Mobile Pétro Ivoire, des bonbonnes de gaz en un clic

Previous article

La culture Mandé sur petit écran

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Marque