Agence

Agences de communication : La concurrence est-elle vraiment loyale ?

0

Y a t-il une saine concurrence entre les agences de communication du marché ivoirien ?

Naturellement, il y a de la concurrence et même une concurrence qui devient de plus en plus rude. Certaines nouvelles agences, celles qu’on qualifie de ‘’petites agences’’ arrivent à se positionner sur le marché en ‘’arrachant’’ à certaines ‘’grosses agences’’ telles McCann Erickson, Océan Ogilvy, Voodoo etc, présentes sur l’échiquier depuis de nombreuses années des budgets de gros annonceurs. Là où nous assistions, il y a plus de vingt ans, à une réelle fidélité des annonceurs et de leurs marques vis-à-vis des agences de communication, force est de remarquer que les annonceurs ont désormais un turn over très important. Les budgets vont ainsi d’une agence à une autre sans assurance de construire sur du long terme, et cela, au grand dam des Agences. Chaque année, l’on enregistre la création de nouvelles agences et cette tendance ira crescendo, offrant au marché ivoirien une concurrence qui devra user d’ingéniosité pour non seulement se faire une place sous le soleil d’éburnie mais encore y demeurer longtemps.

 

Il est de notoriété que la bataille entre Agences de communication pour conquérir des marchés friserait parfois l’arnaque ou le délit d’initié. Certaines agences iraient mêmes jusqu’à proposer des dessous-de-table pour s’approprier des budgets de communication, cela au vu et au su de tous. D’autres agences reçoivent même à 72 heures de la date butoir des dossiers d’appel d’offres quand d’autres les auraient reçus plusieurs semaines à l’avance.

Aujourd’hui, bon nombre de dirigeants d’entreprises ou de responsables marketing ou de communication ont des affinités dans certaines agences et il serait inconcevable de ne pas prendre en compte ce facteur. Des marchés sont donc passés à des amis, des parents au mépris des règles de passation de marché. Tel dans un combat de lutte acharnée à la sénégalaise, chaque agence tente tant bien que mal de tirer son épingle du jeu de survie.

Plusieurs responsables d’agences de communication s’inclinent même à penser que le Conseil supérieur de la publicité gagnerait à assainir l’attribution des marchés publicitaires au même titre qu’il existe une Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP). Seront-ils entendus ? L’avenir nous le dira.

 

D’ici là, le marché des agences continue de croître enregistrant à fin 2019, 88 agences conseil en communication contre 190 régies publicitaires. Les acteurs gagneraient donc à mieux s’organiser pour défendre au mieux leurs intérêts et ce, pour le bonheur de tous.

 

Vincent NGORAN

 

Publicité : Le marché publicitaire ivoirien en pleine effervescence

Article précédent

Média : Quels sont les canaux de communication les plus porteurs ?

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Agence