Agence

Affichage en Zone Industrielle : Annonceurs, vos campagnes sont voilées !

0

pub zone 2

Sur guidance de leur Conseil, les Annonceurs acceptent de décaisser de fortes sommes pour donner de la visibilité à leurs produits et services. Télévision, radios, presse imprimée (c’est le terme approprié), digital, activation terrain etc. Mais à quoi servent ces dépenses si de gros obstacles font écran à  sa campagne ?

pub zo 3

Le spectacle est en non stop, parait-il en zones industrielles.  A Yopougon comme à Vridi,  une colonne d’engins à plusieurs roues  jalonne les clôtures des usines y implantées.

A lire: Publicité extérieure/ ‘’Double affichage’’ : Profit ou Gâchis ?

En plus d’obstruer pratiquement la voie, ou du moins de rétrécir le passage, ces gros camions font écran aux panneaux publicitaires érigés  dans le secteur.

pub zo4

Le mal est que ces ‘’Big car’’ restent souvent immobilisés des semaines durant.  Attendant leur tour de chargement.

Parlant  de la commune de Vridi, il s’agit de l’axe Pharmacie du Port– Terminus du Bus N°19 (SOTRA) en passant par le siège de UNILEVER et TRIPOSTAL.

pub zo5

Pourtant cette voie  ‘’ombreuse’’  abrite environ une  cinquantaine de faces publicitaires. Généralement des 12 M2 . Ce qui revient à dire que les annonceurs reversent globalement 7, 5 millions aux régies d’affichages concernées. Pratiquement, sans intérêt. Parce qu’en s’affichant, l’objectif est de vous faire voir. Malheureusement à ces endroits, on ne vous voit pas.

A lire: Affichage publicitaire à Abidjan : voici le potentiel-visibilité des communes

Départements ministériels techniques, Conseil Supérieur de la Publicité (CSP), District d’Abidjan, Agences Conseils, Régies Publicitaires,  Afficheurs, Annonceurs, nous estimons que la question mérite réflexion.

pub zo6

En attendant , SOLIBRA (Beaufort), MTN-SGBCI (Sogepay), DREAM COSMETIC (Mother Care), LBI (Number One), CARRE D’OR (  Rizière) UNIWAX…. Vigilance!

Exigez la visibilité au sens propre du terme.  Au risque de semer en terre infertile.

Marius Aka Fils
Coll: Silvère K. Koffi & Charles Tapé

La revue de presse du Jeudi 24 Mars 2016

Previous article

La revue de presse du Vendredi 25 Mars 2016

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Agence