Marque

Administration publique : Miliê, la plateforme de traitement des requêtes des usagers

0

Le salon international de la dématérialisation, de l’externalisation et de la relation client qui s’est tenu les 26 et 27 avril 2019, au Plateau, a servi de cadre pour le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, de  présenter au grand public son nouveau portail Miliê.

Destiné à toute personne ayant un intérêt particulier avec l’administration, Miliê est un outil interactif qui a pour but de recevoir les requêtes des citoyens, d’en assurer le traitement ainsi que le suivi. « Miliê permet à tous usagers de poster une réclamation, une suggestion, une observation à l’endroit de l’administration. C’est un dispositif qui est pratiquement relié à tous les ministères », a expliqué Guy Mesmin N’Cho Bi, Sous-directeur des études et développement à la Direction des systèmes d’information.

Miliê revêt un intérêt particulier aussi bien pour le client-citoyen que pour l’administration. Pour le citoyen, Miliê est facilite la soumission et le suivi du traitement des requêtes en temps réel et en tout lieu. Il participe également à l’amélioration des services publics. Par ailleurs, Miliê met à la disposition de l’administration un mécanisme standard pour la réception et le traitement des requêtes, un système sécurisé et complet pour la gestion des requêtes. Il améliore également le fonctionnement des services publics et permet de mesurer le niveau de satisfaction des citoyens-clients.

En gros, Miliê offre trois ensembles de services. Notamment, la soumission et le suivi d’une réclamation, la soumission d’une observation et la soumission d’une suggestion. De manière concrète, en cas de difficulté avec l’administration publique, l’usager se rend sur le portail, précisément sur la rubrique soumission. Un clic permet à celui-ci, d’accéder à une panoplie de préoccupations parmi lesquelles il choisi celle qui le concerne. Ainsi, l’administration est automatiquement saisie.

Le traitement des requêtes cependant, suit un process bien défini. L’observatoire du service public (OSEP) reçoit la requête, en fait un premier traitement et le transmet aux administrations concernées. Ensuite, l’usager reçoit la réponse par e-mail dans les meilleurs délais et émet par la suite son avis sur la qualité des réponses. L’accès au portail Miliê se fait via divers canaux dont, l’appel téléphonique, internet à travers l’application Milie.ci et l’adresse www.milie.ci.

Pour une meilleure vulgarisation de la solution, le ministère a initié des consultations régionales pour informer les différents représentants de l’administration, rapporte Guy Mesmin N’Cho Bi. Un spot télé et radio, les réseaux sociaux sont également mis à contribution pour sensibiliser et informer les populations. Attendons de voir dans les semaines à venir comment se comportera cette plateforme.

 

Fernand Appia

Revue de pub affichage du 26 au 30 avril 2019

Article précédent

‘’C’est vous qui le dites’’, la nouvelle rubrique lancée par Fraternité Matin

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Plus dans Marque