Event

Actions sociales : la LICH affermit son opérationnalité

0

lichbon1

La Ligue ivoirienne de lutte contre l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires (LICH), a crut en notoriété, en expertises et surtout en expérience pour ce qui est l’action socio-sanitaire. Ainsi que le veut l’usage, des mutations devrait intervenir dans la stature de cette ONG. Tel est le mobil principal de l’Assemblée Générale ordinaire (AGO) tenue le dimanche 21 décembre dernier au plateau.

Dr LAUBHOUET Koffi Véronique présidera aux destinées de l’ONG LICH pour encore cinq (5) non pas entant que présidente du Bureau Exécutif mais plutôt en qualité de présidente du Conseil d’Administration (PCA) de l’organisation. Ce changement fait suite à la session extraordinaire de ladite AG, consacrée à la révision des textes de ladite structure. Au dire du président de séance, M. ME Prosper, ce basculement trouve son fondement dans le fait que : « La LICH a grandi et peut désormais se prévaloir d’ONG mondialement reconnue pour ses activités. La meilleure formule dans ce cas est de se doter d’un Conseil d’Administration. Il y va de l’image plate-forme commune. » Des arguments qui ont reçu l’effet escompté puisque 99% des participants ont adopté ces reformes sans grandes difficultés.

Même son de cloche lorsqu’il s’est agi du renouvellement des instances. Candidate à sa propre succession, Dr LAUBHOUET a su convaincre l’assemblée à travers un bilan hautement satisfaisant. Chose qui lui a valu le désistement du Prof. ABOUDI Anicet. En effet, ce cardiologue de haut vol, membre de la LICH, s’apprêtait à briguer la présidence de l’ONG. Mais séduit par les résultats enregistrés à la faveur du mandat de son ‘’adversaire’’, l’Enseignant-chercheur a préféré s’aligner « par reconnaissance du travail bien fait » a-t-il fait savoir. Et les faits pour illustrer son légions ces performances : huit (8) séminaires-ateliers de renforcement des capacités des professionnels de santé de 35 formation sanitaires de premier contact dans huit communes du District d’Abidjan entre 2011 et 2013, soit 300 personnes formées ; création et animation de quatre (4) unités décentralisées de prise en charge de l’hypertension artérielle ( HTA) à travers le pays ; 27 campagnes de sensibilisation et de dépistage de l’HTA dans les quartiers, entreprises et autres lieux de culte (Ndlr : 20 milles dépistées) ; opération similaire réalisée en 2011 en partenariat avec Radio France internationale (RFI) au Palais de la culture de Treichville avec plus 10 milles personnes touchées ; conduite du projet HTA-Jeune dans des lycées à Abidjan.

 lichbon2

En outre, l’ONG est désormais systématiquement consultée par des média internationaux sur les questions liées à la santé. Par ricochet, des partenariats stratégiques ont été noués entre temps avec des structures de référence mondiale. Pour ce faire, la présidente incite ses paires à porter en contre-haut leurs efforts car, justifie-t-elle,  les challenges s’accumulent. Mme LAUBOUET a  proposé un plan quinquennal à cet effet. De cette matrice d’actions, l’on retient que la LICH devrait opérer désormais dans un système intégré. Une stratégie qui dit-elle «  permettra de créer une synergie entre l’ONG, ses partenaires techniques, le système de santé en lui-même mais aussi et surtout les populations-cibles. » avant d’ajouter ceci : « l’HTA étant un tueur silencieux, nous devons redoubler d’efforts car contrairement à ce que l’on croirait, aujourd’hui beaucoup de jeunes meurent de cette maladie généralement à cause de leur comportement alimentaire.» Notons que la LICH a été portée sur les fonts baptismaux le 24 avril 2009 et compte une centaine de membres actifs dont des spécialistes de la santé.

Marius Aka Fils

 

DREAM COSMETICS GAMME BOUDCHOU

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Event