Crédit image : HARD WORKER HOLDING
Emploi / FormationStrat'Emploi

ABIDJAN BUSINESS MEETING, pour de meilleurs rapports Banque/PME

0

Le jeudi 24 février 2022, ABIDJAN BUSINESS MEETING s’est déroulé à l’hôtel Novotel du Plateau-Abidjan-Côte d’Ivoire. Lors de cette 5ème édition de ce rendez-vous d’échanges, les rapports Banque/Petites et Moyennes Entreprises étaient au cœur des discussions. Le panel, animé par des experts du domaine bancaire et des chefs d’entreprise, a permis à la plateforme d’adouber HARDWORKER HOLDING, la structure organisatrice de l’évènement, et de proposer des ébauches de solutions.

Les panélistes / Crédit image : HARDWORKER HOLDING

La modératrice ( à l’extrême gauche) en compagnie des panélistes / Crédit image : HARDWORKER HOLDING

Quelles solutions pour de meilleurs rapports Banque/PME ? C’était le thème du panel réalisé dans la soirée du jeudi 24 février 2022, au Novotel hôtel. Au titre des panélistes : Malik Bakayoko, Directeur Général de l’Incubateur Inovis, Samuel Mathey, Président de la FAFEDE (Fondation Africaine pour l’entrepreneuriat et le développement économique), Anna Yonta Kamara-Niamké, Fondatrice de Bo’jour Event, et Charles Fibbs, Directeur Général Adjoint de la BSIC (Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce). Dès l’entame de la cérémonie, Moustapha Soumahoro, responsable chez HARDWORKER HOLDING, a relevé l’objectif de la rencontre, à savoir : Instruire l’auditoire sur le rôle des Banques et des PME dans l’écosystème d’un pays. Il a, aussi, remercié les conférenciers pour leur réponse positive à cette et initiative et rappelé que : “ABIDJAN BUSINESS MEETING est un réseau de personnes qui regardent dans la même direction”.

Les chefs d’entreprise  / Crédit image : HARDWORKER HOLDING

A tour de Rôle, les panélistes ont pris la parole. Pour Anna Yonta Kamara-Niamké, si la taille d’une entreprise se définit par son nombre d’employés, son bilan et son chiffre d’affaires, dans une certaine limite, il existe, en Côte d’Ivoire, un flou juridique sur la notion de PME. Malik Bakayoko s’est étendu sur la situation du secteur informel Ivoirien. Un secteur qui représente 80% de l’économie nationale. Quant à Samuel Mathey, il a fait une révélation : “Les gens qui dirigent les points clés de l’écosystème financier Ivoirien ne les connaissent pas. Ils ne comprennent pas les objectifs des entreprises. De cet écosystème, on n’a pas tous les éléments constitutifs. Finalement, on n’a l’impression d’un écosystème à double vitesse. C’est-à-dire que certains roulent en carrosse quand d’autres broient du noir”. Un point sur lequel Anna Yonta Kamara-Niamké a rebondi en affirmant que les PME Ivoiriennes naviguent à vue. Samuel Mathey, pour sa part, a notifié que la Côte d’Ivoire dispose de 29 banques dans un environnement où le taux de bancarisation était de 20% en 2021 contre 10% en 2003. Ce qui lui fait dire que les PME sont des parents pauvres : “Quand on fait un business, il faut avoir au moins une marge de 40 à 60%”, a-t-il relevé. Charles Fibbs, lui, a recadré la vision des relations Banque/PME. Pour lui, le bon banquier proposera toujours un produit adapté aux PME : “Il faut des produits adaptés aux PME. C’est à ce prix que les PME peuvent s’en sortir”. C’est pourquoi il a invité ces porteurs de projets à fusionner les intelligences pour être plus fort : “C’est pourquoi, le sérieux et la rigueur doivent être le partage quotidien d’une PME. Parce que la banque sur laquelle la PME compte ne fait jamais d’opération à perte”.

Les invités de HARDWORKER HOLDING / Crédit image : HARDWORKER HOLDING

Pour rappel, ABIDJAN BUSINESS MEETING est une initiative pour la mise en réseautage et l’accompagnement des entrepreneurs et des dirigeants de PME. Cette rencontre était la 5ème du genre.

La Rédaction

à lire aussi sur Strat’Marques :

Défis économiques, quelle préparation pour les PME

 

 

MASA 2022, une invitation à l’innovation

Previous article

Orange Business Live dévoile cinq grandes tendances technologiques incontournables en 2022

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply