novembre 14, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

6ème édition des ASCOM  – Jacques Séguéla traduit sa foi en l’Afrique et la Côte d’Ivoire

L’invité d’honneur de la 6ème édition des As de la communication (ASCOM), Jacques Séguéla, a foulé le sol ivoirien ce mardi 3 juillet, 40 ans après son dernier séjour en Côte d’Ivoire. Il a été accueilli au pavillon d’honneur de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, sous le coup de 20h, par Russel Lohoré, le promoteur des ASCOM et son équipe. Le créateur qui a à son actif plus de 1000 campagnes publicitaires a traduit sa foi en la Côte d’Ivoire, plus généralement en l’Afrique. « C’est le continent de la fin  de ce 21ème siècle. L’Afrique sera le continent du 22ème siècle. Ça sera le dernier des grands chantiers du monde. Après ce sera une histoire qui va durer entre 50 et 80 ans », a déclaré Jacques Séguéla à son arrivée.

La première fois qu’il est venu en Côte d’Ivoire, révèle-t-il, c’était il y a 60 ans. Il était arrivé en deux chevreaux parce qu’il faisait le tour du monde à bord d’une voiture française, une Citroën. Abidjan il y a 60 ans, note-t-il, c’était déjà une ville qui était en train d’exister. Il redécouvre la ville avec bonheur, fortement impressionné par le niveau de développement atteint 40 ans après son dernier voyage. « Je ne connais pas la ville mais je constate qu’il y a à la fois un côté américain avec de grandes rues, et l’esprit français. Et il y a surtout ce que j’aime ; l’esprit africain », a laissé entendre l’auteur de 27 livres qui parcourt le monde pour partager son expérience.

Russel Lohoré : « Rêver, agir et atteindre ses objectifs »

Très chargé, l’agenda de l’invité d’honneur des ASCOM - qui prononcera sa première conférence en Afrique - démarre dès ce mercredi avec des interviews accordées à la RTI, à des radios, etc. Il mettra également son séjour de 48h à profit pour échanger avec les étudiants du CERCOM (Université Félix Houphouët Boigny de Cocody) et ceux de l’ISTC. Le pari est tenu pour Russel Lohoré, le promoteur des ASCOM, que l’on peut classer dans la catégorie de ceux qui rêvent et agissent pour le bonheur de leurs concitoyens.

Son ambition, c’est d’installer la communication au cœur de l’économie ivoirienne. « Comme le dit Jacques Séguéla, c’est la communication qui tire l’économie. L’objectif des ASCOM, c’est d’inciter les entreprises, les collectivités décentralisées, les institutions à faire de la communication un levier important de leur développement », explique Russel Lohoré. Pour lui, Jacques Séguéla, à 84 ans, est le ‘’pape de communication’’ et les acteurs ivoiriens, à quelques niveaux qu’ils soient, devraient venir ce jeudi 5 juillet, c'est-à-dire demain, au Crrae-Umoa pour profiter de son expérience.

Emmanuel Akani

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97