octobre 20, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

3è édition de la JITICI – Les professionnels de la traduction et de l’interprétation et des médias échangent

Journée Internationale de la Traduction et de l’interprétation de Côte d’Ivoire (JITI-CI)

« Traduction et Interprétation dans le processus communicationnel et informationnel : la place des médias », tel était le thème de la 3ème édition de la Journée Internationale de la Traduction et de l’interprétation de Côte d’Ivoire (JITI-CI) qui s’est tenue le samedi 29 septembre à l’Hôtel Palm Club.

Ce fut l’occasion de rassembler traducteurs, interprètes et professionnels des médias autour d’une sympathique discussion sur les éventuels axes de collaboration. Au terme des réflexions, on retiendra que ces deux corps de métier appartiennent à la grande famille de la communication. L’un ouvre les connaissances et information sur d’autres cultures et l’autre, les diffuse. Bien entendu en prenant en compte, selon les panélistes, des réalités culturelles qui s’avèrent déterminantes dans la transmission du message.

La remise du Prix du commissaire général de la ponctualité a marqué le point de départ de cette fête. Ce prix est décerné, chaque année, à la première personne arrivée sur les lieux des festivités. Cette année, Cédric Goré, a été l’heureux gagnant de la télévision LED écran 40 pouces. Cette plateforme se positionne ainsi comme un espace de promotion des valeurs et de reconnaissance des soft-skills.

JITICI 2018

Lors de son intervention, le commissaire général de la JITI-CI Sébastien-H. Guehi, a annoncé la création et l’existence de l’Association des interprètes et traducteurs de Côte d’Ivoire (AITCI). C’était l’occasion de la première sortie officielle de Madame Anne-Marie Assanvo, présidente de l’AITCI, invitée spéciale de la JITI-CI.

Pour cette édition 2018, le Prix JITI-CI de l’Excellence a été attribué à Madame Davidetta Collee, reconnue comme meilleure interprète de l’année. La lauréate bénéficie d’une souscription en assurance santé 100% pour l’année 2019. Le Prix JITI-CI du Meilleur jeune talent, qui était revenu à Victor ODI, l’année dernière est revenu à Prisca Evelyne Oulotté.

JITICI 2018

Enfin, le Prix JITI-CI de la meilleure agence de traduction a été décerné à TRADUC-CO. L’initiateur de la JITI-CI et commissaire général de cette plateforme, Sébastien-H. Guehi, a exprimé sa gratitude à tous et aussi à Conference & Traduction, agence de traduction, d’interprétation et de formation en langues étrangères, qui finance depuis trois années cette activité. Il attend d’autres annonceurs et partenaires pour l’an 4 de son évènement. Il s’est aussi réjoui de la remise de ces prix car la performance des uns et des autres dans ce secteur rejaillit sur l’image de marque de cette profession.

Par ailleurs, Vincent N’goran, Directeur général d’Except Group, représentant Joseph Amissah, président du Mouvement des petites et moyennes entreprises (MPME), parrain de la cérémonie, a invité les agences et les chefs d’entreprise présents à la cérémonie à rejoindre la faitière.

Dans le cadre du lancement du Centre des métiers de la traduction et de l’interprétation de la JITI-CI, les participants ont eu droit à une formation sur le thème : « Traduire juste : quelques éléments de syntaxes indispensables », animée par Dr Lezou-Koffi, maitre de conférences à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

La JITI-CI prévoit organiser dans les prochaines semaines le Concours national d’interprétation simultanée fictive. Le but de ce concours est de rapprocher cette paire de métiers des jeunes, des étudiants et des personnes désireuses de reconversion professionnelle.

Cliquez ici pour voir plus d'images de la JITICI 2018 

Evelyne Ouattara

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97