octobre 20, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Ces 3 choses à faire pour bien parler en public…

La prise de parole en public représente la mer à boire pour de nombreuses personnes. Les chiffres nous parlent de plus de 90% de la population. Stress, panique et peur s’emparent de la plupart des gens qui montent à l’estrade pour s’adresser à un public. On estime que 95% des messages ne passent pas bien. Les intervenants oublient même parfois certaines parties importantes de leur message, ne sachant pas par quoi commencer, ou finissent sans convaincre, confus ou terrifiés par les regards.

Qui que vous soyez, directeur, cadre ou personnalité public, lorsqu’il vous manque le talent de la maitrise de la parole en public, vous vous sentez diminué. Alors que, ceux qui imposent leur admiration à leur public ont de plus en plus confiance en eux. On a l’impression qu’ils sont plus compétents que les autres.

Voici des informations et codes, qui vous aideront à braver la peur. Mieux, vous saurez comment captiver votre public et passer n’importe quel message avec succès.

  1. Savoir bien parler en public s’apprend.

L’art de la prise de parole en public s’apprend. Même si c’est inné chez certaines personnes, il y a toujours des lacunes, dues à nos habitudes, à supprimer pour atteindre le professionnalisme. Vous pouvez devenir excellent orateur, comme Barack ou Michèle OBAMA, Martin Luther King, Démosthène ou encore Winston Churchill, si vous vous intéressez à cet excellent talent une fois pour toute. Mieux vaut pour vous que vous maitrisiez cet art avant de monter à votre prochain pupitre que d’y monter et manquer d’assurance. C’est vraiment déconcertant de voir des personnalités, des gens qu’on respecte diminuer de valeur pour avoir raté leur intervention en public.

Pour ne rien cacher, la prise de parole en public avait été un gros défi pour moi aussi. Dans mes années collège et lycée, je n’aimais pas bavarder ni prendre le devant des choses. Heureusement que j’étais brillant. A l’université, c’était plus grave, la timidité me supplantait. J’étais terrifié à l’idée de prendre la parole au milieu de mille étudiants et plus, dont la plupart sont moqueurs. Je gardais mes préoccupations dans le cœur.

Mais, quand j’ai compris que je pouvais changer, je me suis mis à de sérieux entrainements, à me former et à lire les livres des gens excellents comme Dale Carnegie, Brian Tracy, Franck Nicolas, sur ce sujet. Cela a suffit pour faire de moi ce que je suis aujourd’hui, coach en développement personnel. En 2011, j’ai tenu avec grand succès une conférence devant plus de deux milles personnes avec beaucoup de bonheur. En 2015, je suis intervenu devant plus de cinq mille personnes à Grand-Bassam.

C’est à l’une de mes interventions que le directeur de production de Bénie Tv m’a vu, et a sollicité mon coaching auprès de la télé. Et depuis 2014 j’interviens auprès de cette télé tous les lundis. C’est dans la même dynamique que j’ai été invité sur Business 24, pour des coachings en développement personnel. Aujourd’hui, j’anime plusieurs séminaires et j’aide plusieurs dirigeants d’entreprise, et d’autres personnalités à être des orateurs professionnels.

  1. Apprenez à mieux vous connaitre

Vous allez d’abord apprendre à mieux vous connaitre. C’est un préalable ! Si vous ne connaissez pas à quel stade vous êtes, vous ne saurez pas vous fixer un objectif de changement. Pour mieux vous connaitre en matière de prise de parole en public, nous allons faire ensemble ce petit exercice :

Qu’est-ce qui vous arrive lorsque vous êtes invité à prendre la parole en public ? Etes-vous terrifié ? Avez-vous peur des regards ? Sentez-vous le cœur battre plus vite ? Etes-vous stressé ? Ou refusez-vous d’intervenir ? Etes-vous beaucoup trop concentré ? Lisez-vous votre discours ? Etes-vous beaucoup trop sérieux ? Tremblez-vous un peu ? Avez-vous des gestes parasites ? Etes-vous distraits par le regard de votre audience ?...

Relevez ce qui vous concerne dans ce questionnaire, et cherchez à savoir pourquoi cela vous arrive. La plupart des gens diront qu’ils sont préoccupés par ce que les gens pensent ou disent d’eux, les jugements que le public a d’eux. Effectivement de telles pensées seront sources de stress inutile. Car vous n’avez pas à vous préoccuper de ce que les gens pensent de vous. Cela ne change rien sur votre avenir. C’est plutôt ce que vous pensez de vous qui détermine votre avenir. Les gens finissent toujours par changer d’avis.

  1. Se conditionner au changement dès aujourd’hui

Au total, ce sont des milliers de gens timides au début qui deviennent très éloquents grâce à leur rêve. Tout commence par une décision, entre commencer aujourd’hui ou plus tard, entre devenir meilleur ou continuer avec nos habitudes du passé. Si vous lisez cet article, je pense que c’est parce que vous voulez changer. Je vous donne maintenant les quatre étapes du changement. Je les appelle les quatre D.

Le désir : premièrement, vous devez avoir un intense, brulant désir dans votre cœur de devenir un orateur talentueux. Si votre désir est assez fort et que vous voulez devenir un excellent orateur, rien ne vous arrêtera.

La décision : vous devez prendre la décision aujourd’hui, pour votre changement futur. Le fait même de mettre à plus tard votre décision constitue une autre façon de renoncer. Les gens qui changent leur vie efficacement prennent la décision immédiatement. Prenez votre décision de suivre toutes les disciplines nécessaires, de surmonter les obstacles et devenir excellent.

La discipline : vous devez apprendre à tout planifier, et suivre rigoureusement cette planification. Certains dirigeants ou cadres, au départ très engagés, se refroidissent au fur et à mesure qu’on aborde certaines disciplines un peu difficiles. Ils oublient qu’en adoptant ces disciplines, ce sera payant pour leur avenir. Il n’y a pas de raccourci à la discipline personnelle quand on veut développer une qualité.

La détermination : la détermination est l’autre nom du succès. Soyez déterminé à persister, à persévérer en dépit de tous les obstacles pour devenir un excellent orateur, rien qu’en pensant au nombreux avantages qui y sont liés.

Nos plus grands ennemis de tous les temps, ce sont le doute et la peur. Mais il n’y a pas de limite à ce que vous pouvez réaliser, devenir ou avoir, excepté celles que vous vous donnez vous-mêmes.

 

La semaine prochaine, nous verront les points suivants :

  1. A quelles occasions, nous prenons généralement la parole en public ?
  2. Les trois composantes d’un excellent message.
  3. Comment développer sa conviction ?
  4. Comment vaincre le stress et créer l’harmonie avec son public.
  5. Comment gagner l’attention du public avec des mots.

 

Excellente journée !

Théodore KOUASSI

Coach, conférencier & auteur

En développement personnel

+225 47 91 10 59

Skype : Kytheod

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97