décembre 11, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

‘’Voix des jeunes’’ sur RTI 1 : pourquoi cette émission est à suivre de près

Voix des jeunes RTI 1 (Côte d'Ivoire)

« On n’a pas de repères !» La phrase passe en boucle lorsque les jeunes se prononcent sur leurs chances de réussite sociales. Autrement dit, les référents ou les cas-écoles manquent aux dispositifs d’accompagnement. Manifestement, la production « Voix des Jeunes » diffusée dimanche 11h sur RTI1 est l’approche modèle que Social Change Factory et ses partenaires ont trouvé ; le concept est innovant.

L’objectif visé par le concept est hautement structurant : transformer l’état d’esprit des jeunes, les emmener à se prendre en main et surtout développer l’esprit de l’engagement citoyen.

‘’Voix des Jeunes’’ est en fait un concours télévisé mettant en compétition les universités privées et publiques de Côte d'Ivoire et de l'Afrique de l'ouest afin de trouver des solutions liées aux défis sociaux de nos communautés.

Le principe du concours : trouver et présenter avec la pédagogie requise, une solution d’ordre socio-économique ayant marché ailleurs pour in fine l’implémenter dans son milieu de vie.

Plus concrètement les candidats sont invités à effectuer des recherches sur des thématiques telles que : l’autonomisation de la gent féminine, l’entrepreneuriat jeune, l’éducation en zone rurale, la sensibilisation etc.

En gros, on forme des leaders. Des personnes qui après les bancs auront une aisance modèle en plaidoyer. Ils pourront ainsi aider des communautés à trouver des solutions à leurs problèmes.

Car il faut savoir que les organisateurs ont prévu des mesures d’accompagnement (Kits) devant faciliter l’expérimentation sur le terrain, des projets défendus par les candidats.

Pourquoi nous recommandons cette émission ?

Les écoles ont intérêt à suivre, mieux prendre une part active au projet. Occasion rêvée pour démontrer leur savoir-faire. « Voix des Jeunes » c’est surtout le creuset des acteurs du changement.

Partant, il convient pour qui veut se distinguer de la jeunesse méchamment taxée de non ambitieuse, de la suivre pour s’approprier justement les rudiments nécessaire à ladite vision. D’autant que des experts composant le jury apportent leurs touches. Notons que pour l’instant les pays concernés sont le Sénégal, la Guinée et la Côte d'Ivoire. L’initiative est à saluer, tout simplement !

Marc-Emmanuel Moyé

 

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97