août 23, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Solibra  Vs Brassivoire : la réponse du brasseur à la brasseuse !

Ivoire (Brassivoire) vs Bock (Solibra)

Independence day, c’est le 07 août prochain en Côte d’Ivoire. Les festivités avancent à grands pas. Côté communication, la ferveur est palpable. Le brasseur Solibra a déjà sonné le gong : « La meilleure médaille, le cœur des Ivoiriens. » Une accroche qui a valeur de réplique à Brassivoire, le rival juré. Concurrent qui certainement, répondra présent à ce rendez-vous hautement stratégique de la commémoration.

Le combat entre les deux plus gros brasseurs du marché ivoirien est d’une âpreté terrible. Autour de nous, des signes évidents. Il n’est également un secret pour personne que l’entrée de Brassivoire en Eburnie a provoqué un schisme profond dans la communauté des consommateurs de bière.

D’anciens « fidèles  » aux produits Solibra que nous avons rencontré récemment à la faveur d’une enquête express suite au lancement de la nouvelle bière B.B City (nous y reviendrons d’ici peu), nous ont avoué être « tombés sous le charme » du rival-voisin. Quoique des inconditionnels des ‘’66’’, ‘’Flag’’, ‘’Bock’’… Existent bel et bien dans la cité.

A lire: Bière en Côte d’Ivoire : Pourquoi Ivoire dirige ses canons vers l’empire Solibra

Si ces hostilités font tourner l’économie, elles impactent aussi considérablement le volume de travail dans les différents laboratoires, les agences de publicité pour être précis. Car désormais chaque lettre compte et il faut trouver le savant dosage entre la promesse commerciale et le pique subtile envers l’adversaire.

La campagne ‘’bonne fête d’indépendance’’ 2017 de Solibra est la forme écrite de cette forme ‘’coexistence pacifique‘‘ à l’ivoirienne. Ici les armes se taisent mais pas les manœuvres souterraines.

Les lauriers glanés par Ivoire, le bât blesse

Prix Ivoire (Bière)

Brassivoire et sa marque Ivoire n’étaient pas peu fiers de brandir leur laurier. En mai dernier, la bière a reçu la médaille du goût remarquable de l’Institut International du Goût et de la qualité (iTQi) à Bruxelles (Belgique). Il faut dire que cette boisson a été testée par un jury de 135 experts gastronomiques. De même qu’un millier d’autres produits alimentaires provenant de 83 pays.

Le tout moulé dans la campagne : «  Appréciée par les Ivoiriens, Elue par les Experts. » Après cet Award, la brasseuse a décroché le prix du ‘’meilleur annonceur’’ décerné récemment à la 5ème édition des Ascom. Au passage, on peut noter le sérieux de Strat’Marques qui faisait mention de cette performance dans une publication datant du 1er février 2017.

La réponse du brasseur à la brasseuse

Bière Bock (Solibra) Indépendance

Pour Bock et son tuteur Solibra, il n’y a pas de médaille plus prestigieuse que celle qu’on reçoit directement des consommateurs. C’est le message qu’il tente d’envoyer à son concurrent via l’accroche : «  la meilleure récompense/médaille : le cœur des Ivoiriens.» La phrase peut paraître banale.

Mais à y voir de plus près, du travail de fond a été abattu en termes de conception-rédaction. On doit se rappeler que les visuels ont été affichés en pleins jeux de la Francophonie, là où il est question de médaille. Des réflexions peuvent aller dans ce sens : ‘’Solibra pousse à sa façon les compétiteurs ivoirien à la victoire’’ (Acte 1 de patriotisme. Sous un autre angle, et c’est sans équivoque, le fabricant de Bock souhaite une bonne fête d’indépendance aux Ivoiriens (Acte2 de patriotisme).

A lire: Comment Castel a mis K-O les Brasseries ivoiriennes

Plus ingénieux, en sept (7) mots, le brasseur soixantenaire a pu envoyer, en plus des signaux cités plus haut, la réplique au duo Heineken- Cfao. Un peu comme du berger à la bergère, sinon du brasseur à la brasseuse.

Brassivoire agira à coup sûr

Ivoirien, chez nous, Abidjan, Côte d’Ivoire, font partie des mots-clés du message publicitaire en ce moment en Eburnie. Sentiment d’appartenance, patriotisme sont les denrées les plus prisées des annonceurs. Mais Ivoire par son naming a pris une bonne avance concurrentielle. Ce qui implique aussi un devoir : Communiquer à l’occasion de la fête d’indépendance. Connaissant la maison, Brassivoire se prononcera les heures à venir. Va-t-elle riposter ? On le saura très bientôt.

Marius Aka Fils


A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97