juin 25, 2018

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Lutte contre les Changements climatiques en Afrique: Le REFACC dépose sa marque

Présentation du REFACC et lancement des JCAFE

Le Réseau africain des Experts pour les Forêts, l’Agriculture, l’énergie et la lutte contre les Changements Climatiques (REFACC) est la nouvelle plate-forme africaine qui a décidé de dédier ses compétences à la cause du développement durable au service des communautés. Le 22 mars dernier à Abidjan, l’honorable Diomandé Mamadou, député de la commune de Séguéla, a procédé au lancement des Journées africaines du Changement climatique de l’Agriculture, de la Forêt et de l’énergie (JCAFE), activée initiée par ledit consortium d’experts.

Sensibiliser en zones rurales sur les nouveaux standards agricoles à la pratique de  l’agriculture sans déforestation, acter le projet ‘’un village 30 ha de forêt bois énergie’’ pour permettre aux Régions africaines d’avoir facilement accès au bois énergie et réduire les pressions sur les forêts, promouvoir l’usage des foyers améliorés, atténuer ou freiner les effets du réchauffement climatique… Telles sont les actions que compte mener le Réseau africain des Experts pour les Forêts, l’Agriculture, l’énergie et la lutte contre les Changements Climatiques (REFACC).

Ce réseau, qui comprend des experts de différents pays africains, dispose de moyens humains nécessaires pour atteindre ces objectifs qui constituent en ce moment  des défis majeurs pour l’humanité toute entière.  A en croire, son Directeur Exécutif, M. Germain Konan-N’zi qui se prononçait ainsi lors de la double cérémonie de présentation du REFACC et de lancement officiel de la 1ère édition des Journées africaines du Changement Climatique de l’Agriculture, de la Forêt et de l’énergie (JCAFE) prévues les 25 et 26 juin prochain à Abidjan.

officiels présentation du REFACC et lancement des JCAFE

Mais il faut bien un accompagnement. D’où la recherche de partenaires et surtout la collaboration avec les collectivités. A ce niveau, le REFACC semble avoir pris un bon départ. Car bénéficiant du soutien de l’Honorable Diomandé Mamadou dit Madi, « Député écolo » de la commune de Séguéla cet élu qui s’est distingué par son pragmatisme. ‘’Madi’’ est en effet cet élu qui a dédié  l’entièreté de son salaire à ses populations.  Il a d’ailleurs invité solennellement le REFACC et ses partenaires à une mission très prochaine pour le verdissement du Worodougou.

Pour le Directeur Exécutif du Refacc,  ces journées ne seront pas celles de simples réflexions : « Les diagnostics ont été faits, il s’agira de poser des actes concrets à travers l’instauration de microprojets à même d’améliorer la vie de nos populations. » A-t-il précisé. Avec des échanges de solutions, d’alternatives et d’expérience entre pays et entre communautés.

Il faut dire que le REFACC est partenaire de l’Alliance ivoirienne pour les foyers améliorés, structure présidée par M. Jibbikilayi Honoré. Et entre autres réponses au phénomène de déforestation, ces partenaires préconisent aux bonnes volontés d’offrir des foyers améliorés aux ménages.  Car, selon une étude, un (1)  décès d’enfant sur six (6) est dû à la fumée de bois de chauffe utilisé dans nos régions. « Nous devons donc agir le plus rapidement possible » ont alerté les experts du REFACC.

Marius Aka Fils 

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97