novembre 24, 2017

Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière
Top-bannière

Entrepreneuriat en Côte d’Ivoire : le Prix Janine Kacou Diagou (BJKD) lancé

Annexe_01-1

C’est peu élogieux de dire que Bénédicte Janine Kacou Diagou a un parcours qui mérite résonances.  En Côte d’Ivoire voire en Afrique, cette jeune dame fait partie des repères.  En règle  générale, les grands esprits sont friands des valeurs telles que la vulgarisation, le partage. Le Prix BJKD est la compétition éponyme visant à  aider entrepreneurs et porteurs de projets ivoiriens ayant besoin d’un coup de pouce pour décoller et performer. Dépôt de candidature du 02 au 16 septembre 2017. Opportunité à saisir !

Ce concours s’adresse aux entrepreneurs ayant au moins 02 ans d'activités et détenant surtout un business à fort potentiel.  Pratiquement,  le ‘’Prix BJKD pour L’entrepreneuriat Jeunes’’  vise à mettre en compétition des personnes aux initiatives informelles, artisanes ou sociales génératrices de revenues nécessitant un appui  en vue d’améliorer leur capacité de production.  En ligne de mire : trois (3)  Awards : 5 000 000, 3 000 000 et 2 000 000  de FCFA  à remporter.

Trois (3)  petits exercices pour candidater !

  • Remplir la fiche de candidature disponible sur le site janinekacoudiagou.ci
  • Elaborer un pitch pour l’étape de la présélection (si sélectionné)
  • Elaborer un dossier de présentation de son activité et plan d’affaires.

Qui peut participer?

Annexe_03-1

Ce message est officiel : « Tous vos projets nous intéressent, sans distinction de domaine ou de secteur d’activité. NB : Un seul dossier est autorisé par candidat. »

Le seul critère ‘’discriminatoire’’ est que le candidat doit être âgé de moins de 36 ans et plus de 17 ans. Autrement dit, peuvent participer les  entrepreneurs dont l’âge est compris entre 18-35.  Après, votre activité devrait répondre à trois critères  fondamentaux.

A savoir celui de  pertinence. C’est-à-dire être capable de satisfaire un besoin réel en Côte d’Ivoire. Ensuite de productivité. Elle (l’activité) doit être génératrice de revenus et rentable. Enfin, un business sociable est le bienvenu au Prix BJKD. En d’autres mots, l’activité que vous portez doit  avoir une portée socio-économique ou sociétale.

Flyers

Comment ça fonctionne ?

Le  jury sera  constitué de cinq (5) membres réunis autour d’un président (BJKD) issus de secteurs d’activité très variés. Ils  recevront, analyseront et sélectionneront les dossiers après le pitch. Ensuite, au terme d'une phase de présélection, ce collège identifiera au maximum 10 porteurs de projets finalistes considérés comme les plus prometteurs. Ces finalistes seront alors invités à venir soutenir oralement leur projet devant le jury qui désignera 03 lauréats finaux du grand prix.

A y voir de plus près, ce projet  est structurant. Pour qui connait véritablement  le microcosme des affaires et plus particulièrement celui de l’entrepreneuriat en Afrique.  Ils se comptent en fait  par milliers ces personnes qui ont décidé de fuir la facilité en entreprenant mais freinées dans leur élan par le manque sinon l’insuffisance des ressources financières. Ceci est à saluer, tout simplement !

Toubenit Amos

 

A lire aussi

COMMENTAIRES
BY KITAM D. / 08 29 44 97